James Campbell (1680-1745)

Officier écossais, né 1680

Le lieutenant-général sir James Campbell KB (vers 1680 - ) de Lawers, dans le Perthshire, était un officier de l'armée britannique et un politicien écossais whig qui siégea à la Chambre des communes de 1727 à 1741.

James Campbell
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre du Parlement de Grande-Bretagne
-
Membre du 8e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du 7e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du 6e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Père
James Campbell, 2nd Earl of Loudoun (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Lady Margaret Montgomerie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Lady Jane Boyle (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Elizabeth Campbell (d)
James Mure-CampbellVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Titre honorifique
Sir

BiographieModifier

Il était le troisième et dernier fils de James Campbell, deuxième comte de Loudoun et de sa femme Margaret Montgomerie, fille de Hugh Montgomerie, septième comte d'Eglinton. Il était le frère cadet de Hugh Campbell (3e comte de Loudoun) (en). Il fut nommé capitaine du 21e régiment d'infanterie en 1702, puis lieutenant-colonel dans le 2e Dragoons (devenu Royal Scots Greys) en 1706. Il a servi sous Marlborough dans la guerre de Succession d'Espagne et a participé à la bataille de Blenheim. Après la guerre, il fut colonel du 9e régiment d'infanterie de 1715 à 1717 et du Royal Scots Greys de 1717 jusqu'à sa mort [1].

Il a été marié par contrat en date du à Lady Jean Boyle, fille aînée de David Boyle (1er comte de Glasgow) et de sa seconde épouse Jean, fille et héritière de William Mure de Rowallan [2].

Il a été élu sans opposition comme député d'Ayrshire aux élections générales britanniques de 1727. Il a également été valet de la chambre à coucher du roi George II en 1727. Il a été réélu lors d'un scrutin aux élections générales britanniques de 1734. En 1735, il fut promu brigadier général et, en 1738, nommé gouverneur du château d'Édimbourg. Il a été promu major général en 1739. Aux Élections générales britanniques de 1741 il fut battu à Ayrshire par une combinaison d'éléments anti-Walpole d'Ayrshire, secondés par le 2e duc d'Argyll. Leur opposition était due à ses liens avec l'administration et non à des raisons personnelles. Il a conservé ses deux postes jusqu'à sa mort [2].

En 1742, il est promu lieutenant-général et, au cours de la Guerre de Succession d'Autriche, il accompagne le roi en Allemagne pour prendre le commandement de la cavalerie britannique et se bat à la Bataille de Dettingen en 1743, où il est investi comme chevalier. Commandeur de l'Ordre du Bain et il se bat à Fontenoy en 1745, où il perd une jambe. Il mourut des suites de ses blessures le [2].

Campbell a eu deux enfants:

  • James, né le ,
  • Margaret, née le .

Son épouse Jean est décédée le . Son fils James, qui prit le nom de Mure, hérita du domaine de Rowallan. Le , il succéda également à son cousin John Campbell (4e comte de Loudoun) en tant que cinquième comte de Loudoun.

RéférencesModifier

  1. [1] History of Parliament Online article by Romney R. Sedgwick.
  2. a b et c [1] History of Parliament Online article by Romney R. Sedgwick.