Ouvrir le menu principal

Józef Konrad Paczoski herb Jastrzebiec (/ˈjʊzɛf pəˈtʃɒski/ ; Йосип Пачоський en ukrainien) (1864-1942) est un éminent botaniste polonais à l'origine du terme « Phytosociologie » et l'un des fondateurs de cette branche de la botanique.

BiographieModifier

Józef Paczoski étudie à l'Université jagellonne et à l'Université de Kiev sous la tutelle du zoologiste russe Ivan Ivanovich Schmalhausen (en).
Il invente en 1896 le terme de «phytosociologie», à savoir l'Étude des communautés naturelles végétales. Il devient par la suite scientifique en chef de la réserve de la forêt de Białowieża en 1923, dans laquelle il fait beaucoup de recherches.

Il est membre-correspondant de l'Académie polonaise des arts et sciences, future Académie polonaise des sciences. Il crée le premier institut de sociologie végétale au monde au sein de l'Université de Poznań. Il y est professeur de la systématique et de la sociologie des plantes de 1925 jusqu'en 1931, année où il perd la direction de sa chaire pour des raisons politiques. Il décède d'une crise cardiaque en 1942 après avoir appris que son petit-fils avait été torturé par la Gestapo (la Pologne étant alors occupée par l'Allemagne nazie). Il est également docteur honoris causa de l'Université des sciences de la vie de Varsovie et de celle de Poznań.

Józef Paczoski était le fils de Konrad (1829°), avocat et administrateur de biens du prince Sanguszko, participant à l'Insurrection de Janvier, et de Ludwika Wiemuth, fille du docteur Ludwik Wiemuth, révolutionnaire polonais, membre de la Garde d'honneur et poète. Il est le beau-frère du docteur Jan Harusewicz et du général Antoni Aleksander Iliński.

 
Plaque commémorative dédié à Józef Paczoski dans le parc de Bialovèse

Espèces de plantes nommées d'après Józef PaczoskiModifier

Liens externesModifier