Ouvrir le menu principal

Les raids vikings en Angleterre sont un fait marquant de la fin du haut Moyen Âge. Ils débutent à la toute fin du VIIIe siècle, avec notamment le pillage de l'abbaye de Lindisfarne en 793. Ils se poursuivent de manière sporadique durant la première moitié du IXe siècle.

L'arrivée de la Grande Armée viking, en 865, marque le début d'une nouvelle phase où la conquête et la colonisation prennent le pas sur les offensives ponctuelles. Au cours de la décennie qui suit, la Grande Armée s'empare d'une grande partie du Nord et de l'Est de l'Angleterre. Cette région prend le nom de Danelaw et devient une véritable colonie de peuplement scandinave malgré sa reconquête par les rois anglo-saxons de la lignée d'Alfred le Grand au début du Xe siècle.

Après une période plus calme, une nouvelle vague de raids débute à la fin du Xe siècle et s'intensifie malgré le versement régulier du danegeld par le roi Æthelred le Malavisé. Elle aboutit à la conquête du royaume d'Angleterre par le roi danois Sven à la Barbe fourchue en 1013, puis par son fils Knut le Grand en 1016.

Sommaire

ContexteModifier

Les Vikings sont les peuples scandinaves durant la période viking (VIIIe – XIIe siècle). Les Scandinaves occupent le Danemark, la Norvège et la Suède. Ils sont issus des peuples germaniques et donc, les Scandinaves comprenaient un franc ou encore un angle. [citation nécessaire] Les Vikings sont un peuple orienté vers le commerce, qu'ils vont rapidement étendre grâce à leur navire performant comme le knarr, un navire marchand Viking qui peut transporter de grandes quantités. [réf. souhaitée]

À partir du VIIIe siècle démarre une période de raids vikings qui toucheront le Nord de l’Europe mais également l’Afrique du Nord, les rivages méditerranéens avec l’empire byzantin, le califat de Bagdad. Les raids ainsi que l'Ère viking s’achèveront avec la christianisation des peuples scandinaves. [réf. souhaitée] Les Vikings qui attaquaient l’Angleterre étaient principalement des Danois et des Norvégiens, durant cette période, ils n’avaient pas de réelle identité danoise, norvégienne ou suédoise, ce n’est qu'avec la christianisation que va apparaître des royaumes scandinaves tel que le royaume danois. [réf. souhaitée]

L’Angleterre au milieu du VIIIe siècle est divisée en plusieurs royaumes germaniques comme les royaumes des angles avec la Mercia, la Northumbia et encore le East Anglia. Les royaumes des saxons avec le Wessex Essex, Sussex, West, Wales. Le royaume Jute le Kent. Il y a également des royaumes bretons notamment de Pictes. [travail inédit ?] Ces divers royaumes sont christianisés[réf. souhaitée] à partir du VIe ou du début VIIe siècle[réf. souhaitée] sous l’influence des Irlandais à l’ouest et des catholiques romains au sud. Le dernier païen anglo-saxon meurt en 655. [réf. souhaitée]

HistoireModifier

Premiers raids (789-865)Modifier

La Grande Armée et le Danelaw (865-954)Modifier

 
Les Midlands en 912, avant la reconquête anglo-saxonne.

Sven et Knut (980-1016)Modifier

Les dernières invasions scandinaves (1066-1075)Modifier

ConséquencesModifier

Les invasions vikings ont eu des impacts sur l’Angleterre sur les plans social et politique. Des conséquences sociales, car les populations scandinaves s'uniront aux autochtones. Des conséquences politiques, les invasions vikings inciteront les élites anglo-saxonnes à s’unir formant[Comment ?] les prémices du royaume d’Angleterre.

Par ailleurs, l'héritage viking se retrouve également dans la linguistique, plus de 180[réf. souhaitée] mots [Lesquels ?] anglophones sont d'origine viking (principalement des mots en liens avec la mer). Plusieurs villes portent des noms d'origine viking.

RéférencesModifier

  1. Swanton 1996, p. 54.
  2. a b c d et e Swanton 1996, p. 62-63.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier