Ouvrir le menu principal

Institut national agronomique

institut créé en 1848 à Versailles, supprimé en 1852 puis reconstitué à Paris en 1876 ; fusionne en 1971 avec l’École nationale supérieure d’agronomie de Grignonpour former l’Institut national agronomique Paris-Grignon

HistoriqueModifier

 
Institut national agronomique

Le gouvernement de la IIe République la destinait aux agriculteurs, par opposition à l’Institution royale agronomique de Grignon d'initiative privée et ouverte aux propriétaires fonciers. Elle fut supprimée en 1852 puis reconstituée en 1876 à Paris[1], hébergée gracieusement dans les locaux du Conservatoire national des arts et métiers rue Réaumur et pourvue de « champ d'expériences, avec les bâtiments nécessaires affectés au service de l'Institut » à Vincennes. Trop à l'étroit, l'INA déménage en 1882 dans les anciens bâtiments de l'École supérieure de pharmacie, rue Claude-Bernard dans le Ve arrondissement. Elle s'agrandit par de nouveaux bâtiments construits en 1889 puis en 1912-1914 (rue Claude-Bernard) et en 1929 (rue de l'Arbalète, perpendiculaire).

Directeurs successifsModifier

Anciens élèvesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Léon Dabat, Ministère du Commerce, de l'industrie, des postes et des télégraphes. Exposition universelle internationale de 1900, à Paris. Rapports du jury international. Classe 5. Enseignement spécial agricole., Paris, Imprimerie nationale, , 651 p. (lire en ligne), p. 63-144

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier