Ouvrir le menu principal

Indice de la pauvreté multidimensionnelle

L'indice de la pauvreté multidimensionnelle (IPM)[1], en anglais Multidimensional Poverty Index (MPI), aussi traduit indice de pauvreté multidimensionnelle, est un indice statistique évaluant la pauvreté dans les pays en développement, créé par un département de l'Université d'Oxford en 2010 et utilisé par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) pour son Rapport sur le développement humain d'octobre 2010.

Sommaire

CalculModifier

La mesure de la pauvreté est le plus souvent basée sur un seul indicateur essentiel, le revenu (par exemple le seuil de pauvreté : 1,25 $ par jour). Cette approche de la pauvreté ne fournit qu'une image partielle de celle-ci, d'où le travail de Sabina Alkire et Maria Emma Santos de l'OPHI (Oxford Poverty & Human Development Initiative) qui ont travaillé à partir de dix indicateurs de la pauvreté à la fois, d'où son caractère « multidimensionnel » :

 
La pauvreté au Bénin.
  1. la mortalité infantile (si un enfant est mort dans la famille) ;
  2. la nutrition (si un membre de la famille est en malnutrition) ;
  3. les années de scolarité (si aucun membre n'a fait cinq ans à école) ;
  4. la sortie de l'école (si un des enfants a quitté l'école avant 8 ans) ;
  5. l'électricité (si le foyer n'a pas l'électricité) ;
  6. l'eau potable (s'il n'y en a pas à moins de 30 minutes de marche) ;
  7. les sanitaires (s'il n'y en a pas ou bien partagés avec d'autres) ;
  8. le sol de l'habitat (si le sol est couvert par de la boue, du sable ou du fumier) ;
  9. le combustible utilisé pour cuisiner (si c'est du bois, du charbon de bois ou de la bouse) ;
  10. les biens mobiliers (si pas plus d'un bien parmi : radio, télévision, téléphone, vélo ou moto).

L'indice s'intéresse aux foyers, comptabilisant les privations qui les touchent dans les domaines de la santé, de la scolarité et du niveau de vie. Les statistiques utilisées pour calculer l'indice 2010 ne sont pas toutes de la même année, allant de 2003 à 2007. La mise à jour de l'indice en 2014 utilise des données datant au pire de 2005, au mieux de 2012. L'indice est calculé selon la formule suivante[2] :

 

« H » désigne le pourcentage de personnes qui sont pauvres selon la définition de l'IPM, tandis que « A » désigne l'intensité de cette pauvreté (soit le pourcentage d'indicateurs de l'IPM qui sont concernés en moyenne). Une personne vivant dans une pauvreté multidimensionnelle vit « avec au moins 33 pour cent des indicateurs reflétant une privation aiguë dans les domaines de la santé, de l'éducation et du niveau de vie »[1].

RésultatsModifier

Le travail statistique couvre 104 pays en développement (37 de l'Afrique subsaharienne, 24 d'Europe/CEI, 18 d'Amérique latine/Caraïbes, 11 du monde arabe, 9 de l'Asie de l'Est/Pacifique et 5 d'Asie du Sud), peuplés par 5,2 milliards d'habitants en 2007 (soit 78 % de la population mondiale). Parmi eux : 1 milliard 659 millions d'humains sont considérés par l'indice de la pauvreté multidimensionnelle comme étant pauvres, soit les plus pauvres des pauvres du monde.

Si les pays d'Afrique subsaharienne sont très nombreux dans le bas du classement (27 % des pauvres de la planète au sens du MPI), l'Asie du Sud concentre 51 % des pauvres du Monde (pour 29,5 % de la population des pays en développement). La répartition des pauvres se fait comme suit :

L'indice de la pauvreté multidimensionnelle se rajoute donc aux autres outils de mesure des inégalités utilisés par l'ONU pour répondre aux Objectifs du millénaire : le produit intérieur brut par habitant (PIB/hab.), l'indice de développement humain (IDH) et l'indice de pauvreté humaine (IPH).

Classement des pays selon l'IPM
Pays IPM 2007[3] Nombres de
pauvres 2007
Part des pauvres dans
la population 2007
IPM 2014[4] Nombres de
pauvres (année)
Part des pauvres dans
la population (année)
  Niger 0,64 6 600 000 84,5 % 0,605 15 316 000 (2012) 89,3 % (2012)
  Éthiopie 0,58 70 700 000 90 % 0,564 78 070 000 (2011) 87,3 % (2011)
  Mali 0,56 10 800 000 87,1 % 0,457 11 883 000 (2012) 77,7 % (2012)
  Burkina Faso 0,54 12 100 000 82,6 % 0,535 13 054 000 (2010) 84 % (2010)
  Burundi 0,53 6 600 000 84,5 % 0,454 7 458 000 (2010) 80,8 % (2010)
  Somalie 0,51 7 100 000 81,2 % 0,514 7 051 000 (2006) 81,2 % (2006)
  République centrafricaine 0,51 3 700 000 86,4 % 0,430 3 374 000 (2010) 77,6 % (2010)
  Guinée 0,5 7 900 000 82,4 % 0,459 8 602 000 (2012) 75,1 % (2012)
  Sierra Leone 0,49 4 400 000 81,5 % 0,464 4 935 000 (2013) 81,0 % (2013)
  Guinée-Bissau ? ? ? 0,462 1 126 000 (2006) 77,5 % (2006)
  Mozambique 0,48 17 500 000 79,8 % 0,389 17 109 000 (2011) 69,6 % (2011)
  Liberia 0,48 3 000 000 83,9 % 0,374 3 059 000 (2013) 71,2 % (2013)
  Ouganda ? ? ? 0,367 24 576 000 (2011) 69,9 % (2011)
  Timor oriental ? ? ? 0,360 735 000 (2009) 68,1 % (2009)
  Afghanistan ? ? ? 0,353 19 256 000 (2010) 66,2 % (2010)
  Maurice ? ? ? 0,352 2 054 000 (2007) 61,7 % (2007)
  Angola 0,45 13 600 000 77,4 % ? ? ?
  Rwanda 0,44 7 700 000 81,4 % 0,350 7 472 000 (2010) 69,0 % (2010)
  Madagascar 0,41 13 100 000 70,5 % 0,357 13 707 000 (2008) 66,9 % (2008)
  Bénin 0,41 6 000 000 72 % 0,307 6 253 000 (2011) 62,2 % (2011)
  Comores 0,41 440 000 73,9 %
  République démocratique du Congo 0,39 45 700 000 73,2 % 0,401 50 696 000 (2013) 75,1 % (2013)
  Malawi 0,38 10 400 000 72,3 % 0,334 10 008 000 (2010) 66,7 % (2010)
  Sénégal 0,38 8 000 000 66,9 % 0,332 8 455 000 (2012) 59,8 % (2012)
  Nigeria 0,37 93 800 000 63,5 % 0,303 92 448 000 (2013) 53,2 % (2013)
  Tanzanie 0,37 27 000 000 65,3 % 0,332 29 484 000 (2010) 65,6 % (2010)
  Mauritanie 0,35 1 900 000 61,7 %
  Népal 0,35 18 300 000 64,7 % 0,217 12 003 000 (2011) 44,2 % (2011)
  Tchad 0,34 6 700 000 62,9 % 0,554 10 223 000 (2010) 87,2 % (2010)
  Zambie 0,33 7 800 000 63,7 % 0,328 7 770 000 (2007) 64,2 % (2007)
  Gambie 0,32 970 000 60,4 % 0,324 896 000 (2005) 60,4 % (2005)
  Côte d'Ivoire 0,32 10 500 000 52,2 % 0,310 11 655 000 (2011) 58,7 % (2011)
  Haïti 0,31 5 600 000 57,3 % 0,248 5 026 000 (2012) 49,4 % (2012)
  Kenya 0,3 22 800 000 60,4 % 0,229 19 040 000 (2008) 47,8 % (2008)
  Cameroun 0,3 10 200 000 54,6 % 0,248 9 736 000 (2011) 46,0 % (2011)
  Inde 0,3 645 000 000 55,4 % 0,283 614 489 000 (2005) 53,7 % (2005)
  Bangladesh 0,29 91 200 000 57,8 % 0,253 78 385 000 (2011) 51,3 % (2011)
  Togo 0,28 3 400 000 54,3 % 0,250 3 139 000 (2010) 49,8 % (2010)
  Yémen 0,28 11 700 000 52,5 % 0,283 10 850 000 (2006) 52,5 % (2006)
  Pakistan 0,28 88 300 000 51 % 0,230 80 461 000 (2012) 44,2 % (2012)
  Laos 0,27 2 900 000 47,2 %
  Cambodge 0,26 7 700 000 53,9 % 0,212 6 593 000 (2010) 45,9 % (2010)
  Sao Tomé-et-Principe 0,24 100 000 51,6 %
  Lesotho 0,22 960 000 48,1 %
  Nicaragua 0,21 2 300 000 40,7 %
  République du Congo 0,21 1 600 000 40,6 % 0,181 1 722 000 (2011) 39,7 % (2011)
  Namibie 0,19 830 000 39,8 % 0,187 823 000 (2006) 39,6 % (2006)
  Swaziland 0,18 490 000 41,1 %
  Bolivie 0,18 3 400 000 36,3 %
  Zimbabwe 0,17 4 800 000 38,5 %
  Gabon 0,16 500 000 35,4 %
  Honduras 0,16 2 300 000 32,8 %
  Ghana 0,14 6 900 000 30,1 %
  Maroc 0,14 8 900 000 28,5 %
  Djibouti 0,14 230 000 47,3 %
  Guatemala 0,13 3 500 000 25,9 %
  Indonésie 0,1 46 700 000 20,8 %
  Birmanie 0,09 7 000 000 14,2 %
  Pérou 0,09 5 600 000 19,8 %
  Viêt Nam 0,08 12 300 000 14,3 %
  Tadjikistan 0,07 1 100 000 17,1 %
  Philippines 0,07 11 200 000 12,6 %
  Mongolie 0,06 410 000 15,8 %
  Paraguay 0,06 810 000 13,3 %
  Irak 0,06 4 200 000 14,2 %
  Chine 0,06 165 800 000 12,5 % 0,056 161 573 000 (2002) 12,5 % (2002)
  Guyana 0,05 110 000 13,8 %
  République dominicaine 0,05 1 100 000 11,1 %
  Suriname 0,04 40 000 7,5 %
  Colombie 0,04 4 100 000 9,2 %
  Brésil 0,04 16 200 000 8,5 %
  Turquie 0,04 6 200 000 8,5 %
  Estonie 0,03 90 000 7,2 %
  Égypte 0,03 5 100 000 6,4 %
  Belize 0,02 20 000 5,6 %
  Syrie 0,02 1 100 000 5,5 %
  Azerbaïdjan 0,02 460 000 5,4 %
  Sri Lanka 0,02 1 100 000 5,3 %
  Trinité-et-Tobago 0,02 70 000 5,6 %
  Kirghizistan 0,02 260 000 4,9 %
  Mexique 0,02 4 300 000 4 %
  Afrique du Sud 0,01 1 500 000 3,1 %
  Argentine 0,01 1 200 000 3 %
  Tunisie 0,01 280 000 2,8 %
  Jordanie 0,01 160 000 2,7 %
  Équateur 0,01 290 000 2,2 %
  Ouzbékistan 0,01 620 000 2,3 %
  Moldavie 0,01 80 000 2,2 %
  Arménie 0,01 70 000 2,3 %
  Macédoine 0,01 40 000 1,9 %
  Ukraine 0,01 10 100 000 2,2 %
  Croatie 0,01 70 000 1,6 %
  Monténégro 0,01 10 000 1,5 %
  Thaïlande 0,01 1 100 000 1,6 %
  Uruguay 0,01 60 000 1,7 %
  Russie 0,005 1 800 000 1,3 %
  Albanie 0,004 30 000 0,96 %
  Serbie 0,003 80 000 0,83 %
  Bosnie-Herzégovine 0,003 30 000 0,81 %
  Hongrie 0,003 80 000 0,76 %
  Géorgie 0,003 40 000 0,8 %
Territoires palestiniens 0,003 30 000 0,69 %
  Kazakhstan 0,002 90 000 0,59 %
  Émirats arabes unis 0,002 30 000 0,57 %
  Lettonie 0,001 10 000 0,3 %

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier