Ievgueni Kharlatchiov

joueur de football russe

Ievgueni Valeriévitch Kharlatchiov (en russe : Евгений Валерьевич Харлачёв) est un footballeur international et entraîneur de football russe né le à Togliatti.

Ievgueni Kharlatchiov
Image illustrative de l’article Ievgueni Kharlatchiov
Ievgueni Kharlatchiov en 2020.
Biographie
Nom Ievgueni Valeriévitch Kharlatchiov
Nationalité Russe
Naissance (48 ans)
Togliatti (URSS)
Taille 1,78 m (5 10)[1]
Période pro. 1992-2005
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
1981-1991 Torpedo Togliatti
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1992-1993 Krylia Sovetov Samara 061 0(6)
1994-2001 Lokomotiv Moscou 240 (44)
2001-2003 Dynamo Moscou 050 (10)
2004 Saturn Ramenskoïe 002 0(0)
2004 Baltika Kaliningrad 014 0(5)
2005 Lada Togliatti 019 0(6)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1994-1995 Russie olympique007 0(2)
1996-1998 Russie006 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2009-2011 Lokomotiv-2 Moscou52v 29n 27d
2014 Khimik Dzerjinsk2v 5n 12d
2016 Soliaris Moscou (en)3v 3n 1d
2020-2021 Irtych Omsk8v 7n 15d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 5 mai 2021

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Né et formé à Togliatti au sein de l'équipe locale du Torpedo, Ievgueni Kharlatchiov finit par quitter la ville en 1992 pour rejoindre le Krylia Sovetov Samara. Sous ces couleurs, il fait dans la foulée ses débuts en équipe première à l'âge de 18 ans le 20 mars 1992 en Coupe face au Spartak Moscou puis en première division le 9 avril contre l'Asmaral Moscou. Il est par la suite utilisé dans la rotation de l'équipe et entre régulièrement en jeu en cours de match, jouant finalement 27 rencontres en championnat et marquant ses deux premiers buts professionnels durant les dernières journées de la compétition contre le Tekstilchtchik Kamychine le 11 octobre puis le Dinamo-Gazovik-Tioumen le 1er novembre[2], contribuant ainsi au maintien du Krylia Sovetov au premier échelon. Il dispute 31 matchs l'année suivante et marque à quatre reprises, aidant ensuite le club à se maintenir une nouvelle fois à l'issue des barrages de relégation.

Ses performances au Krylia Sovetov lui permettent d'être recruté par le Lokomotiv Moscou en début d'année 1994. Il passe par la suite huit années sous ces couleurs, se démarquant particulièrement durant la saison 1995 au cours de laquelle il est buteur à onze reprises. Il participe ainsi aux performances du club durant la deuxième partie des années 1990 avec notamment trois victoires en Coupe de Russie en 1996, 1997 et 2000 ainsi que trois places de vice-champion en 1995, 1999 et 2000. Il prend également part aux parcours de l'équipe dans les compétitions continentales, notamment dans la Coupe de coupes où le Lokomotiv atteint le stade des demi-finales en 1998 et en 1999.

Après sept saisons et demi au Lokomotiv et après avoir perdu définitivement sa place de titulaire au sein de l'équipe, Kharlatchiov quitte finalement le club durant l'été 2001 pour rallier l'autre club moscovite du Dynamo, avec qui il évolue pendant deux ans et demi. Un très bref passage au Saturn Ramenskoïe durant le début d'année 2004 marque la fin de son passage dans l'élite et il rejoint par la suite le Baltika Kaliningrad avec qui il finit la saison en deuxième division avant de terminer sa carrière au troisième échelon l'année suivante sous les couleurs du Lada Togliatti, son club formateur, raccrochant ainsi les crampons à l'âge de 31 ans.

Carrière internationaleModifier

Kharlatchiov fait ses premiers pas en sélection sous les couleurs de l'équipe olympique, pour laquelle il joue sept matchs entre octobre 1994 et octobre 1995, marquant deux buts face à Saint-Marin le 6 juin 1995[3].

Bien qu'il n'ait alors pas encore fait ses débuts avec l'équipe A, Kharlatchiov est malgré tout sélectionné dans un premier temps par Oleg Romantsev au sein de la liste préliminaire pour disputer l'Euro 1996 mais n'est finalement pas retenu dans la liste définitive qui s'en va disputer la compétition durant l'été, Andreï Kanchelskis et Valeri Karpine lui étant préférés au sein du milieu de terrain[4].

Il fait finalement ses débuts avec la sélection sous les ordres de Boris Ignatiev le 28 août 1996 lors d'un match amical face au Brésil. Il dispute ensuite un match face à Chypre le 1er septembre dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du monde 1998. Il est par la suite appelé durant les mois de février mars 1997 pour jouer trois matchs amicaux avant de connaître sa sixième et dernière sélection le 25 mars 1998 à l'occasion d'une victoire face à la France, une fois de plus en amical[3].

Carrière d'entraîneurModifier

Après la fin de sa carrière, Kharlatchiov fait son retour au sein de l'organigramme Lokomotiv Moscou pour qui il travaille brièvement comme recruteur en Amérique du Sud en 2007[5]. Il y devient par la suite entraîneur et prend à partir de 2009 la tête du Lokomotiv-2, la deuxième équipe club. Il y passe par la suite deux saisons et demie, amenant l'équipe à la cinquième puis à la troisième place du groupe Ouest de la troisième division avant de s'en aller à l'issue de son contrat à la fin de l'année 2011[6]. Il devient ensuite consultant au sein de la Ligue de football ferroviaire[5].

Au mois de juin 2014, il est appelé à la tête du Khimik Dzerjinsk[7] avant de quitter ses fonctions au début du mois de novembre après de mauvais débuts qui ont amené le club à la dernière place du championnat de deuxième division[8]. Il dirige ensuite brièvement le Soliaris Moscou (en) entre avril et juin 2016 avant de faire son retour au Lokomotiv Moscou où il devient recruteur en novembre 2016[9] et la fin d'année 2019.

Kharlatchiov rejoint au mois de janvier 2020 l'encadrement technique du Rotor Volgograd, au sein duquel il devient adjoint d'Aliaksandr Khatskevich[10]. Après neuf mois à ce poste, il est nommé à la tête de l'Irtych Omsk au milieu du mois de septembre, l'équipe se plaçant alors à la dernière place de la deuxième division[11]. Il échoue cependant à maintenir le club au terme de la saison et quitte ses fonctions après la confirmation de la descente de l'équipe à la fin du mois d'avril 2021[12].

Statistiques de joueurModifier

Statistiques d'Ievgueni Kharlatchiov
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M. B. M. B. Comp. M. B. M. B.
1992   Krylia Sovetov Samara D1 27 2 2 0 - - - 29 2
1993   Krylia Sovetov Samara D1 31 4 1 0 - - - 32 4
Sous-total 58 6 3 0 - - - 61 6
1994   Lokomotiv Moscou D1 20 3 1 0 - - - 21 3
1995   Lokomotiv Moscou D1 26 11 3 0 C3 2 1 31 12
1996   Lokomotiv Moscou D1 27 2 4 0 C2 3 0 34 2
1997   Lokomotiv Moscou D1 31 3 5 3 C2 4 1 40 7
1998   Lokomotiv Moscou D1 27 1 4 0 C2+C2 3+4 1+1 38 3
1999   Lokomotiv Moscou D1 27 9 2 0 C2+C3 4+6 0+3 39 12
2000   Lokomotiv Moscou D1 22 4 3 1 C1+C3 2+6 0 33 5
2001   Lokomotiv Moscou D1 3 0 1 0 - - - 4 0
Sous-total 183 33 23 4 - 34 7 240 44
2001   Dynamo Moscou D1 11 1 2 2 C3 2 0 15 3
2002   Dynamo Moscou D1 23 5 1 0 - - - 24 5
2003   Dynamo Moscou D1 8 1 3 1 - - - 11 2
Sous-total 42 7 6 3 - 2 0 50 10
2004   Saturn Ramenskoïe D1 2 0 - - - - - 2 0
2004   Baltika Kaliningrad D2 14 5 - - - - - 14 5
2005   Lada Togliatti D3 13 3 6 3 - - - 19 6
Sous-total 29 8 6 3 - - - 35 11
Total sur la carrière 312 54 38 10 - 36 7 386 71

PalmarèsModifier

  Lokomotiv Moscou

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Evgeniy Kharlachev », sur worldfootball.net (consulté le )
  2. (ru) « Liste des matchs d'Ievgueni Kharlatchiov », sur footballfacts.ru (consulté le )
  3. a et b (ru) « Fiche d'Ievgueni Kharlatchiov », sur rusteam.permian.ru (consulté le )
  4. (ru) « ТРУДНЫЙ ВЫБОР РОМАНЦЕВА », sur sport-express.ru,‎ (consulté le )
  5. a et b (ru) « Евгений Харлачев: «Когда Семин видел безразличие, сразу давал волшебный пендаль» », sur sports.ru,‎ (consulté le )
  6. (ru) « Евгений Харлачев. Настоящий », sur sportsdaily.ru,‎ (consulté le )
  7. (ru) « Евгений Харлачев сменил Пашинина на посту главного тренера «Химика» », sur sports.ru,‎ (consulté le )
  8. (ru) « Харлачев подал в отставку с поста тренера «Химика» », sur sports.ru,‎ (consulté le )
  9. (ru) « Харлачев вернулся в «Локомотив» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le )
  10. (ru) « Тренерский штаб волгоградского «Ротора» пополнил Евгений Харлачев », sur vpravda.ru,‎ (consulté le )
  11. (ru) « Харлачев возглавил омский «Иртыш» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le )
  12. (ru) « Харлачев покинул пост главного тренера «Иртыша» », Sportbox.ru (ru),‎ (consulté le )

Liens externesModifier