FK Tekstilchtchik Kamychine

Tekstilchtchik Kamychine
Logo du Tekstilchtchik Kamychine
Généralités
Nom complet Футбольный клуб «Текстильщик» Камышин
(Futbolny klub «Tekstilchtchik» Kamychine)
Noms précédents Krasnoïé Znamia (1956-1958)
Start (1960-1963)
Energia-Telstilchtchik (1996)
Energia (1997)
Rotor-Tekstilchtchik (1998)
Fondation 1956
Statut professionnel 1988-1998
2003-2007
Couleurs bleu et blanc
Stade Tekstilchtchik
(10 000 places)
Siège ul. Titova, 4
403874 g.Kamyshin
Président Drapeau : Russie Sergueï Garkavenko
Entraîneur Drapeau : Russie Vladimir Pavlov
Site web tekstilshik.ucoz.ru

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Le Tekstilchtchik Kamychine (en russe : «Текстильщик» Камышин) est un club de football russe basé à Kamychine, dans l'oblast de Volgograd.

Fondé en 1956 à l'usine de textile locale, le club prend alors principalement part aux championnats régionaux. Disparaissant pendant un temps durant les années 1970, l'équipe est par la suite refondée et grimpe progressivement les échelons du football soviétique, prenant part au championnat de la RSFS de Russie en 1987 avant de découvrir le professionnalisme en intégrant la troisième division dès l'année suivante puis de monter au deuxième niveau en 1991.

À la suite de la chute de l'Union soviétique, le Tekstilchtchik est directement intégré au sein de la nouvelle première division russe. Il y évolue pendant cinq saisons, durant lesquelles il termine notamment quatrième du championnat en 1993 et participe à la Coupe UEFA l'année suivante. Affecté par la suite par des problèmes de financement, le club est finalement relégué en 1996 et tombe rapidement jusqu'à la quatrième division en 1999, perdant son statut professionnel dans la foulée.

Après quatre années à l'échelle amateur, le club retrouve le professionnalisme et la troisième division en 2003. Ses performances y sont cependant médiocres et il perd retombe à nouveau au niveau amateur en 2008 avant de retourner dès l'année suivante en championnat régional, où il évolue depuis.

Le club évolue au stade Tekstilchtchik, d'une capacité de 10 000 places, depuis les années 1970. Ses couleurs principales sont le bleu et le blanc.

HistoireModifier

Premières années et débuts professionnels (1956-1991)Modifier

Le club est fondé en 1956 à l'usine de textile de Kamychine[1]. Il se nomme alors Krasnoïé Znamia avant de prendre le nom Tekstilchtchik en 1958. Il adopte par ailleurs brièvement les noms Start et KBK entre 1960 et 1963. Durant cette période, l'équipe se produit uniquement au niveau local, participant régulièrement au championnat de l'oblast de Volgograd où il nourrit notamment une rivalité avec l'Avangard Kamychine, autre club de la ville[1],[2]. Laissée par la suite de côté par son usine fondatrice, la section sportive perd en importance au milieu des années 1970 et disparaît même pendant un temps[1]. Le club est reformé en 1979 sous l'égide du nouveau directeur général Boris Andreïev et de l'entraîneur Sergueï Pavlov, et se produit alors uniquement dans le championnat municipal[3]. Il retrouve l'échelle régionale au début des années 1980 et commence à monter en puissance à partir de 1984 avec la formation progressive d'une équipe forte qui parvient à dominer le football local[3].

Le Tekstilchtchik intègre ainsi le championnat de la RSFS de Russie en 1987 et termine premier du groupe Volga à l'issue de la saison, lui permettant d'intégrer la troisième division soviétique professionnelle dès l'année suivante[4]. Terminant sixième de la zone 9 pour sa première saison, le club termine troisième à l'issue de la saison 1989 puis deuxième l'année suivante, lui permettant de monter en deuxième division pour la saison 1991, à l'issue de laquelle il termine onzième sur vingt-deux[4].

Passage dans l'élite et difficultés sportives (1992-1998)Modifier

La chute de l'Union soviétique voit une réorganisation totale du football dans les pays de l'ancienne Union, c'est dans ce contexte que le Tekstilchtchik est ainsi directement intégré au sein de la nouvelle première division russe pour sa première édition en 1992[4]. Pour sa première saison dans l'élite, le club se classe dixième sur vingt, se maintenant avec quatre points d'avance sur le premier relégable[2]. La saison suivante est bien plus positive pour le club qui parvient à accrocher la quatrième place du championnat et à se qualifier pour la Coupe UEFA 1994-1995 où il parvient à atteindre le deuxième tour[5]. Les résultats de l'équipe commencent cependant à flancher par la suite, avec les départs de nombreux cadres de l'équipe, incluant notamment le gardien Andreï Samoroukov, les frères Alekseï et Oleg Morozov, le meneur de jeu Oleg Ielychev ainsi que Viktor Navotchenko, l'amenant à terminer septième en 1994 puis dixième l'année suivante avant de finalement finir avant-dernier au terme de l'édition 1996 et d'être relégué en deuxième division avec près de douze points de retard sur le maintien[5].

Renommé Energia dans le cadre d'un partenariat avec UES pour la saison 1997, le club entame la saison avec pour objectif une remontée directe dans l'élite[6]. L'équipe est cependant frappée fortement par des ennuis financiers à partir du mois de juillet, qui voit le retrait du sponsor et amène à la vente de la plupart des joueurs. Les résultats sportifs s'effondrent et le club termine dix-neuvième à l'issue de la saison, enchaînant une deuxième relégation d'affilée, tandis que l'entraîneur Sergueï Pavlov quitte finalement son poste après dix-huit années de service[6],[2]. En manque désespéré de fonds, la direction du club annonce un partenariat avec le Rotor Volgograd pour devenir son club-école en troisième division, et renomme le club Rotor[6]. Cela ne suffit cependant pas à pallier le manque de fonds de l'équipe, qui est finalement exclue de la troisième division par la PFL à l'été 1998 et fait ainsi son retour à l'échelon amateur après dix ans de professionnalisme[6].

Retour au niveau amateur (depuis 1999)Modifier

De retour dans le football amateur, l'équipe enchaîne dans un premier temps les places de milieu de classement au début des années 2000, terminant douzième en 1999 puis treizième l'année d'après. Après être terminé sixième en 2001, l'administration de la ville de Kamychine décide de ramener le club dans le monde professionnel, recrutant notamment Sergueï Polstianov au poste d'entraîneur tandis que Sergueï Natalouchko sort de sa retraite pour aider le club à remonter en troisième division, inscrivant dix-sept buts en championnat tandis que le Tekstilchtchik parvient à remporter le groupe Tchernozem de la quatrième division[6]. Notamment renforcé par le retour de Valeri Jabko, le club connaît cependant une saison 2003 décevant qui le voit finir quinzième sur vingt. Ne parvenant pas à décoller du bas de classement lors des saisons suivantes, le financement de l'équipe est fortement diminuée à partir de 2005 et les résultats dégringolent rapidement, avec deux dernières places lors des 2005 et 2006 avant de perdre à nouveau son statut professionnel à l'issue de la saison 2007 qui le voit enchaîner une troisième dernière place d'affilée[6]. Retrouvant le quatrième échelon l'année suivante, le club descend à nouveau à la fin de l'année pour retrouver jusqu'à l'échelon régional en 2009, prenant part au championnat de l'oblast de Volgograd pour la première fois depuis 1986[6], où il évolue depuis[7].

Bilan sportifModifier

Classements en championnatModifier

La frise ci-dessous résume les classements successifs du club en championnat depuis 1991.

Championnat de Russie de football D3Championnat de Russie de football D4Championnat de Russie de football D3Championnat de Russie de football D2Championnat de Russie de footballChampionnat d'URSS de football D2Championnat d'URSS de football D3 
Championnat de Russie de football D4Championnat de Russie de football D3 

Bilan par saisonModifier

Bilan par saison[8],[9]
Saison Championnat Coupe d'URSS
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1988 3e Zone 9 6e 33 30 13 7 10 49 36 +13 N/A
1989 3e 57 42 24 9 9 83 32 +51
1990 3e Centre 2e 52 42 22 8 12 73 49 +24
1991 2e 11e 43 42 15 13 14 56 52 +4 Huitièmes de finale
Saison Championnat Coupe de Russie
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1992 1er 10e 49 40 20 9 11 43 30 +13 N/A
1993 4e 39 34 14 11 9 45 34 +11 Huitièmes de finale
1994 7e 30 30 12 6 12 32 36 -4 Seizièmes de finale
1995 10e 34 30 9 7 14 37 41 -4 Huitièmes de finale
1996 17e 24 34 4 12 18 25 48 -23 Quarts de finale
1997 2e 19e 38 42 10 8 24 46 67 -21 Seizièmes de finale
1998 3e Povoljié 20e Abandon Deuxième tour
1999 4e Sud 12e 29 30 8 5 17 40 69 -29 Troisième tour
2000 4e Tchernozem 13e 13 24 4 1 19 17 44 -27 N/A
2001 6e 39 22 12 3 7 46 28 +18
2002 1er 62 26 20 2 4 61 16 +45
2003 3e Sud 15e 39 38 11 6 21 44 57 -13
2004 11e 40 26 10 10 12 36 50 -14 Troisième tour
2005 13e 11 24 3 2 19 12 60 -48 Deuxième tour
2006 17e 11 32 2 5 25 24 83 -59 Deuxième tour
2007 15e 13 28 3 4 21 15 58 -43 Deuxième tour
2008 4e Tchernozem 13e 33 34 9 6 19 40 49 -9 Deuxième tour
2009 5e Volgograd 8e 29 24 9 2 13 42 45 -3 N/A
2010 5e 32 18 10 2 6 45 24 +19
2011 2e 40 18 12 4 2 53 17 +36
2012 2e 43 18 14 1 3 50 14 +36
2013 4e 52 24 16 4 4 58 29 +29
2014 3e 41 18 13 2 3 59 18 +41
2015 6e 37 22 11 4 7 46 38 +8
2016 5e 35 18 11 2 5 35 19 +16
2017 6e 19 18 5 4 7 27 34 -7
2018 5e 19 12 6 1 5 25 21 +4
Légende
  • Promotion en division supérieure
  • Relégation en division inférieure

Parcours en Coupe d'EuropeModifier

Le Tekstilchtchik participe à sa seule et unique compétition européenne en 1994, année qui le voit prendre part à la Coupe UEFA. Faisant son entrée au premier tour, il parvient à défaire largement les Hongrois du Békéscsabai Előre sur le score de 6-2 avant de chuter dès le tour suivant face au club français du FC Nantes après deux défaites à l'extérieur puis à domicile (1-4)[10].

Note : dans les résultats ci-dessous, le score du club est toujours donné en premier.

Saison Compétition Tour Club Domicile Extérieur Total
1994-1995 Coupe UEFA Premier tour   Békéscsabai Előre 6 - 1 0 - 1 6 - 2
Deuxième tour   FC Nantes 1 - 2 0 - 2 1 - 4
Légende
  • Victoire ou qualification pour le tour suivant
  • Match nul
  • Défaite ou élimination de la compétition

PersonnalitésModifier

EntraîneursModifier

La liste suivante présente les différents entraîneurs du club[11].

Joueurs emblématiquesModifier

Les joueurs internationaux suivants ont joué pour le club. Ceux ayant évolué en équipe nationale lors de leur passage au Tekstilchtchik sont marqués en gras.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (ru) « Футбольный клуб «Текстильщик»: страницы истории - Первый этап: 1956-1978. Ранние годы существования », sur infokam.su,‎ (consulté le 1er janvier 2019)
  2. a b et c « Tekstilchtchik Kamychine, l’avènement des Chiffonniers en Europe », sur footballski.fr, (consulté le 1er janvier 2019)
  3. a et b (ru) « Футбольный клуб «Текстильщик»: страницы истории - Второй этап. 1979-1986. Первые победы », sur infokam.su,‎ (consulté le 1er janvier 2019)
  4. a b et c (ru) « Футбольный клуб «Текстильщик»: страницы истории - Третий этап: 1987–1991. Через тернии — к звездам », sur infokam.su,‎ (consulté le 1er janvier 2019)
  5. a et b (ru) « Футбольный клуб «Текстильщик»: страницы истории - Четвертый этап: 1992-1996. Пять сезонов в элите! », sur infokam.su,‎ (consulté le 1er janvier 2019)
  6. a b c d e f et g (ru) « Футбольный клуб «Текстильщик»: страницы истории - Пятый этап: 1997-2010. Кризис. », sur infokam.su,‎ (consulté le 1er janvier 2019)
  7. (ru) « Исчезнувшие. Где сейчас «Ротор», «Алания» и другие », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 1er janvier 2019)
  8. (ru) « Statistiques de la période soviétique », sur wildstat.ru (consulté le 15 avril 2019)
  9. (ru) « Statistiques de la période russe », sur wildstat.ru (consulté le 15 avril 2019)
  10. (en) « European Debuts of Soviet and Russian Teams: A Chronology », sur russianfootballnews.com, (consulté le 1er janvier 2019)
  11. (ru) « «Текстильщик», г. Камышин », sur footballfacts.ru (consulté le 2 janvier 2019)