Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saadi (homonymie).

Idriss Saadi
Image illustrative de l’article Idriss Saadi
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Belgique Cercle Bruges
Numéro 9
Biographie
Nationalité Drapeau : Algérie Algérienne
Drapeau : France Française
Nat. sportive Drapeau : Algérie Algérienne
Naissance (27 ans)
Lieu Valence (France)
Taille 1,86 m (6 1)
Période pro. depuis 2010
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
2004-2005Drapeau : France Arménienne Valence
2005-2006Drapeau : France ASOA Valence
2006-2010Drapeau : France AS Saint-Étienne
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2010-2014Drapeau : France AS Saint-Étienne 025 0(0)
2012 Drapeau : France Stade de Reims 010 0(1)
2012-2013 Drapeau : France Gazélec Ajaccio 033 0(7)
2014-2015Drapeau : France Clermont Foot 044 (20)
2015-2017Drapeau : Pays de Galles Cardiff City 002 0(0)
2016-2017 Drapeau : Belgique KV Courtrai 039 (16)
2017-Drapeau : France RC Strasbourg 030 0(5)
2019- Drapeau : Belgique Cercle Bruges 005 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007-2008Drapeau : France France -16 ans 004 0(1)
2008-2009Drapeau : France France -17 ans 005 0(3)
2010Drapeau : France France -18 ans 001 0(0)
2011Drapeau : France France -19 ans 003 0(1)
2017-Drapeau : Algérie Algérie 002 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 29 janvier 2018

Idriss Saadi, né le à Valence (Drôme), est un footballeur international algérien évoluant actuellement prêté au Cercle Bruges.

Saadi évolue au poste d'attaquant centre. Il est surnommé « Le Taureau » de par ses qualités physiques et son instinct de buteur.

BiographieModifier

Débuts avec l'AS Saint-Étienne (2010-2014)Modifier

Saadi fait ses débuts professionnels le 28 août 2010 dans un match de championnat contre Lens (victoire de l'ASSE 3-1). Durant la saison 2009-2010, il est le meilleur buteur de son équipe en CFA 2 avec 18 buts. La saison suivante, l'équipe ayant obtenu la montée en CFA, il marque 13 buts et commence à être appelé plus régulièrement sur le banc de l'équipe pro. Cette même année, avec les jeunes de l'ASSE, il participe à la Coupe Gambardella. Il est l'un des grands artisans du succès de l'équipe dans cette compétition, y inscrivant 10 buts, menant ainsi son équipe jusqu'en finale au Stade de France, face à l'AS Monaco. Il est le meneur d'une génération très douée, qui va s'incliner aux tirs au but après avoir égalisé à 10 minutes de la fin, 1-1.

Idriss signe son premier contrat pro en juillet 2011. Ayant de la peine à confirmer les espoirs placés en lui, le 10 janvier 2012, il est prêté au Stade de Reims jusqu'à la fin de la saison 2011-2012. Il ne parvient pas à s'imposer dans l'équipe champenoise et retourne à Saint-Étienne à la fin de la saison.

Prêts au Stade de Reims et au GFC Ajaccio (2012-2013)Modifier

Lors de la 19e journée de Ligue 2, il fait sa première apparition avec le Stade de Reims. Le 19 mars 2012, lors de la 28e journée de Ligue 2 opposant Le Mans FC au Stade de Reims, il inscrit son premier but chez les professionnels de la tête sur un centre de Quentin Pereira pour une victoire 1-0. Malheureusement, il ne parviendra pas à devenir titulaire dans une équipe déjà bien en place et jouant la montée (Reims termina 2e de Ligue 2). Finalement il ne jouera que 10 matchs dont seulement 2 comme titulaire pour 290 minutes de jeu et 1 but.

Fin août 2012, il est prêté pour une saison en faveur du GFC Ajaccio[1]. Dès son premier match lors de la 7e journée de Ligue 2, il inscrit un but à la 6e minute de jeu qui donne la victoire à son équipe. Participant à tous les matchs, il devient rapidement un titulaire indiscutable à son poste, inscrivant même deux doublés, contre le FC Nantes et Istres. Malgré tout, un certain manque de sang froid se fait sentir, en atteste sa longue période de disette entre janvier et avril 2013. Il finit tout de même la saison comme meilleur buteur du club avec sept réalisations en 32 matchs. Mais le Gazélec ne parvient pas à se maintenir en Ligue 2 et finit à la 20e et dernière place du classement[2].

Clermont Foot (2014-2015)Modifier

En manque de temps de jeu chez les Verts, Saadi s'engage le 17 janvier 2014 avec le Clermont Foot[3],[4]. Son arrivée redynamise le secteur offensif clermontois, orphelin de l'attaquant Mana Dembélé[5]. Il s'impose rapidement au sein du club auvergnat et confirme son talent devant les buts en faisant trembler les filets à sept reprises en 18 matches de Ligue 2.

Il débute très bien la saison 2014-2015 en inscrivant 11 buts en 19 matchs, avec un ratio de plus d'un but par match. Auteur d'un doublé en août 2014 contre Châteauroux, Saadi totalise trois buts en septembre et, sur l'année civile 2014, est le meilleur buteur du championnat[6]. Revenant sur son transfert à Clermont, il affirme : « Ici, je me sens bien »[7]. Le 24 janvier 2015, lors de la 21e journée, il se blesse en fin de première période et doit sortir du terrain. Il souffre alors d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. L'attaquant est forfait pour la reste de la saison[8],[9].

Il fait son retour sur les terrains le 25 août 2015, lors d'un match de Coupe de la Ligue contre l'Evian TG FC et retrouve par la même occasion le chemin des filets sur penalty malgré une défaite des auvergnats[10]. Ce match sera son dernier sous les couleurs clermontoises car l'attaquant, sollicité par plusieurs clubs, souhaite quitter son club. Saadi a joué 44 rencontres avec Clermont pour 20 buts, soit un ratio d'un but tous les deux matches.

Cardiff City (2015-2016)Modifier

Le 31 août 2015, le dernier jour du mercato estival, Saadi est transféré dans le club gallois de Cardiff City, évoluant en Championship, la seconde division anglaise[11],[12].

Il doit attendre le mois de novembre pour jouer son premier match avec Cardiff. Entrant en jeu en fin de seconde période, il voit son équipe s'imposer 2-0 contre Reading mais connait une rechute au niveau du tendon de l'ischio-jambier. Il retrouve les terrains fin janvier 2016 et trouve le chemin des filets à l'occasion d'un match avec l'équipe réserve[13].

Prêt au KV Courtrai (2016-2017)Modifier

Le 1er juillet 2016, il est prêté au KV Courtrai[14], où il s'impose d'entrée de jeu avec 7 buts en 8 journées.

RC Strasbourg (depuis 2017)Modifier

Saadi s'engage pour quatre ans avec le Racing Club de Strasbourg le 21 juillet 2017[15].

Le 5 août, Saadi fait ses débuts pour Strasbourg en ouverture de la Ligue 1 mais voit son équipe sévèrement défaite par l'Olympique lyonnais (4-0)[16]. Après quelques matchs en tant que titulaire et au vu de prestations très faibles, il est pris en grippe par le public strasbourgeois. Il n'est plus un titulaire indiscutable dans l'équipe malgré une fin de saison 2017/2018 encourageante avec deux buts pour un total de 176 minutes jouées de la 30e à la 38e journée[17]. A la suite d'un contact face à un joueur du Neuchâtel Xamax FCS lors d'un match amical, il est à nouveau éloigné des terrains et doit se faire opérer du tendon rotulien gauche[18].

SélectionModifier

Saadi est international « junior » français et a joué en moins de 16 ans, moins de 17 ans, et moins de 18 ans.

En novembre 2016, la presse algérienne affirme que Saadi a demandé à changer de nationalité sportive afin de pouvoir s'engager en faveur de l'équipe d'Algérie[19]. De par sa bonne saison avec Courtrai, le sélectionneur Georges Leekens le pré-convoque au mois de décembre en vue de la CAN 2017[20]. Il ne sera finalement pas retenu, barré notamment par le titulaire d'attaque Islam Slimani.

Le 1er juin 2017, il est convoqué par Lucas Alcaraz dans la liste des 23 pour affronter la Guinée le 6 juin en amical et le Togo le 11 juin pour les éliminatoires de la CAN 2019 .

Style de jeuModifier

Saadi est un joueur physique se servant de son gabarit pour peser sur les défenses adverses. Surnommé « Le Taureau », son impact lors des duels permet souvent de laisser du champ libre à ses coéquipiers. Malgré sa musculature imposante, Saadi apprécie les courses vers l'avant ainsi que les contres. Il est adroit devant le but et possède une frappe sèche qui peut surprendre le gardien.

Son physique, bien qu’impressionnant, est son principal point faible; le joueur étant souvent éloigné des terrains pour des blessures.

StatistiquesModifier

Statistiques de Idriss Saadi au 10 décembre 2017[21],[22],[23]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2010-2011   AS Saint-Étienne Ligue 1 9 0 0 1 0 0 3 0 0 - - - - 13 0 0
2011-2012   AS Saint-Étienne Ligue 1 7 0 0 1 0 0 1 0 0 - - - - 9 0 0
2011-2012   Stade de Reims (prêt) Ligue 2 10 1 0 0 0 0 0 0 0 - - - - 10 1 0
2012-2013   AS Saint-Étienne Ligue 1 1 0 0 0 0 0 0 0 0 - - - - 1 0 0
2012-2013   Gazélec Ajaccio (prêt) Ligue 2 32 7 0 1 0 0 0 0 0 - - - - 33 7 0
2013-2014   AS Saint-Étienne Ligue 1 1 0 0 0 0 0 0 0 0 C3 1 0 0 2 0 0
Sous-total 18 0 0 2 0 0 4 0 0 - 1 0 0 25 0 0
2013-2014   Clermont Foot Ligue 2 18 7 0 0 0 0 0 0 0 - - - - 18 7 0
2014-2015   Clermont Foot Ligue 2 21 11 1 2 0 0 2 1 0 - - - - 25 12 1
2015-2016   Clermont Foot Ligue 2 0 0 0 0 0 0 1 1 0 - - - - 1 1 0
Sous-total 39 18 1 2 0 0 3 2 0 - - - - 44 20 1
2015-2016   Cardiff City Championship 2 0 0 0 0 0 0 0 0 - - - - 2 0 0
2016-2017   KV Courtrai (prêt) Division 1 37 16 2 2 0 0 - - - - - - - 39 16 2
2017-2018   RC Strasbourg Ligue 1 26 4 0 1 1 0 2 0 0 - - - - 29 5 0
Total sur la carrière 164 46 3 8 1 0 7 4 0 - 1 0 0 180 51 3

PalmarèsModifier

En clubModifier

Sélection nationale d'AlgérieModifier

Le tableau suivant liste les rencontres de l'équipe d'Algérie dans lesquelles Idriss Saadi a été sélectionné depuis le jusqu'à présent.

Notes et référencesModifier

  1. « Saadi prêté au Gazélec », sur sport24.lefigaro.fr,
  2. « Le Gazélec Ajaccio relégué en National », sur eurosport.fr, Eurosport,
  3. « Saadi (ASSE) à Clermont », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  4. « ASSE, Idriss Saadi file à Clermont », sur goal.com,
  5. « Idriss Saadi en renfort », sur clermontfoot.com,
  6. « Idriss Saadi, meilleur buteur de Ligue 2 en 2014 », sur lagazettedufennec.com,
  7. « Saadi : "Ici, je me sens bien », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  8. « Saison terminée pour Saadi », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 27 avril 2015)
  9. Brigitte Cante, « Saadi blessé : Le Clermont Foot perd son meilleur buteur », sur france3-regions.francetvinfo.fr,
  10. « Coupe de la ligue : Clermont battu 3-2 par Evian est éliminé », sur france3-regions.francetvinfo.fr,
  11. Stéphane Moccozet, « Idriss Saadi quitte le Clermont Foot pour la 2e division anglaise », sur france3-régions.francetvsport.fr. fr,
  12. « Idriss Saadi à Cardiff », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  13. (en) « Goal for Saadi as City Under 21s edge out QPR », sur mauveandyellowarmy.net, (consulté le 18 mars 2016)
  14. « Idriss Saadi prêté par Cardiff au KV Courtrai », sur lequipe.com, L'Équipe,
  15. « Idriss Saadi s'engage pour 4 ans au RCSA », (consulté le 21 juillet 2017)
  16. « Ligue 1 (1ere journée) : Lyon domine Strasbourg (4-0), Nice tombe à Saint-Etienne (1-0) », sur eurosport.fr, Eurosport,
  17. « Fiche d’Idriss Saadi », sur LFP.fr
  18. « Strasbourg : Idriss Saadi opéré avec succès du tendon rotulien gauche », sur L'ÉQUIPE (consulté le 9 avril 2019)
  19. Yahia Saouthi, « EN: Idriss Saâdi s’est engagé avec l’Algérie ! », sur lagazettedufennec.com, (consulté le 28 décembre 2016)
  20. « Belfodil et Bensebaini de retour en sélection algérienne en vue de la CAN », sur goal.com,
  21. « Fiche d’Idriss Saadi », sur soccerway.com
  22. (en) « Fiche de Idriss Saadi », sur national-football-teams.com
  23. « Fiche d’Idriss Saadi », sur footballdatabase.eu

Liens externesModifier