Ouvrir le menu principal

Lionel Carole
Image illustrative de l’article Lionel Carole
Lionel Carole après avoir marqué le tir au but victorieux en finale de la Coupe de la Ligue 2019
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France RC Strasbourg
Numéro 23
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (28 ans)
Lieu Montreuil (France)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Arrière latéral
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1997-2000 Drapeau : France Neuilly-sur-Marne SFC
2000-2005 Drapeau : France Villemomble Sports
2005-2006 Drapeau : France US Lusitanos Saint-Maur
2006-2007 Drapeau : France UJA Alfortville
2007-2010 Drapeau : France FC Nantes
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2010-2011 Drapeau : France FC Nantes 016 0(0)
2011-2013 Drapeau : Portugal Benfica Lisbonne 006 0(0)
2011-2012 Drapeau : France CS Sedan Ardennes015 0(0)
2012-2013 Drapeau : Portugal Benfica Lisbonne B 039 0(1)
2013-2015 Drapeau : France ES Troyes AC085 0(0)
2015-2018 Drapeau : Turquie Galatasaray SK066 0(1)
2017-2018 Drapeau : Espagne Séville FC009 0(0)
2018- Drapeau : France RC Strasbourg022 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2008-2009 Drapeau : France France -18 ans
2009 Drapeau : France France -19 ans
2010-2012 Drapeau : France France -20 ans 08 0(0)
2011 Drapeau : France France espoirs 012 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 13 avril 2019

Lionel Carole, né le à Montreuil en Seine-Saint-Denis[1], est un joueur de football français. Il évolue au poste d'arrière gauche au RC Strasbourg.

Sommaire

BiographieModifier

Il est d'ascendance martiniquaise.

En clubModifier

DébutsModifier

Avant de rejoindre le FC Nantes, Carole joue pour les clubs de Neuilly sur Marne, Villemomble Sports, l'US Lusitanos Saint-Maur et l'UJA Alfortville. En 2000, alors qu'il joue en équipes de jeune à Villemomble, il subit une blessure invalidante a l'œil droit après qu'une balle le frappe au visage. Le médecin refuse de le laisser rechausser les crampons avant de lui proposer des lunettes semblables à celles que porte l'international néerlandais Edgar Davids. En 2007, le FC Nantes hésite à le faire venir, le médecin du club ayant des réticences quant à ce problème[2]. Fin 2010, il décide finalement d'ôter ces lunettes à cause de la gêne occasionnée.

FC NantesModifier

Après avoir passé une excellente saison à l'UJA Alfortville soldée par une montée en 17 DSR, il tape dans l'œil des recruteurs Nantais il rejoint le FC Nantes en 2007 et il est promu en équipe première, par l'entraîneur Baptiste Gentili, pour la saison 2010-2011. Il fait ses débuts professionnels le en Ligue 2 lors d'une défaite 1 à 0 contre Évian Thonon Gaillard lors de la troisième journée. Il remplace Damien Tixier à la 70e minute[3]. La journée suivante, face au Stade lavallois, voit Carole commencer comme titulaire et jouer l'ensemble du match[4].

Benfica & Benfica BModifier

Encore sous contrat stagiaire lors de ses débuts en professionnel au FC Nantes, Carole décide en janvier de rejoindre le club portugais du Benfica Lisbonne, n'étant pas parvenu à trouver un accord avec son club pour son premier contrat professionnel. Il signe en faveur du Benfica le , le club portugais versant une indemnité de 750 000 euros au FC Nantes[5]. Il réussit à jouer quelques matches avec l'équipe première.

Le , le club lisboète annonce son prêt avec option d'achat à Sedan, en Ligue 2[6].

Lionel Carole revient à Benfica à la fin de son prêt, à l'été 2013, mais son équipe finit rapidement par s'en séparer définitivement puisqu'il signe à Troyes pour trois saisons[7].

TroyesModifier

À l'ESTAC, il s'impose comme un titulaire indiscutable, disputant 45 matchs lors de sa première saison avec le club aubois. Il confirme lors de sa deuxième saison au club, celui-ci étant promu en Ligue 1 et, du point de vue individuel, il figure dans l'équipe type du championnat aux Trophées UNFP.

En sélectionModifier

Faisant suite son arrivée au centre de formation du FC Nantes, Lionel Carole fait partie de toutes les sélections de jeunes. Il est néanmoins sorti du groupe de l'équipe de France U19 juste avant l'Euro remporté par les Bleuets. Il retrouve la génération 1991 un an plus tard lors de la Coupe du monde U20. Lionel y est remplaçant derrière Timothée Kolodziejczak et la France termine son aventure en demi-finale. Le défenseur vit très mal cette aventure, n'étant jamais utilisé[8].

Le , il obtient une première sélection en équipe de France espoirs, en match amical face à la Slovaquie[9].

Le sélectionneur des moins de 20 ans, Francis Smerecki, le présente comme "un défenseur très porté sur l'offensive mais oubliant parfois les principes défensifs"[10].

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Un FC Nantes dispersé façon puzzle », sur nantes.maville.com,
  2. « Lionel Carole, une jeune pousse très en vue », 20 minutes, 28 février 2009
  3. « Nantes - evian », LFP.fr, 17 août 2010
  4. « Laval - Nantes », LFP.fr, 20 août 2010
  5. « L. Carole au Benfica », sur lequipe.fr, (consulté le 10 février 2011)
  6. « Benfica Lisbonne – Lionel Carole en prêt à Sedan », sur espoirsdufootball.com,
  7. « Troyes : Signature de Lionel Carole (Benfica,off.) », sur foot-national.com,
  8. « Le cauchemar de Lionel Carole », Foot Mercato, 2 septembre 2011.
  9. « Feuille de match de France - Slovaquie du 9 février 2011 », sur fff.fr (consulté le 10 février 2011)
  10. Baptiste Chaumier, « Smerecki fait les présentations », France Football, no 3407 bis,‎ , p. 36-37 (ISSN 0015-9557)

Liens externesModifier