ICN (train)

Le terme ICN désignait un produit ferroviaire offert par les chemins de fer fédéraux suisses (CFF) ; il s'agissait d'une relation InterCity assurée par des trains pendulaires (en allemand : InterCity Neigezug, d'où le sigle ICN). Ces services ont été fusionnés dans l'offre InterCity (IC) le , date de mise en service de l'horaire [1].

RABDe 500 assurant un train ICN à proximité de Douanne, sur la ligne du Pied-du-Jura

Matériel roulantModifier

Toutes les relations ICN étaient assurées par les rames RABDe 500 (qui ont pris le surnom d'ICN) qui pouvaient être remplacées en cas de défaillance par un ETR 470 ou un ETR 610, qui sont aussi des trains pendulaires. Sur la ligne du Pied-du-Jura, le remplacement était effectué par des rames "dispo" Re460 + VU IV + Bt IV. Dans ce cas, le train ne circulait plus en catégorie N mais en catégorie R.

HistoriqueModifier

Ligne du Jura et Pied-du-JuraModifier

Les relations ICN sont entrées en service le , à temps pour desservir les sites de l'exposition nationale suisse de 2002 :

Puis, dès le [2], les trains assurent deux liaisons, alternant à chaque heure à partir de Bienne :

Depuis le 2008, les ICN arpentent la ligne du Gothard, et circulent alternativement sur Bâle et Zurich, en alternance avec un IR comprenant dans sa rame tractée une voiture EuroCity panoramique :

Dès , les CFF vont moderniser les 44 rames des InterCity pour la somme de 400 millions de Francs suisse, dans leur atelier CFF d'Yverdon-les-Bains.[3]

Services à bordModifier

Les trains ICN offraient les services suivants :

Notes et référencesModifier

  1. « Les CFF numérotent leurs lignes IC et IR », Le Matin,‎ (ISSN 1018-3736, lire en ligne, consulté le 3 juin 2020)
  2. « CFF: Changement d’horaire du 13 décembre 2015. », sur m.cff.ch (consulté le 22 décembre 2015)
  3. SBB News 20.02.2020