Hugues de Hohenlohe-Öhringen

politicien allemand

Le prince Hugues de Hohenlohe-Öhringen, en allemand Friedrich Wilhelm Eugen Karl Hugo Fürst zu Hohenlohe-Öhringen, né le à Stuttgart et mort le au château de Slawenzitz (de) en province de Silésie, est un prince allemand de la maison Hohenlohe, issu de la branche luthérienne des Hohenlohe-Ingelfingen. Il est héritier des domaines des princes de Hohenlohe-Öhringen et du duché d'Ujest en 1849.

Hugues de Hohenlohe-Öhringen
Image dans Infobox.
Hugues de Hohenlohe-Öhringen (1878).
Fonctions
Député du Reichstag
Député
Membre de la Chambre des seigneurs
Membre du Zollparlament
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
Sławięcice (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Hugo zu Hohenlohe-ÖhringenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Famille
Père
Mère
Louise de Wurtemberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Friedrich zu Hohenlohe-Oehringen (d)
Mathilde de Hohenlohe-ÖhringenVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Pauline Prinzessin von Fürstenberg (d) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Christian Kraft zu Hohenlohe-Öhringen
Hans, 6th Fürst zu Hohenlohe-Öhringen (d)
Maximilien de Hohenlohe-Öhringen (d)
Hugo de Hohenlohe-Öhringen (d)
Friedrich Prinz zu Hohenlohe-Öhringen (d)
Luise Prinzessin zu Hohenlohe-Öhringen (d)
August Karl Prinz zu Hohenlohe-Öhringen (d)
Princess Marie Felicitas of Hohenlohe-Öhringen (d)
Margarethe Prinzessin zu Hohenlohe-Öhringen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Grade militaire
Conflit
Distinction
Arms of the house of Hohenlohe (1).svg
Blason

BiographieModifier

Le prince est le fils du prince Auguste de Hohenlohe-Öhringen (1784-1853) et de la princesse, née princesse Louise de Wurtemberg (1789-1851). Il épouse la princesse Pauline de Fürstenberg (1829-1900) en 1847.

Il étudie à l'école supérieure de Tharandt dite Académie forestière, fondée par Heinrich Cotta, et à Berlin. Il devient aide-de-camp du roi Guillaume Ier de Wurtemberg.

Il hérite des biens paternels en 1849 et de ceux de l'ancien duché d'Ujest en Silésie[1]. Il se lance alors dans des investissements en Haute-Silésie, notamment dans l'industrie du zinc. Il fait fortune et ses domaines sont reconnus en 1861 par le royaume de Prusse, comme domaines seigneuriaux. Il obtient le titre de duc d'Ujest. Il fait creuser des mines et construire des usines (Hohenlohe-Hütte) à Bittkow[2], puis d'autres dans la région, si bien qu'il est à la tête d'un conglomérat en 1888. Il acquiert des mines de charbon dans les années 1890 et devient ainsi le plus gros producteur du monde du zinc à sa mort.

Le duc d'Ujest est aussi membre de la chambre des seigneurs de Prusse, ainsi que de la chambre royale du Wurtemberg. Il est nommé dans l'armée prussienne général d'infanterie à la suite, et général de cavalerie de l'armée du Wurtemberg.

Il est nommé gouverneur de Moravie, pendant la guerre austro-prussienne de 1866.

Le duc d'Ujest a aussi une activité parlementaire tout au long de sa vie au sein des assemblées de la noblesse. Il est aussi membre de l'Assemblée, ou Reichstag, de l'alliance de l'Allemagne du Nord, avant 1870, puis vice-président du Reichstag impérial de 1871 à 1876.

FamilleModifier

De son union avec la princesse Pauline de Fürstenberg, sont issus :

NotesModifier

  1. Aujourd'hui en Pologne dans la voïvodie d'Opole.
  2. Dans la zone actuelle de Sieminowice Slaskie.

Liens externesModifier