Ouvrir le menu principal

Hugh Hunt

chef décorateur américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hunt.
Hugh Hunt
Description de cette image, également commentée ci-après
Décor pour Quo vadis (1951)
Nom de naissance Hugh Brinkley Hunt Jr.
Naissance
Memphis
Tennessee, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 86 ans)
San Diego
Californie, États-Unis
Profession Chef décorateur
Films notables Le Portrait de Dorian Gray
Jules César
Ben-Hur
Les Révoltés du Bounty
Séries notables Des agents très spéciaux

Hugh Brinkley Hunt Jr. (connu comme Hugh Hunt) est un chef décorateur américain, né le à Memphis (Tennessee), mort le à San Diego (Californie)[1].

BiographieModifier

Au cinéma, Hugh Hunt mène quasiment toute sa carrière à la Metro-Goldwyn-Mayer ; le premier de ses soixante-dix-neuf films américains comme décorateur est David Copperfield de George Cukor (1935) ; le dernier est La Guerre des bootleggers de Richard Quine (production indépendante, 1970).

Dans l'intervalle, il contribue notamment au genre du peplum, avec Quo vadis de Mervyn LeRoy (1951), Jules César de Joseph L. Mankiewicz (1953) et Ben-Hur de William Wyler (1959).

Citons également Le Portrait de Dorian Gray d'Albert Lewin (1945), Cas de conscience de Richard Brooks (1950), Planète interdite de Fred M. Wilcox (1956), L'Arbre de vie d'Edward Dmytryk (1957), La Ruée vers l'Ouest d'Anthony Mann (1960), ou encore Le Kid de Cincinnati de Norman Jewison (1965).

Pour la télévision, Hugh Hunt travaille sur les décors de deux séries, The Lieutenant (en) (un épisode, 1963) et Des agents très spéciaux (deux épisodes[2], 1967).

Les films pré-cités Jules César et Ben-Hur lui permettent chacun de gagner un Oscar des meilleurs décors ; et il obtient dans la même catégorie dix autres nominations (voir détails ci-dessous).

FilmographieModifier

Cinéma (sélection)Modifier

 
Décor pour Planète interdite (1956)

Séries télévisées (intégrale)Modifier

DistinctionsModifier

NominationsModifier

RécompensesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. D'après sa fiche d'état-civil de Find a Grave.
  2. Réunis pour une sortie au cinéma en 1968, sous le titre Espions en hélicoptère (voir filmographie ci-dessus).