Ouvrir le menu principal

Les Révoltés du Bounty (film, 1962)

film sorti en 1962
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Révoltés du Bounty.
Les Révoltés du Bounty
Description de l'image Poster for Mutiny on the Bounty.jpg.

Titre original Mutiny on the Bounty
Réalisation Lewis Milestone
Carol Reed (non crédité)
Scénario Charles Lederer
et non crédités :
Eric Ambler
William L. Driscoll
Borden Chase
John Gay
Ben Hecht
d'après Charles Nordhoff
et James Norman Hall
Acteurs principaux
Sociétés de production Arcola Pictures
Metro-Goldwyn-Mayer
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Aventures
Durée 178 minutes
Sortie 1962

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Révoltés du Bounty (Mutiny on the Bounty) est un film américain réalisé par Lewis Milestone, sorti en 1962.

Sommaire

SynopsisModifier

Le film raconte l'histoire authentique de la mutinerie menée par Fletcher Christian qui a eu lieu en 1789 à bord du Bounty. Le capitaine William Bligh faisait preuve de cruauté envers son équipage et la plupart des officiers.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

 
Costumes de Marlon Brando et de Trevor Howard, auprès de ceux qu'avaient portés Charles Laughton et Clark Gable dans l'adaptation de 1935.

Acteurs non crédités :

Autour du filmModifier

  • L'obsession du capitaine Bligh concerne l'arbre à pain, arbre fruitier des régions tropicales.
  • L'action se termine sur les Îles Pitcairn, où s'installent les révoltés.
  • Tarita, la Tahitienne qui interprète Maimiti, l'amour du lieutenant Christian, alias Marlon Brando, va effectivement devenir sa troisième épouse. Ils auront deux enfants ensemble : un fils, Teihotu, et une fille, Cheyenne, qui connaîtra un destin tragique. Au moment du tournage, en 1960, elle a 19 ans et lui, 36.
  • Le tournage eut lieu sur l'Île Santa Catalina au large de Los Angeles ; à Moorea et à Bora-Bora (Polynésie française).
  • À la suite du tournage, Marlon Brando achètera l'île de Tetiaroa, proche de Tahiti, pour y fonder son foyer.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier