Ouvrir le menu principal

Hudson (Québec)

ville du Québec (Canada)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hudson.

Hudson
Hudson (Québec)
Rue Principale à Hudson
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie
Subdivision régionale Vaudreuil-Soulanges
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Jamie Nicholls
2017-2021
Code postal J0P 1H0, J0P 1J0
Constitution
Démographie
Gentilé Hudsonois, e
Population 5 157 hab. ()
Densité 141 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 27′ nord, 74° 09′ ouest
Superficie 3 650 ha = 36,5 km2
Divers
Langue(s) français
Fuseau horaire Heure de l'Est (UTC-5)
Indicatif +1 450 458
Code géographique 2471100
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Hudson

Géolocalisation sur la carte : Montérégie

Voir sur la carte administrative de Montérégie
City locator 14.svg
Hudson

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

Voir la carte administrative de Montréal
City locator 14.svg
Hudson

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

Voir la carte topographique de Montréal
City locator 14.svg
Hudson
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Hudson (/yd.sɔ̃/) est une ville qui fait partie de la municipalité régionale de comté (MRC) de Vaudreuil-Soulanges, dans la région de la Montérégie, au Québec, au Canada[1],[2].

GéographieModifier

Le territoire d'Hudson est borné au nord par le lac des Deux Montagnes, à l'est par Vaudreuil-Dorion, au sud par Saint-Lazare et Hudson Acres (partie de Vaudreuil-Dorion) et à l'ouest par Rigaud. La municipalité se trouve sur le plateau Saint-Lazare. Elle est baignée de petits cours d’eau dont la rivière Viviry, en milieu humide, qui fait partie du Parc nature Sandy Beach.

Municipalités limitrophesModifier

HistoireModifier

Le nom de la municipalité provient de George Matthews, propriétaire de l'Ottawa Glass Works, une importante verrerie locale établie en 1845, qui nomma le bureau de poste en l'honneur de son épouse, Elisa Hudson[3]. La municipalité de village de Como est constituée en 1877 par détachement de la municipalité de Vaudreuil; le nom en est changé pour celui de Hudson en 1921. En 1925, la nouvelle municipalité de village de McNaugton est constituée par scission de la municipalité du village d'Hudson. L'année suivante, soit en 1926, le village d'Hudson prend le nom de Hudson Heights alors que le village de McNaugton est désormais désigné sous l'appellation de village d'Hudson[4],[5]. Elizabeth Corker est maire d'Hudson en 1993 puis en 2004, après la mort du maire Stephen Shaar[6]. La ligne de chemin de fer entre Montréal et le comté de Prescott, exploitée à partir de 1890 jusque dans les années 1970, compte plusieurs gares sur le territoire actuel d'Hudson, soit les gares de Como, Hudson, Hudson Heights et Choisy[7]. Le magasin général Lancaster est en activité longtemps dans le village d'Hudson. Au début du XXe siècle, une liaison fluvial entre Carillon et Montréal, fait un arrêt à Hudson. En 1906, une entreprise de coupe de glace sur le lac des Deux Montagnes à Hudson est créée et demeure en exploitation jusqu'en 1945. À la même époque, ouvre la plage de Sandy Beach appartenant à la famille Blenkinship. La plage est bien fréquentée jusqu'à sa fermeture dans les années 1960[8].

UrbanismeModifier

Le territoire compte, outre le village d'Hudson, différents quartiers ou hameaux comme Choisy, Altsonville, Como et Quarry Point. La municipalité d'Hudson est traversée d'ouest en est par deux voies routières. La première est la rue Main qui longe la rivière des Outaouais et le lac des Deux Montagnes, qui revêt la forme d'un chemin étroit et sinueux entre la localité de Dragon à Rigaud et la partie ouest de Vaudreuil-Dorion. La seconde est la route Harwood qui correspond à la route 342, route collectrice dont la vitesse affichée est de 90 km/h et qui relie Hudson Acres à la partie ouest de Vaudreuil-Dorion. L'autoroute Félix-Leclerc (A-40) permet les échanges interurbains avec deux échangeurs permettant d'accéder à Hudson. Les principaux axes nord sud sont la montée d'Altonsvale, la côte Saint-Charles, la rue Cameron, le chemin Lavigne et la rue Bellevue. La traverse Oka-Hudson permet de franchir le lac pour se rendre à Oka sur la Rive-Nord de Montréal. Le gazoduc de TransCanada traverse le territoire d’Hudson pour se diriger sous le lac des Deux Montagnes[9].

DémographieModifier

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
4 8294 7964 7965 0885 1355 185

La population d'Hudson est âgée, l'âge moyen y étant de 49 ans contre 38 au Québec et au Canada[10].

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc tous les quatre ans. Les six conseillers sont élus par districts[1]. Le maire Michael Elliott démissionne en juillet 2013 pour des raisons de santé. Il avait des arrérages de taxes foncières sur sa résidence non payés depuis 2004[11]. En octobre 2013, l'Unité permanente anticorruption enquête sur certaines activités financières à la ville d'Hudson, à l'interne et à l'externe, après des vérifications internes durant l'année[12]. À l'élection de novembre 2013, Ed Prévost devient maire avec 75,7 % des voix devant Jacques Bourgeois, avec un taux de participation de 47,4 %. Le conseil municipal est presque entièrement renouvelé[13].

Hudson
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Stephen F. Shaar Voir
2005 Élizabeth Corker Voir
2009 Michael Elliot Voir
2013 Diane Paciente Conseillère municipal nommée mairesse par intérim n/d
2013 Ed Prévost Voir
2017 Jamie Nicholls Député néo-démocrate de Vaudreuil-Soulanges de 2011 à 2015 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises
Composition du conseil municipal
Poste 2009-2013 2013-2017 2017-2021
Maire Michael Elliott (2009-2013)
Diane Paciente, interim (2013)
Ed Prévost Jamie Nicholls
1 - Como Robert Spencer Robert Spencer Helen Kurgansky
2 - Hudson-Est Jacques Nadeau Ron Goldenberg Austin Rikley-Krindle
3 - Hudson-Centre Tim Snow Nicole Durand Chloe Hutchison
4 - Fairhaven Louis Thifault Barbara Robinson Barbara Robinson
5 - Heights-Est Diane Piacente Deborah Woodhead Jim Duff
6 - Ouest Madeleine Hodgson Natalie Best Daren Legault

La politique municipale de tarification des services de 2014 précise que les taux sont calculés en fonction des coûts d'exploitation, en excluant les immobilisations. Le Conseil propose également un tarif fixe pour les services d'égout et d'aqueduc pour les immeubles commerciaux, ce à quoi s'opposent les commerçants ceux-ci alléguant que ce tarif devrait tenir compte de la taille de l'établissement[14].

Hudson fait partie de la circonscription de Vaudreuil à l'Assemblée nationale du Québec[15] et de la circonscription de Vaudreuil—Soulanges (circonscription fédérale) à la Chambre des communes du Canada[16].

ÉconomieModifier

L'économie locale d'Hudson est basée sur le commerce et les services. Les établissements de restauration et lieux de socialisation comprennent par exemple le Café Carambola[17]. La problématique du stationnement freine le développement de nouvelles activités[18]. La Société de développement commercial d'Hudson regroupe 108 entreprises[19] L'activité agricole, plutôt limitée, comporte entre autres la culture de la pomme aux Vergers de Hudson[20]. Les principaux immeubles commerciaux sont le Manoir Cavagnal, la Plaza IGA, le club de golf et conutry club Whitlock ainsi que le Médicentre Burnet Plus[14].

ÉducationModifier

La Commission Scolaire des Trois-Lacs administre les écoles francophones[21].

  • École Saint-Thomas

La Commission scolaire Lester-B.-Pearson administre les écoles anglophones:[22].

CultureModifier

La ville d'Hudson autorise la démolition de la grange de la ferme Macaulay, complexe expérimental de Holstein créé en 1925, pour en permettre le lotissement résidentiel, comme le bâtiment n'a pu trouver de nouvelle vocation pendant 22 ans[23]. Parmi les bâtiments historiques faisant l'objet de visites publiques dans le cadre du Country Homes Tour figure la maison Mount Victoria, autrefois salle de danse et centre communautaire des employés de la ferme Maccaulay[24].

La communauté d'Hudson dispose des services de la War Memorial Library, bibliothèque privée unilingue anglaise. Les 25 % de francophones d'origine et 70 % de la population parlant français n'ont accès à aucun service de bibliothèque en français[25]. Hudson offre une vie artistique et culturelle assez importante compte tenu de la taille de la localité. Elle compte le Musée Hudson[26] et l'Hudson Village Theatre. Le Festival de la comédie se déroule en janvier à l'Hudson Village Theatre. L’Hudson Film Society tient à l’Hudson Village Theatre un festival de documentaires connu sous le nom de DocFest. Ce festival a lieu en mars chaque année depuis 2007. Selon Clint Ward, directeur du festival, Hudson est une communauté d’artistes[27]. En juillet se tient le festival de Musique en même temps que la foire sur la rue. La fête nationale irlandaise est célébrée chaque année en février à Hudson depuis 2009, par un défilé et le concours de la «Queen of all the Irish and Her Court»[28],[29]. Le comédien Christopher Moore, en plus d'être dans plusieurs pièces de théâtre anglophone à Montréal, joue des rôles de situation à l'école des douanes de Rigaud[30]. François Lamoureux, Franco-ontarien originaire de Sudbury et résident d’Hudson, réalise des films d’art sur les concerts et musiciens, notamment The Orchestrion Project : Pat Metheny, nommé aux prix Juno, un film sur la chanteuse folk Judy Collins, gagnant d’un Emmy Award, et Feast on Scraps sur Alanis Morissette[31]. Le comédien et animateur Lorne Elliott (en) habite Hudson[32].

Les artistes visuels locaux comptent Derek Halbert, qui a peint plusieurs paysages et édifices d’Hudson, notamment l’église anglicane St. Mary’s de Como[33], Sylvie Lauzon[34], Susan Snelgrove[35] et Julia Rita Theriault. La Lake of Two Mountains Artists Association tient des expositions régulières à Hudson[36]. Le Tour des ateliers d'Hudson, qui se tien en septembre chaque année depuis 2004, permet de connaître les travaux des artistes visuels locaux[37].

SociétéModifier

Bien que la population soit âgée, les services de logement ou les possibilités d'adapter les maisons privées aux besoins des personnes âgées sont limités à Hudson[10]. Depuis 1933 a lieu chaque année en avril une course aux bouteilles pour enfants[38]. Un rassemblement de quelque 200 amateurs de vielles voitures se tient depuis peu l'été à Hudson[39]. Les principales activités annuelles comprennent, en ordre chronologique : le ShiverFest en février, le festival des lumières, le défilé et la foire artisanale de Noël[40].

Les personnalités d'Hudson comptent entre autres :

TransportModifier

La ville est desservie par la ligne de trains de banlieue exo 1, qui relie Hudson à Montréal en approximativement 1h15. Il n'y a que deux trains qui desservent Hudson, les trains numéro 111 et 112, qui sont en service les lundis aux vendredis uniquement. Il n'y a pas de service la fin de semaine ni les jours fériés.

Le circuit d'autobus 21 d'exo La Presqu'Île relie Hudson à la gare Vaudreuil.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités du Québec »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 71100, sur Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire du Québec (consulté le 18 janvier 2013)
  2. Agence forestière de la Montérégie, « Vallée-du-Haut-Saint-Laurent », carte, sur CRÉ de la Vallée-du-Haut-Saint-Saint-Laurent, (consulté le 15 avril 2013).
  3. Luke De Stéphano, Vaudreuil-Soulanges : Un lieu de convergence : Collection noir et blanc, vol. 21, Québec, Éditions GID, , 205 p. (ISBN 978-2-922668-69-8), p. 132.
  4. Commission de toponymie du Québec : Hudson
  5. a. « Hudson Heights (village) », 1236, Maires du Québec, (consulté le 22 septembre 2013).
    b. « Hudson (village) », 1238, Maires du Québec, (consulté le 22 septembre 2013).
  6. (en) Rhonda Mullins, « Hail to the Chiefs, Trailblazer », Turning Points, Concordia University Magazine,‎ (lire en ligne)
  7. De Stéphano 2008, p. 73..
  8. De Stéphano 2008, p. 31, 38-39, 102.
  9. (en) Jim Duff, « TransCanada enters pipeline stakes », Gazette Vaudreuil-Soulanges, vol. 63, no 7,‎ , p. 1-3
  10. a et b (en) Bill Chisholm, « Hudson's TPAC must assume planning role », Gazette Vaudreuil-Soulanges, vol. 63, no 10,‎ , p. 9 (lire en ligne)
  11. a. (en) Jason Magder, « Former Hudson mayor was a tax delinquent: councillor », Montreal Gazette,‎ (lire en ligne).
    b. (en) Jim Duff, « Former mayor repaid tax arrears: Paciente », Gazette Vaudreuil-Soulanges, vol. 63, no 23,‎ , p. 12.
  12. Yanick Martel, « L'UPAC débarque à Hudson », L'Étoile, vol. 46, no 38,‎ , p. 1.
  13. a. (en) Kristina Edson, « Candidates coming forward for 2013 municipal elections », L'Étoile, vol. 46, no 31,‎ , p. 42 (lire en ligne).
    b. Gouvernement du Québec, « Élections municipales 2013, Candidatures et résultats pour Hudson »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 71100, Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire du Québec, (consulté le 24 novembre 2013).
  14. a et b (en) Jim Duff, « Town restates user-pay principle », Gazette Vaudreuil-Soulanges, vol. 63, no 47,‎ , p. 2 (lire en ligne).
  15. Commission de la représentation électorale du Québec, « La carte électorale du Québec : Les 125 circonscriptions électorales 2011 », sur Directeur général des élections du Québec (consulté le 20 juin 2013).
  16. Gouvernement du Canada, « Proclamation donnant force de loi au décret de représentation électorale à compter de la première dissolution du Parlement postérieure au 25 août 2004 (TR/2003-154), Annexe: Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales - Décret de représentation », sur Ministère de la Justice du Canada (consulté le 20 juin 2013).
  17. (en) James Perry, « Café Carambola closed temporarily following small electrical fire on Sunday », Your Local Journal, vol. 11, no 72,‎ , p. 7 (lire en ligne)
  18. (en) Jim Duff, « Analysis: Another business opportunity lost », Gazette Vaudreuil-Soulanges, vol. 63, no 19,‎ , p. 15.
  19. (en) Jim Duff, « Hudson SDC tries again », Gazette Vaudreuil-Soulanges, vol. 63, no 19,‎ , p. 15.
  20. Marie-Maxime Cousineau, « Croquer dans l'automne », L'Étoile, vol. 46, no 38,‎ , p. 3.
  21. « Les écoles et les centres », Commission Scolaire des Trois-Lacs (consulté le 18 janvier 2013)
  22. "Carte Scolaire." Commission scolaire Lester-B.-Pearson. Consulté le 28 septembre 2017.
  23. (en) Jim Duff, « Town okaus Macaulay barn demolition », Hudson Gazette, vol. 62, no 46,‎ , p. 4
  24. (en) The Editor, « A peek into Hudson history », Gazette Vaudreuil-Soulanges, vol. 63, no 10,‎ , p. 28 (lire en ligne).
  25. (en) Pierre Rosa, « Respect the demographics », Gazette Vaudreuil-Soulanges, vol. 63, no 25,‎ , p. 9 (lire en ligne).
  26. (en) « Hudson Gazette »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 30 septembre 2017)
  27. (en) James Parry, « Hudson Film Society launches seven-film DocFest March 1-3 », Your local journal, vol. 11, no 50,‎ , p. 9 (lire en ligne).
  28. (en) « The search is on for the Queen of Hudson’s 4th Annual St. Patrick’s Day Parade », Your local journal, vol. 11, no 50,‎ , p. 12 (lire en ligne) et (en) « St. Patrick’s Parade Meet and Greet takes place Feb. 18 », Hudson Gazette, vol. 63, no 1,‎ , p. 18 (lire en ligne)
  29. [www.hudsonparade.com Hudson Parade]
  30. (en) James Parry, « Lost : A Memoir to be staged on West Island before Montreal run », Your Local Journal, vol. 11, no 56,‎ , p. 9
  31. a. (en) Meghan Low, « Hudson resident nominated for his concert films », Gazette Vaudreuil-Soulanges, vol. 63, no 8,‎ , p. 24 (lire en ligne).
    b. (en) « Pat Metheny : The Orchestrion Project » (consulté le 14 février 2013)
  32. (en) James Perry, « Lorne Elliott pens first novel Beach Reading and it's coming-of-age nostalgic hoot », Your Local Journal, vol. 11, no 73,‎ , p. 11 (lire en ligne).
  33. (en) « Small but beautiful St.Mary’s Church », Your local journal, vol. 11, no 50,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  34. Marie-Maxime Cousineau, « Sylvie Lauzon expose : Bibliothèque de Rigaud », L'Étoile, vol. 46, no 44,‎ , p. 34 (lire en ligne).
  35. (en) « Susan Snelgrove paints one for the sitory books », Your Local Journal, vol. 11, no 57,‎ , p. 4a
  36. (en) Your Local Journal, vol. 11, no 60, 2 mai 2013, p. 10.
  37. a. Myriam Delisle, « Hommage aux artistes d'Hudson », L'Étoile, vol. 46, no 31,‎ , p. 41 (lire en ligne).
    b. « Tour des Ateliers Hudson & Region » (consulté le 2 septembre 2013).
  38. (en) Jim Duff, « Hudson Bottle Race memories turn 80 », Gazette Vaudreuil-Soulanges, vol. 63, no 10,‎ , p. 13 (lire en ligne).
  39. (en) Meghan Low, « Hudson car show draws crowd from all over », Gazette Vaudreuil-Soulanges, vol. 63, no 20,‎ (lire en ligne).
  40. a. (en) The Editor, « Hudson ShivFest hits the ice », Gazette Vaudreuil-Soulanges, vol. 63, no 47,‎ , p. 2 (lire en ligne).
    b. Ville d'Hudson, « Divertissement, activités et événements » (consulté le 2 février 2014).
  41. (en) James Perry, « Hudsonite Jacques Demers coches Canadian hockey team to win Silver in Israel MAccabiah Games », Your local Journal, vol. 11, no 70,‎ , p. 9.
  42. a. Myriam Delisle, « Le Pavillon Wilson innove : Lancement d'une nouvelle saison culturelle », L'Étoile, vol. 46, no 34,‎ , p. 4 (lire en ligne).
    b. Pénélope Clermont, « Coral Egan, entre passé et avenir », La Revue de cœur et d'action,‎ (lire en ligne).

AnnexesModifier