Ouvrir le menu principal

Les premiers travaux de triangulation à grande échelle sont initiés en France au XVIIe siècle. À l'époque, faute de carte correcte sur le plan géométrique, les distances entre les différentes villes du royaume ne sont que très approximatives ; elles s'évaluent plutôt par une notion de temps : le nombre de jours de chevauchée.

Les travaux de triangulation ont alors en France deux visées complémentaires qui sont menées en parallèle : la mesure de la Terre et la cartographie.

  • Tout d'abord les astronomes-géodésiens déterminent le diamètre de la Terre supposée sphérique en mesurant un degré de méridien, comme l'a fait Snellius, avec sa méridienne, aux Pays-Bas, au début du XVIIe siècle ; puis ils s'attachent, sur le terrain, à trancher une question qui agite les académies des sciences d'Europe : la Terre est-elle allongée ou aplatie aux pôles ?
Article détaillé : Modèle ellipsoïdal de la Terre.
  • En parallèle, les réseaux de triangulation se densifient afin de couvrir le royaume dans son ensemble, jusqu'à ses confins. Une fois que l'on dispose d'un tel maillage, il devient possible d'y appuyer une carte « géométriquement correcte ».
Article détaillé : Carte de Cassini.

Chronologiquement, les premières triangulations suivent le méridien de référence en France, le méridien de Paris. Les chaînes de triangles ainsi formées portent le nom de méridiennes. Les techniques évoluant, plusieurs générations de méridiennes verront le jour.

Quelques datesModifier

Histoire détailléeModifier

1669 Méridienne de PicardModifier

Voir La méridienne de Picard pour l'approche géodésique.

1683 - 1718 Méridienne de CassiniModifier

Voir La méridienne de Paris pour l'approche géodésique.

1739 Méridienne de FranceModifier

1792 Méridienne de Delambre et MéchainModifier

 

1870 Nouvelle méridienne de FranceModifier

 
Une borne géodésique parmi tant d'autres sur le territoire français (ici au mont des Avaloirs)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Jen-Pierre Martin, Une histoire de la Méridienne, Cherbourg, Isoète, .

Articles connexesModifier

Acteurs de la triangulation en France :

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :