Ouvrir le menu principal
Une borne géodésique parmi tant d'autres sur le territoire français (ici au Mont des Avaloirs)
Repère géodésique à Voutré (Mayenne)
Point rgf.jpg

Une borne géodésique (ou parfois monument géodésique) est un repère permanent marquant très exactement l'emplacement d'un point géodésique dont on connaît précisément la longitude, la latitude et l’altitude. Elles sont souvent constituées d'un ensemble de blocs de pierre ou de béton.

Le fait de déplacer ou de détruire une borne géodésique peut être puni par la loi[1]. En France, la dégradation d'une borne est réprimée par l'article 322-3 8° du code pénal.

Avec un Réseau géodésique français (NTF) d’environ 80 000 bornes, celles-ci sont un élément essentiel de la cartographie faite de triangles.

RéférencesModifier

  1. Au Québec : art. 54 de la loi sur les arpenteurs-géomètres, LRQ, chapitre A-23.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :