Ouvrir le menu principal

Himarë
Himara
Himarë
Administration
Pays Drapeau de l'Albanie Albanie
District Vlorë
Coordonnées 40° 07′ nord, 19° 44′ est

Géolocalisation sur la carte : Albanie

Voir sur la carte administrative d'Albanie
City locator 14.svg
Himarë

Himarë ou Himara est une municipalité du Sud de l’Albanie, dans le district de Vlorë, sur la côte ionienne.

HistoireModifier

Le nom de la ville vient du grec ancien Χίμαιρα / Khímaira, qui désigne une jeune chèvre ayant passé un hiver (χεῖμα / kheîma[1]). La population en était d’ailleurs majoritairement grecque jusqu’au milieu du XXe siècle (Himariotes), ainsi que dans les sept villages de l’arrondissement d’Himara (Dhërmi ou Drimades, Pilur ou Pilouri, Kudhës ou Koudesi, Qeparo ou Kiparon, Vuno ou Vouno, Iliaz ou Iliates et Palasë ou Palasa). Longtemps réfractaire à la conquête ottomane, la ville d’Himara et ses habitants reçoivent d’importants privilèges de la part de la Sublime Porte lorsqu’ils sont réunis à l’Empire. Au XIXe siècle, cependant, Himara se révolte à plusieurs reprises contre le pouvoir turc et cherche à être réunie à la Grèce.

Pendant la Première Guerre balkanique, en 1912, un natif de la région enrôlé dans la gendarmerie grecque, Spyros Spyromilios, débarque dans la cité avec d’autres volontaires et la libère après quelques combats. Mais le Protocole de Florence de 1913 confie la ville et sa région à la toute nouvelle principauté d’Albanie.

Opposés à cette décision, les Himariotes ne tardent pas à se révolter et à rejoindre le mouvement autonomiste épirote, et rattachent leur ville à la Grèce qui dépêche des troupes dans la région. Himara est occupée par les Italiens durant la Première Guerre mondiale et en 1921, Himarë devient définitivement une possession de l’Albanie, dont elle fait partie jusqu’à nos jours. Après l’instauration de la dictature d'Enver Hoxha en 1945, la plupart des Himariotes émigrent vers la Grèce et sont remplacés par des Albanais venus des campagnes[2].

Personnes célèbres nées à HimaraModifier

BibliographieModifier

  1. Pierre Chantraine, Dictionnaire étymologique de la langue grecque, Paris, Klincksieck, 1999 (édition mise à jour), 1447 p. (ISBN 978-2-25203-277-0) à l’article Χίμαιρα
  2. Nataša Gregorič Bon, (en) Contested Spaces and Negotiated Identities in Dhërmi/Drimades of Himarë/Himara Area, Southern Albania, University of Nova Gorica Graduate School, Nova Gorica 2008 (Lire en ligne)