Traité de Florence (1913)

Le traité de Florence de 1913, signé le cède l'Épire du Nord à l'Albanie.

Il constitue un codicille au Traité de Londres de la même année. Un comité international pour fixer les frontières entre la Grèce et l'Albanie avait été nommé lors de la conférence à Londres. Ce comité réuni à Florence mit au point un texte qui donna l'Épire du Nord à l'Albanie. La Grèce protesta vivement, mais finit par céder.

Alors qu'elle avait conquis la région lors de la Première Guerre balkanique, la Grèce accepta de retirer ses troupes. L'évacuation commença en . Au même moment, un gouvernement provisoire autonomiste grec, dirigé par Georgios Christakis-Zographos fut créé. Le mois suivant, l'Albanie tenta de reprendre le contrôle de la région.