Hexapoda

sous-embranchement d'arthropodes

Les Hexapodes (Hexapoda) constituent un sous-embranchement qui regroupe principalement les insectes et d'autres arthropodes à trois paires de pattes : les protoures, diploures et collemboles, considérés par les classifications plus anciennes comme des ordres de la classe des insectes, et qui constituent à eux trois la classe des Entognathes.

Les Hexapodes sont le plus important phylum en nombre sur Terre avec plus d'un million d'espèces découvertes et encore de 2 à 30 millions d'espèces à découvrir. Ils représenteraient, selon des estimations, 80% des espèces animales et sont présents dans tous les climats et tous les milieux.

Auparavant rassemblés avec les Myriapodes dans le taxon des Uniramés, la classification se base sur les variations de gènes notamment celui de l'ARNr 18S.

Sommaire

AnatomieModifier

Anatomie généraleModifier

Les Hexapodes sont composés de trois parties : la tête, le thorax et l'abdomen. Ils tirent leur nom du fait qu'ils possèdent tous trois paires de pattes situées sur leur thorax. La deuxième paire d'antennes a disparu et ils présentent sur le thorax 2 paires d'ailes qui peuvent cependant être absentes.

Le thorax est bien distinct et est formé de trois métamères, ou segments. L'abdomen est formé au maximum de onze segments. En général, l'abdomen ne porte pas d'appendices mais quelques-uns subsistent (styles des diploures, furcas des collemboles, etc.).

La respiration utilise un système de trachées, qui se fait par les stigmates, petits orifices placés sur les côtés de l'abdomen et du thorax.

L'excrétion se fait par des dérivés ectodermiques, les tubes de Malpighi.

Anatomie de la têteModifier

 
Principaux types de pièces buccales des insectes

Les insectes ont, en guise de lèvre supérieure, un labre qui est composé de deux métamères fusionnés. Ce labre recouvre les mandibules, les maxilles et le labium qui servent à apporter la nourriture à la bouche. Le labium est formé par la deuxième paire de maxilles fusionnée. Sous toutes ces pièces buccales se trouve le lypopharynx, équivalent de la bouche.

Les yeux sont composés de sous-unités, les ommatidies. Chacune d'entre elles est suivie d'un câble nerveux qui se prolonge jusqu'au cerveau. Les voies visuelles présentent un double chiasma, grâce à la position latérale des yeux sur la tête. La perception des couleurs chez les insectes est déplacée dans les ultra-violets par rapport à la vision humaine ; ils perçoivent ainsi les UV mais pas les rouges. Ils peuvent également percevoir la lumière polarisée.

Grâce aux trois ocelles formant un triangle entre leurs deux yeux, ils sont extrêmement sensibles au mouvement. En effet, ces organes photosensibles complémentaires des yeux perçoivent les variations d'intensité de lumière. Ce sont, comme les yeux, des organes liés au vol.

TaxinomieModifier

Place des Hexapodes dans le règne animalModifier

Classification classiqueModifier

Classification phylogénétiqueModifier

BibliographieModifier

  • Classification phylogénétique du vivant 3e édition, Guillaume Lecointre & Hervé Le Guyader, éd. Belin, 2006 (2001¹), (ISBN 2-7011-4273-3)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :