Ouvrir le menu principal

Ancienne classificationModifier

Elle était divisée en 4 ordres selon Roth (1974)[2] :

Actuellement, on considère que les diploures, protoures et collemboles ne font plus partie des insectes ; ils étaient autrefois classés dans les Entognathes mais sont désormais considérés comme faisant partie de quatre classes différentes et les thysanoures ont été divisés en deux ordres les archaeognathes et les zygentomes. Le terme thysanoures étant parfois utilisé pour les seuls zygentomes.

DescriptionModifier

Les aptérygotes étaient caractérisés par :

  • leur petite taille ;
  • l'absence d'ailes ; ce sont des insectes primitifs, qui n'ont jamais possédé d'ailes au cours de leur développement ;
  • leur développement avec des mues successives, mais sans modification morphologique importante (malgré le fait que certains puissent avoir des changement radicaux, les transformant ainsi en "variété" différentes de leur espèce) .

Classification phylogénétiqueModifier

Phylogénétiquement, les aptérygotes ne constituent pas un groupe naturel (monophylétique), mais para- ou polyphylétique, au sein des hexapodes, voire des pancrustacés.

Les liens entre entognathes : diploures, protoures et collemboles, ne sont pas élucidés (classiquement, les ellipoures réunissaient les deux derniers). La monophylie des hexapodes, groupe réunissant ces trois taxons aux insectes proprement dits, ou ectognathes, est elle-même débattue.

Par contre, il y a consensus sur la phylogénie des thysanoures : les machiloïdes ou archéognathes sont le groupe-frère de tous les autres insectes, dénommés dicondylia, et au sein de ceux-ci les zygentomes ou lépismatoïdes sont le groupe frère des ptérygotes.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Ian Murray Mackerras, « Grades in the Evolution and Classification of Insects », Australian Journal of Entomology, vol. 6, no 1,‎ , p. 3–11 (ISSN 1326-6756, DOI 10.1111/j.1440-6055.1967.tb02130.x).
  2. Maurice Roth, Initiation à la morphologie, la systématique et la biologie des Insectes, Paris, Office de la recherche scientifique et technique outre-mer (ORSTOM), coll. « Initiations-Documentations Techniques » (no 23), (réimpr. 1980), 213 p. (ISBN 2-7099-0327-X, présentation en ligne, lire en ligne [PDF]).

Liens externesModifier