Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henri de Gondi.

Henri de Gondi
Image illustrative de l’article Henri de Gondi (cardinal)
Henri de Gondi
Biographie
Naissance
Paris
Décès
Béziers
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le pape Paul V
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le cardinal Pierre de Gondi
Évêque de Paris

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Henri de Gondi, dit le Cardinal de Retz, (1572 à Paris - [1] à Béziers) est un évêque de Paris.

Sommaire

BiographieModifier

Henri de Gondi est né en 1572 à Paris, est le second d'Albert de Gondi duc consort de Retz, pair et maréchal de France : et de Claude Catherine de Clermont de Vivonne, duchesse douairière de Retz et baronne de Dampierre.

Maitre de l'Oratoire du Roi, il devient évêque de Paris par la démission, en sa faveur, de son oncle Pierre de Gondi en 1598[1] et le restera jusqu'à sa mort, le .

Il officie aux obsèques du roi Henri IV en 1610 puis se trouve aux États généraux de 1614[1].

Il est créé cardinal en 1618 par le pape Paul V[1]. La même année, il devient seigneur de[réf. nécessaire] Marly[Lequel ?].

Il conseille à Louis XIII la guerre contre les Huguenots et fait des Constitutions Synodales en 1608 et 1620[1].

Il convainc Pierre de Bérulle de créer la société de l'oratoire de Jésus pour réformer le clergé.

Il meurt le à Béziers. Lors de son rapatriement sur Paris, son corps séjourne, au soir du 10 septembre 1622, dans l'église paroissiale de Mondragon (Vaucluse), son corps étant ensuite enterré à Notre-Dame de Paris[1].

ArmoiriesModifier

Armes Blasonnement
D'or, à deux masses d'armes de sable, passées en sautoir et liées de gueules.

Voir aussiModifier

IconographieModifier

Liens externesModifier

Notes, sources et référencesModifier