Henri Ier de Villars

archevêque de Lyon

Henri de Villars, mort à Anagni le est un prélat français du XIIIe siècle. Il appartient à la famille noble de Thoire, originaire du Bugey.

Henri Ier de Villars
Fonctions
Archevêque de Lyon
-
Prévôt
Biographie
Naissance
Date et lieu inconnusVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
PrélatVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Parentèle

BiographieModifier

Henri de Villars est le fils d’Étienne II, sire de Thoire et de Villars, et de Béatrix de Faucigny.

Henri de Villars est chanoine de l’Église de Lyon en 1270, chambrier et prévôt au chapitre et enfin archevêque de Lyon en 1295.

Philippe le Bel, sur la demande des habitants de Lyon, ordonne à son bailli de Mâcon de protéger les habitants de Lyon, si l’on voulait exercer quelque violence contre eux. Le bailli de Mâcon établit alors les officiers du roi au palais de Roanne. L’Église de Lyon voit alors décroître son autorité. Elle a à lutter non seulement contre les habitants de Lyon, mais encore contre ses puissants voisins, le comte de Forez, le sire de Beaujeu et le comte de Savoie, qui empiètent chaque jour sur ses domaines. L’archevêque Henri de Villars se montra encore plus intolérant que ses prédécesseurs ; prenant parti pour le pape Boniface VIII contre Philippe-le-Bel, il défend aux Lyonnais les appels au bailliage de Mâcon, et sur leur refus d’obéir, jette un interdit sur la ville ; mais ne se croyant pas en sûreté à Lyon, il se retire à Anagni auprès du pape, où il meurt le .

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Revue du Lyonnais, 1827, p. 434.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier