Ouvrir le menu principal

Coupe d'Europe de rugby à XV 2011-2012

Coupe d'Europe de rugby à XV 2011-2012
Description de l'image Logo H Cup.png.
Généralités
Sport rugby à XV
Organisateur(s) European Rugby Cup
Édition 17e
Lieu(x) Finale au Stade de Twickenham à Londres
Date du au
Nations Drapeau de l'Angleterre Angleterre,
Drapeau de l'Écosse Écosse,
Drapeau de la France France,
Drapeau : Irlande Irlande,
Drapeau de l'Italie Italie,
Drapeau du pays de Galles Pays de Galles
Participants 24 équipes
Matchs joués 79 matchs
Site web officiel www.ercrugby.com

Palmarès
Vainqueur Drapeau : Irlande Leinster (3)
Finaliste Drapeau : Irlande Ulster
Demi-finalistes Drapeau : Écosse Edinburgh
Drapeau : France ASM Clermont Auvergne
Meilleur joueur Drapeau : Irlande Rob Kearney
Meilleur(s) marqueur(s) Drapeau : Fidji Timoci Matanavou (8 essais)
Meilleur réalisateur Drapeau : Irlande Jonathan Sexton (103 pts)

Navigation

La Coupe d'Europe de rugby à XV 2011-2012, appelée aussi Coupe Heineken selon le nom du sponsor de la compétition (ou H-Cup en France pour cause de loi Évin sur la publicité sur le tabac et les alcools), oppose vingt-quatre clubs, provinces ou franchises, anglais, écossais, français, gallois, irlandais et italiens. Cette dix-septième édition de la compétition se déroule du  au , date de la finale disputée au Stade de Twickenham de Londres.

La compétition est remportée par le Leinster qui bat largement l'Ulster en finale sur le score de 42 à 14.

Sommaire

PrésentationModifier

Équipes en compétitionModifier

Les vingt-quatre équipes qualifiées sont réparties comme suit : les cinq premiers du Guinness Premiership, Gloucester vainqueur de la coupe anglo-galloise[1] et les Harlequins vainqueurs du Challenge européen, les six premiers du Top 14, les quatre franchises irlandaises[2], les trois meilleures franchises galloises, les deux franchises écossaises et les deux franchises italiennes de la Magners League. La liste complète des clubs participants est la suivante[3] :

Tirage au sortModifier

Les 24 équipes sont classées en fonction de leurs résultats lors des précédentes éditions des Coupes européennes (Heineken Cup et Challenge européen). Les six équipes les mieux classées sont tête de série. Par ailleurs, chaque pays ne peut avoir qu'une seule équipe par poule, à l'exception de l'Angleterre qui cette année compte sept clubs. Le tableau suivant présente la répartition des équipes selon les quatre chapeaux avant le tirage au sort. Leur rang au classement européen est indiqué entre parenthèses.

1 2 3 4
  Leinster (1)   Northampton (7)   Ulster (16)   Connacht (28)
  Toulouse (2)   ASM Clermont (10)   Saracens (17)   Castres (30)
  Munster (3)   Ospreys (11)   Gloucester (19)   Benetton Trévise (31)
  Cardiff (4)   Bath (12)   Glasgow Warriors (20)   Montpellier HR (32)
  Biarritz (5)   Harlequins (13)   Llanelli Scarlets (21)   Racing Métro 92 (33)
  Leicester (6)   London Irish (15)   Edinburgh (24)   Aironi Rugby (34) [4]

Le tirage s'est déroulé le 7 juin 2011 au Stade de Twickenham[5].

FormatModifier

Les formations s'affrontent dans une première phase de groupes en matchs aller/retour (six matchs pour chacune des équipes soit douze rencontres par groupe). Quatre points sont accordés pour une victoire et deux pour un nul. De plus, un point de bonus est accordé par match aux équipes qui inscrivent au moins quatre essais et un point de bonus est octroyé au club perdant un match par sept points d'écart ou moins. Les six équipes arrivées en tête de leur poule, classées de 1 à 6, et les deux meilleurs deuxièmes, classées 7 et 8 sont qualifiées pour la seconde phase de la compétition. Les troisième, quatrième et cinquième meilleurs deuxièmes sont reversés au stade des quarts de finale du Challenge européen. Les oppositions en quarts de finale sont définies de la manière suivante : équipe 1 contre équipe 8, 2-7, 3-6 et 4-5. La suite de la compétition se fait par élimination directe à chaque tour.

Première phaseModifier

Notations et règles de classementModifier

Dans les tableaux de classement suivants, les différentes abréviations et couleurs signifient :

Qualifié pour les quarts de finale.
Reversé en quart de finale du Challenge européen 2011-2012.
T : Tenant du titre 2011

Attribution des points : victoire sur tapis vert : 5, victoire : 4, match nul : 2, défaite : 0, forfait : -2 ; plus les bonus (offensif : au moins 4 essais marqués ; défensif : défaite par 7 points d'écart ou moins).

Règles de classement[6] :

  • équipes dans la même poule : 1. points terrain ; 2. points terrain obtenus dans les matchs entre équipes concernées ; 3. nombre d'essais marqués dans les matchs entre équipes concernées ; 4. différence de points dans les matchs entre équipes concernées.
  • équipes dans des poules différentes : 1. points terrain ; 2. nombre d'essais marqués ; 3. différence de points ; 4. nombre de joueurs obtenus un carton jaune et/ou suspendus ; 5. tirage à pile ou face.

Poule 1Modifier

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1   Munster 6 6 0 0 14 10 1 0 163 118 45 25
2   Llanelli 6 3 0 3 12 9 1 2 119 124 -5 15
3   Northampton Saints 6 2 0 4 18 16 2 2 176 160 16 12
4   Castres olympique 6 1 0 5 10 19 1 2 111 167 -56 7

1re journée

12 novembre Parc y Scarlets Llanelli Scarlets 31 – 23 Castres olympique
12 novembre Thomond Park Munster 23 – 21 Northampton Saints

2e journée

18 novembre Franklin's Gardens Northampton Saints 23 – 28 Llanelli Scarlets
19 novembre Stade Ernest-Wallon Castres olympique 24 – 27 Munster

3e journée

10 décembre Parc y Scarlets Llanelli Scarlets 14 – 17 Munster
10 décembre Stade Pierre-Antoine Castres olympique 41 – 22 Northampton Saints

4e journée

18 décembre Thomond Park Munster 19 – 13 Llanelli Scarlets
18 décembre Franklin's Gardens Northampton Saints 45 – 0 Castres olympique

5e journée

14 janvier Thomond Park Munster 26 – 10 Castres olympique
14 janvier Parc y Scarlets Llanelli Scarlets 17 – 29 Northampton Saints

6e journée

21 janvier Stade Pierre-Antoine Castres olympique 13 – 16 Llanelli Scarlets
21 janvier Franklin's Gardens Northampton Saints 36 – 51 Munster

Poule 2Modifier

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1   Édimbourg Rugby 6 5 0 1 17 11 2 0 156 138 18 22
2   Cardiff 6 5 0 1 9 5 0 1 145 110 35 21
3   London Irish 6 1 0 5 7 11 1 4 116 139 -23 9
4   Racing 92 6 1 0 5 13 19 1 4 160 190 -30 9

1re journée

11 novembre Stade olympique Yves-du-Manoir Racing Métro 92 20 – 26 Cardiff Blues
12 novembre Madejski Stadium London Irish 19 – 20 Edinburgh

2e journée

18 novembre Cardiff City Stadium Cardiff Blues 24 – 18 London Irish
18 novembre Murrayfield Stadium Edinburgh 48 – 47 Racing Métro 92

3e journée

9 décembre Cardiff City Stadium Cardiff Blues 25 – 8 Edinburgh
10 décembre Stade olympique Yves-du-Manoir Racing Métro 92 14 – 34 London Irish

4e journée

16 décembre Murrayfield Stadium Edinburgh 19 – 12 Cardiff Blues
17 décembre Madejski Stadium London Irish 19 – 25 Racing Métro 92

5e journée

13 janvier Stade olympique Yves-du-Manoir Racing Métro 92 24 – 27 Edinburgh
14 janvier Madejski Stadium London Irish 15 – 22 Cardiff Blues

6e journée

22 janvier Cardiff City Stadium Cardiff Blues 36 – 30 Racing Métro 92
22 janvier Murrayfield Stadium Edinburgh 34 – 11 London Irish

Poule 3Modifier

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1   Leinster (T) 6 5 1 0 18 7 2 0 172 88 84 24
2   Glasgow Warriors 6 2 1 3 8 12 0 2 106 133 -27 12
3   Bath Rugby 6 2 0 4 11 15 0 3 122 151 -29 11
4   Montpellier HR 6 1 2 3 8 11 0 2 84 112 -28 10

1re journée

12 novembre Stade de la Mosson Montpellier 16 – 16 Leinster
13 novembre Firhill Stadium Glasgow Warriors 26 – 21 Bath

2e journée

20 novembre RDS Stadium Leinster 38 – 13 Glasgow Warriors
20 novembre The Recreation Ground Bath 16 – 13 Montpellier

3e journée

11 décembre Firhill Stadium Glasgow Warriors 20 – 15 Montpellier
11 décembre The Recreation Ground Bath 13 – 18 Leinster

4e journée

17 décembre Stade Yves-du-Manoir Montpellier 13 – 13 Glasgow Warriors
17 décembre Aviva Stadium Leinster 52 – 27 Bath

5e journée

14 janvier Stade Yves-du-Manoir Montpellier 24 – 22 Bath
15 janvier Firhill Stadium Glasgow Warriors 16 – 23 Leinster

6e journée

22 janvier RDS Stadium Leinster 25 – 3 Montpellier
22 janvier The Recreation Ground Bath 23 – 18 Glasgow Warriors

Poule 4Modifier

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1   ASM Clermont 6 4 0 2 26 5 2 2 215 69 146 20
2   Ulster 6 4 0 2 16 8 3 1 158 87 71 20
3   Leicester Tigers 6 4 0 2 13 8 1 0 123 117 6 17
4   Aironi 6 0 0 6 4 38 0 0 51 274 -223 0

1re journée

12 novembre Stade Luigi-Zaffanella Aironi 12 – 28 Leicester Tigers
12 novembre Ravenhill Stadium Ulster 16 – 11 ASM Clermont

2e journée

18 novembre Stade Marcel-Michelin ASM Clermont 54 – 3 Aironi
19 novembre Welford Road Stadium Leicester Tigers 20 – 9 Ulster

3e journée

9 décembre Ravenhill Stadium Ulster 31 – 10 Aironi
11 décembre Stade Marcel-Michelin ASM Clermont 30 – 12 Leicester Tigers

4e journée

17 décembre Welford Road Stadium Leicester Tigers 23 – 19 ASM Clermont
17 décembre Stade Luigi-Zaffanella Aironi 20 – 46 Ulster

5e journée

13 janvier Ravenhill Stadium Ulster 41 – 7 Leicester Tigers
14 janvier Stade Luigi-Zaffanella Aironi 0 – 82 ASM Clermont

6e journée

21 janvier Stade Marcel-Michelin ASM Clermont 19 – 15 Ulster
21 janvier Welford Road Stadium Leicester Tigers 33 – 6 Aironi

Poule 5Modifier

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1   Saracens 6 5 0 1 13 10 1 1 145 107 38 22
2   Biarritz olympique 6 3 0 3 18 7 3 3 143 105 38 18
3   Ospreys 6 2 1 3 13 16 1 2 142 147 -5 13
4   Benetton Trévise 6 1 1 4 12 23 0 1 122 193 -71 7

1re journée

12 novembre Liberty Stadium Ospreys 28 – 21 Biarritz olympique
13 novembre Vicarage Road Saracens 42 – 17 Benetton Trévise

2e journée

19 novembre Parc des sports d'Aguiléra Biarritz olympique 15 – 10 Saracens
19 novembre Stadio Comunale di Monigo Benetton Trévise 26 – 26 Ospreys

3e journée

10 décembre Stadio Comunale di Monigo Benetton Trévise 30 – 26 Biarritz olympique
10 décembre Wembley Stadium Saracens 31 – 26 Ospreys

4e journée

16 décembre Liberty Stadium Ospreys 13 – 16 Saracens
16 décembre Parc des sports d'Aguiléra Biarritz olympique 29 – 12 Benetton Trévise

5e journée

13 janvier Liberty Stadium Ospreys 44 – 17 Benetton Trévise
15 janvier Vicarage Road Saracens 20 – 16 Biarritz olympique

6e journée

22 janvier Stadio Comunale di Monigo Benetton Trévise 20 – 26 Saracens
22 janvier Parc des sports d'Aguiléra Biarritz olympique 36 – 5 Ospreys

Poule 6Modifier

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1   Stade toulousain 6 4 0 2 16 11 1 1 150 105 45 18
2   Harlequins 6 4 0 2 11 7 0 1 122 94 28 17
3   Gloucester RFC 6 3 0 3 10 12 1 2 111 122 -11 15
4   Connacht 6 1 0 5 5 12 0 2 68 130 -62 6

1re journée

11 novembre The Stoop Harlequins 25 – 17 Connacht
13 novembre Stade Ernest-Wallon Stade toulousain 21 – 17 Gloucester

2e journée

19 novembre Kingsholm Stadium Gloucester 9 – 28 Harlequins
19 novembre Galway Sportsground Connacht 10 – 36 Stade toulousain

3e journée

9 décembre The Stoop Harlequins 10 – 21 Stade toulousain
10 décembre Galway Sportsground Connacht 10 – 14 Gloucester

4e journée

17 décembre Kingsholm Stadium Gloucester 23 – 19 Connacht
18 décembre Stadium Stade toulousain 24 – 31 Harlequins

5e journée

14 janvier Stade Ernest-Wallon Stade toulousain 24 – 3 Connacht
14 janvier The Stoop Harlequins 20 – 14 Gloucester

6e journée

20 janvier Galway Sportsground Connacht 9 – 8 Harlequins
20 janvier Kingsholm Stadium Gloucester 34 – 24 Stade toulousain

Phase finaleModifier

Les six premiers et les deux meilleurs deuxièmes sont qualifiés pour les quarts de finale. Les huit équipes sont classées de 1 à 8 pour obtenir le tableau des quarts de finale :

Rang Club Pts EM
1   Munster Rugby 25 14
2   Leinster 24 18
3   Edinburgh 22 17
4   Saracens 22 13
5   ASM Clermont Auvergne 20 26
6   Stade toulousain 18 16
7   Cardiff Blues (deuxième) 21 9
8   Ulster Rugby (deuxième) 20 16

Tableau finalModifier

Quarts de finale Demi-finales Finale
 , Thomond Park, Limerick      , Aviva Stadium, Dublin      , Stade de Twickenham, Londres
   Munster  16
   Ulster  22  
   Ulster  22
 , Murrayfield Stadium, Édimbourg
     Edinburgh  19  
   Edinburgh  19
   Stade toulousain  14  
   Ulster  14
 , Vicarage Road, Watford
     Leinster  42
   Saracens  3
 , Stade Chaban-Delmas, Bordeaux
   ASM Clermont Auvergne  22  
   ASM Clermont Auvergne  15
 , Aviva Stadium, Dublin
     Leinster  19  
   Leinster  34
   Cardiff Blues  3  

Quarts de finaleModifier


15 h 00 WET
  Edinburgh Rugby 19 - 14
(10 – 14)
Stade toulousain   Murrayfield Stadium, Édimbourg
37 881 spectateurs
Arbitre : Nigel Owens  
Essai(s) : Blair (2e)
Transformation(s) : Laidlaw (3e)
Pénalité(s) : Laidlaw 3 (46e, 52e, 80e)
Drop(s) : Laidlaw (38e)
Carton(s) jaune(s) : Jacobsen (26e), Rennie (28e)
Essai(s) : Matanavu (31e)
Pénalité(s) : Beauxis 3 (5e, 20e, 29e)
Carton(s) jaune(s) : Servat (46e)

17 h 45 WET
  Leinster 34 — 3
(27 – 3)
Cardiff Blues   Aviva Stadium, Dublin
50 340 spectateurs
Arbitre : Dave Pearson  
Essai(s) : Nacewa (11e), Kearney 2 (29e, 46e), O'Driscoll (33e)
Transformation(s) : Sexton 4 (13e, 30e, 34e, 47e)
Pénalité(s) : Sexton 2 (7e, 21e)
Pénalité(s) : Halfpenny (1re)
Carton(s) jaune(s) : Tom James (78e)

13 h 45 WET
  Munster 16 — 22
(10 – 19)
Ulster   Thomond Park, Limerick
25 600 spectateurs
Arbitre : Romain Poite  
Essai(s) : Zebo (33e)
Transformation(s) : O'Gara (34e)
Pénalité(s) : O'Gara 3 (40e, 48e, 60e)
Essai(s) : Gilroy (15e)
Transformation(s) : Pienaar (16e)
Pénalité(s) : Pienaar 4 (4e, 10e, 19e, 58e)
Drop(s) : Humphreys (31e)
Carton(s) jaune(s) : Henry (36e)

16 h 30 WET
  Saracens 3 — 22
(3 – 9)
ASM Clermont Auvergne   Vicarage Road, Watford
11 047 spectateurs
Arbitre : Alain Rolland  
Pénalité(s) : Farrell (14e)
Essai(s) : Byrne (43e)
Transformation(s) : James (44e)
Pénalité(s) : James 4 (6e, 9e, 12e, 54e)
Drop(s) : James (48e)

Demi-finalesModifier


17 h 45 WET
  Ulster 22 — 19
(13 – 6)
Edinburgh Rugby   Aviva Stadium, Dublin
45 147 spectateurs
Arbitre : Romain Poite  
Essai(s) : Wannenburg (14e)
Transformation(s) : Pienaar (16e)
Pénalité(s) : Pienaar 5 (5e, 38e, 58e, 62e, 75e)
Carton(s) jaune(s) : Terblanche (28e)
Essai(s) : Thompson (80e)
Transformation(s) : Laidlaw (80e)
Pénalité(s) : Laidlaw 4 (8e, 11e, 40e, 45e)

16 h 00 CET
  ASM Clermont Auvergne 15 — 19
(12 – 6)
Leinster   Stade Jacques-Chaban-Delmas, Bordeaux
32 397 spectateurs
Arbitre : Wayne Barnes  
Pénalité(s) : James 5 (17e, 31e, 36e, 39e, 52e)
Essai(s) : Healy (41e)
Transformation(s) : Sexton (42e)
Pénalité(s) : Sexton 3 (7e, 34e, 62e)
Drop(s) : Kearney (46e)

FinaleModifier


17 h 00 WET
  Ulster 14 — 42
(6 – 14)
Leinster   Stade de Twickenham, Londres
81 774 spectateurs
Arbitre : Nigel Owens  
Essai(s) : Tuohy (61e)
Pénalité(s) : Pienaar 3 (8e, 40+1re, 49e)
Carton(s) jaune(s) : Terblanche (73e)
Essai(s) : O'Brien (13e), Healy (32e), de pénalité (45e),
van der Merwe (76e), Cronin (80e)
Transformation(s) : Sexton 3 (14e, 33e, 46e), McFadden (81e)
Pénalité(s) : Sexton 3 (52e, 68e, 74e)

Évolution du score 3-0, 3-7, 3-14, 6-14, m-t., 6-21, 9-21, 9-24, 14-24, 14-27, 14-30, 14-35, 14-42

StatistiquesModifier

Meilleurs réalisateurs[7]Modifier

Rang Joueur Club Points Essais Transf. Pén. Drops
1 Jonathan Sexton Leinster Rugby 103 1 19 20 0
2 Ronan O'Gara Munster 102 0 12 24 2
3 Greig Laidlaw Edinburgh 94 1 16 17 2
4 Owen Farrell Saracens 88 1 10 21 0
5 Ruan Pienaar Ulster 80 0 7 22 0
6 Dan Biggar Ospreys 72 0 9 18 0
7 Nick Evans Harlequins 67 0 8 17 0
8 Brock James ASM Clermont 62 2 11 9 1
9 Dan Parks Cardiff Blues 59 0 4 15 2
10 Duncan Weir Glasgow Warriors 58 0 5 16 0

Meilleurs marqueurs[8]Modifier

Rang Joueur Club Essais
1 Timoci Matanavou Stade toulousain 8
2 Rob Kearney Leinster 6
3 Mike Brown Harlequins 5
- Julien Malzieu ASM Clermont 5
5 Iain Balshaw Biarritz olympique 4
- Ashley Beck Ospreys 4
- Lee Byrne ASM Clermont 4
- Alex Cuthbert Cardiff Blues 4
- Takudzwa Ngwenya Biarritz olympique 4
- Andrew Trimble Ulster 4
- Tim Visser Edinburgh 4
- Simon Zebo Munster 4

Notes et référencesModifier

  1. Les London Irish sixièmes du championnat anglais sont qualifiés car Gloucester a terminé troisième du championnat et a remporté la coupe anglo-galloise.
  2. Cette année, les quatre franchises irlandaises sont qualifiées car le Leinster est déjà qualifié en tant que tenant du titre.
  3. Le nom d'une compétition suit le nom du club l'ayant remportée en 2010-2011.
  4. La franchise créée en 2010 récupère les points du Rugby Viadana.
  5. « Les poules le 7 juin », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 25 mai 2011)
  6. « Heineken Cup – Key Tournament Rules », sur www.ercrugby.com, ERC (consulté le 24 mai 2011)
  7. « Heineken Cup : Points Scorers », sur www.ercrugby.com, ERC (consulté le 14 janvier 2013)
  8. « Heineken Cup : Try Scorers », sur www.ercrugby.com, ERC (consulté le 14 janvier 2013)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier