Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Maison de Faucigny.

Guy de Faucigny
Biographie
Naissance XIe siècle
Décès Toussaint 1119 (?)
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Genève

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason Faucigny.svg

Guy de Faucigny (parfois écrit Gui), dont les différentes dates sont inconnues, mais probablement mort à la Toussaint 1119, est un prélat catholique du XIe siècle-XIIe siècle originaire de la maison de Faucigny.

Sommaire

BiographieModifier

Guy est le fils de Louis Ier de Faucigny[1], sieur de Faucigny, et de Thetberge ou Thietburge de Rheinfelden[2],[3],[4]. Il a pour frère Willelme ou Guillaume qui succède à leur père. Il semble avoir pour frère utérin le comte de Genève Aymon Ier[4],[5]. Guy de Faucigny est signataire de deux chartes en faveur du prieuré de Contamine[ReG 1] où il « [énumère] ses ancêtres et la plupart de ses parents, en sorte qu'il fournit pour quatre générations successives la généalogie incontestable de sa famille »[ReG 2].

L'évêque est à l'origine du développement monastique dans le diocèse[6]. Ainsi l'abbé de Cluny, Pierre le Vénérable, aurait reçu une soixantaine d'églises par l'évêque[6]. Ce chiffre représente, selon les estimations, un septième de l'ensemble des églises du Genevois[6]. Il donna ainsi en 1083 l'église dédiée à Saint-Pierre et Saint-Paul (aujourd'hui placée sous la patronage de Sainte-Foy) de Contamine-sur-Arve qui y fonda le prieuré bénédictin de Contamine-sur-Arve[ReG 1],[7],[8]. Les deux chartes sont par ailleurs les premiers documents le mentionnant[3].

Pierre le Vénérable, neuvième abbé de Cluny, critique les membres du clergé séculier dans son Livre des merveilles de Dieu (De Miraculis) et particulièrement l'évêque de Faucigny[9]. Dans son ouvrage, il écrit ainsi « Il était de haute noblesse selon le siècle et, à cause de cela, d'une vie beaucoup plus dissolue qu'il n'aurait convenu à un évêque »[10].

Il meurt très probablement lors de la Toussaint 1119[10], correspondant à la dernière année où il apparait[3].

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

Régeste genevoisModifier

  1. a et b Acte du , (REG 0/0/1/215).
  2. REG, p. 60.

Autres référencesModifier

  1. Charte du 4 septembre 1119 "patris mei Ludovici et avi mei Ermenradi…" Cluny V 3940, p. 293.
  2. Charte du 4 septembre 1119 "matrie mee Teberge" Cluny V 3940, p. 293.
  3. a b et c Article Guy de Faucigny dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.
  4. a et b Henri Baud, Jean-Yves Mariotte et Alain Guerrier, Histoire des communes savoyardes : Le Faucigny, Éditions Horvath, , 619 p. (ISBN 2-7171-0159-4), p. 11-13.
  5. Nicolas Carrier, La vie montagnarde en Faucigny à la fin du Moyen Âge, Éditions L'Harmattan, , 620 p. (ISBN 978-2-7475-1592-4), p. 27.
  6. a b et c Henri Baud (sous la dir.), Le diocèse de Genève-Annecy, t. 1, Éditions Beauchesne, coll. « Histoire des diocèses de France », , 331 p. (ISBN 978-2-7010-1112-7, lire en ligne), p. 39-40.
  7. Paul Guichonnet, Nouvelle encyclopédie de la Haute-Savoie : Hier et aujourd'hui, La Fontaine de Siloé, , 399 p. (ISBN 978-2-8420-6374-0), p. 163.
  8. Henri Baud, Jean-Yves Mariotte, Alain Guerrier, Histoire des communes savoyardes : Le Faucigny, Éditions Horvath, , 619 p. (ISBN 2-7171-0159-4), p. 55.
  9. Pierre le Vénérable (auteur), Jean-Pierre Torrell (traducteur et éditeur scientifique) et Denise Bouthillier (traductrice et éditrice scientifique), Livre des merveilles de Dieu (De Miraculis), Paris et Fribourg, Cerf et Editions Universitaires de Fribourg, , 302 p. (ISBN 2-8271-0527-6 et 2-204-04578-0, lire en ligne), p. 43.
  10. a et b Pierre le Vénérable (auteur), Jean-Pierre Torrell (traducteur et éditeur scientifique) et Denise Bouthillier (traductrice et éditrice scientifique), Livre des merveilles de Dieu (De Miraculis), Paris et Fribourg, Cerf et Éditions Universitaires de Fribourg, , 302 p. (ISBN 2-8271-0527-6 et 2-204-04578-0, lire en ligne), p. 158 et suivantes, « Chapitre XXIV De l'évêque de Genève, Guy ».