Ouvrir le menu principal

Humbert de Grammont

évêque de Genève
Humbert de Grammont
Fonction
Évêque de Genève
-
Biographie
Décès
Activité
Autres informations
Religion

Humbert de Grammont, mort le 13 ou , est un prélat catholique du XIIe siècle.

BiographieModifier

Humbert de Grammont est issu de la famille de Grammont, originaire du Bugey et possède le château fort de Grammont (Ceyzérieu), au nord de Belley[1]. Cette seigneurie était inféodée aux comtes de Maurienne.

Humbert de Grammont est mentionné, pour la première fois, vers l'an 1100[1], dans le cartulaire de l'abbaye de Saint-André-le-Bas de Vienne. Il est élu évêque de Genève à la suite de Guy de Faucigny, vers la fin de 1119 ou 1120[1]. Il est consacré à Gap le par le pape Calixte II[2].

Il est l'évêque qui a réussi à reconquérir le pouvoir temporel des évêques de Genève face aux comtes de Genève, contestant les accords passés par ses prédécesseurs. La lutte face à la maison de Genève se solde par le Traité de Seyssel, en 1124, par lequel Aymon 1er de Genève reconnait les différents droits de l'évêque.

Humbert de Grammont le 13 ou [1].

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d « Humbert de Grammont » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.
  2. Henri Baud et Louis Binz, Le Diocèse de Genève-Annecy, Éditions Beauchesne, , 331 p. (ISBN 978-2-7010-1112-7), p. 32.