Ouvrir le menu principal

Pierre Duparc

historien français du droit
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duparc.

Pierre Duparc, né le à Annecy (Haute-Savoie) et mort le à Paris, est un archiviste et historien français du droit, qui a été professeur d'histoire du droit civil et du droit canonique à l'École nationale des chartes (1965-1981).

BiographieModifier

Élève à l'École nationale des chartes, il sort diplômé en 1936[1],[2].

Il publie une thèse consacrée au comté de Genève au cours du Moyen Âge[1]. Elle est publiée en 1955 dans les Mémoires et documents de la Société d'histoire et d'archéologie de Genève[1],[2].

En 1942, il est diplômé de l'École pratique des hautes études et obtient un doctorat en droit[1]. Il débute ensuite une carrière administrative[1],[2] :

Il est titulaire de la chaire d’histoire de droit civil et de droit canonique de l'École nationale des chartes, de 1965 à 1981[1]. Il succède ainsi à Frédéric Joüon des Longrais[1].

Il dirige les cinq volumes (1977 à 1988) sur le procès en nullité de la condamnation de Jeanne d'Arc, dans les collections de la Société de l'histoire de France, dont il est membre puis président en 1979[2]. Il devient membre associé en 1937 de l'Académie florimontane, puis effectif en 1944 et membre d’honneur en 1970[3].

Il est élu le , membre agrégé, puis titulaire le de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie[4].

Il était l'époux de Suzanne Duparc-Quioc[5].

OuvragesModifier

  • Articles parus dans la Revue savoisienne (journal publié par l'Association florimontane d'Annecy)
  • Pierre Duparc, Le comté de Genève, (IXe-XVe siècles), t. XXXIX, Genève, Société d’histoire et d’archéologie de Genève, coll. « Mémoires et documents » (réimpr. 1978) (1re éd. 1955), 621 p.  
  • Pierre Duparcéd.), Procès en nullité de la condamnation de Jeanne d'Arc, t. I : Texte, Paris, C. Klincksieck (Société de l'histoire de France), , XXIII-525 p. (ISBN 2-252-02014-8).
  • Pierre Duparcéd.), Procès en nullité de la condamnation de Jeanne d'Arc, t. II : Texte, Paris, C. Klincksieck (Société de l'histoire de France), , 612 p. (ISBN 2-252-02152-7).
  • Pierre Duparcéd.), Procès en nullité de la condamnation de Jeanne d'Arc, t. III : Traduction, Paris, C. Klincksieck (Société de l'histoire de France), , X-302 p. (ISBN 2-252-02418-6).
  • Pierre Duparcéd.), Procès en nullité de la condamnation de Jeanne d'Arc, t. IV : Traduction, Paris, C. Klincksieck (Société de l'histoire de France), , 238 p. (ISBN 2-252-02508-5).
  • Pierre Duparcéd.), Procès en nullité de la condamnation de Jeanne d'Arc, t. V : Étude juridique des procès, contribution à la biographie de Jeanne d'Arc, Paris, C. Klincksieck (Société de l'histoire de France), , XX-310 p. (ISBN 2-252-02508-5).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Julien Coppier, « Hommage à Pierre Duparc ( 1912-2013). Une carrière entre droit et histoire », in Mémoires de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie, n° 8, XII, 2012-2013 [PDF] (lire en ligne).

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g Gérard Giordanengo, « Pierre Duparc (1912-2003) », Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 163, no 2,‎ , p. 594-596 (lire en ligne)
  2. a b c et d Pierre Gasnault, « Discours de M. Pierre Gasnault, président de la Société de l'histoire de France en 2004 », Annuaire-bulletin de la Société de l'histoire de France, vol. 78,‎ , p. 3-4 (lire en ligne)
  3. Coppier, op. cit., « 1. L’Académie florimontane »
  4. Coppier, op. cit., « 3. L’Académie de Savoie »
  5. https://www.whoswho.fr/decede/biographie-pierre-duparc_1954.