Gurgon Kyap

acteur et directeur artistique tibétain
Gurgon Kyap
Description de l'image défaut.svg.
Naissance
Amdosuo, Amdo, Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Nationalité Drapeau de la France Français
Drapeau du Tibet Tibétain
Décès (à 45 ans[1])
région de Labrang, Amdo, Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Profession acteur, directeur artistique
Films notables Himalaya : L'Enfance d'un chef
Site internet Blog de Gurgon Kyap

Gurgon Kyap (tibétain : གུར་མགོན་ཀྱབ, Wylie : gur mgon kyab) est un acteur et directeur artistique français d'origine tibétaine, né en 1971 à Amdosuo dans l'Amdo et mort le dans la région de Labrang dans l'Amdo.

BiographieModifier

Gurgon Kyap était un yak-pa, un meneur de yaks, de l'ancienne province tibétaine de l'Amdo[2]. En 1991, excédé par les vexations des soldats han dans sa bourgade d’Amdosuo, il est parti sans prévenir ses parents, muni de quelques économies, de 10 kilos de farine d'orge et de beurre de yak, accompagné de 3 moines et 4 camarades, pour rejoindre le Népal en marchant durant un mois, dont deux semaines dans la neige, par −30 °C. Arrivé au Népal, ils rencontrent une patrouille de garde-frontières népalais qui les dépouillent de tout objet de valeur. Il se rend alors à Dharamsala, en Inde du nord, pour rencontrer le 14e dalaï-lama qui l’a reçu avec 34 autres rescapés. Il lui a parlé de la vie dans l’Amdo, et des hommes qui espèrent en regardant une photographie du 14e dalaï-lama[3]. Il revint régulièrement à Katmandou. Pour gagner sa vie, il fut cuisinier. C'est à Katmandou qu'il postula pour le casting du film Himalaya : L'Enfance d'un chef et fut retenu pour jouer le rôle de Karma, incarnant la fougue de la jeunesse confrontée à la sagesse des anciens. Avec l'équipe du film, il se rend à Paris en France où il apprend le français, et en 1999, il envisage de suivre des cours d'art dramatique. Il s'est installé à Paris en 1998[4]. Le lors des troubles au Tibet, au cours d'une manifestation devant l'ambassade de Chine à Paris, il escalade la façade du bâtiment pour enlever le drapeau de la République populaire de Chine et le remplacer par le drapeau du Tibet[5],[6].

Gurgon Kyap est mort dans un accident de la route le dans la région de Labrang dans l'Amdo[5].

FilmographieModifier

ActeurModifier

Département artistiqueModifier

Notes et référencesModifier

  1. (zh) 青海同仁县一僧自零七年至今失踪 藏人著名演员去世, sur rfa.org, 30 juin 2016
  2. « Himalaya, un film de Eric Valli », sur bacfilms.com
  3. Olivier Weber, « La longue marche du petit Bouddha », Le Point, 14 janvier 2000
  4. Debra Kellner, « Ils ont filmé l'impossible », GEO, no  250, décembre 1999, p. 16-36, p. 34
  5. a et b (en), Tenzin Dharpo, Tibetan actor Gurgon Kyab dies in road accident, Phayul.com, 30 juin 2016
  6. « Il accroche un drapeau tibétain sur l'ambassade de Chine à Paris ! », sur citizenside.com, 16 mars 2008

Liens externesModifier