Ouvrir le menu principal
Gugu Mbatha-Raw
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Gugulethu Sophia Mbatha
Naissance (36 ans)
Oxford, Angleterre
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession actrice
Films notables Belle
The Whole Truth
La Belle et la Bête
Séries notables Undercovers

Gugu Mbatha-Raw (/ˈɡuːɡuː əmˈbɑːtəɹɔː/) est une actrice britannique, née le à Oxford (Angleterre).

Elle commence sa carrière dans des productions britanniques puis elle est révélée, progressivement, à une audience internationale, grâce à des projets comme la série d'espionnage Undercovers (2010-2012) et les drames plébiscités dont elle est l'héroïne Belle (2013) et Beyond the Lights (2014).

Dès lors, elle alterne en tant que tête d'affiche et seconds rôles dans des productions tels que Seul contre tous (2015), The Whole Truth (2015), Free State of Jones (2016), La Belle et la Bête (2017), The Cloverfield Paradox (2018), Un raccourci dans le temps (2018) et joue régulièrement la vedette pour le cinéma indépendant.

En 2019, elle intègre la distribution principale de la série The Morning Show avec Jennifer Aniston, Reese Witherspoon et Steve Carell.

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Sa mère est une infirmière anglaise et son père un médecin sud-africain. Son prénom, Gugulethu, est la contraction de « igugu lethu » qui veut dire « notre fierté » en xhosa[1]. C'est aussi le nom d'une ville d'Afrique du Sud[2], dans la banlieue du Cap.

Gugu Mbatha-Raw a suivi les cours de la Royal Academy of Dramatic Art de 2001 à 2004[3]. Elle pratique la danse, le chant, joue du saxophone et peut prendre de façon convaincante un accent américain et divers accents régionaux britanniques[3].

Débuts en Angleterre (2005-2009)Modifier

Elle a été remarquée en 2005 pour son interprétation de Juliette au Royal Exchange Theatre de Manchester[4], où elle a ensuite joué dans Antoine et Cléopâtre.

Elle a d'abord tenu de petits rôles dans des séries télévisées ; Bad Girls en 2006, quatre épisodes de Doctor Who en 2007, Miss Marple la même année, dans l'épisode Témoin indésirable.

En 2008 elle est Pirhana, l'amie d'Amanda Price, dans Orgueil et Quiproquos et Jenny Miller dans la onzième saison de Trial & Retribution.

En 2009, elle a tenu le rôle d'Ophélie dans Hamlet au Wyndham's Theatre, dans le West End[5].

Premiers rôles à Hollywood (2010-2015)Modifier

En septembre 2010, elle tient le rôle féminin principal, celui de l'espionne Samantha Bloom, dans Undercovers du réalisateur J. J. Abrams mais la série est arrêtée au bout de deux mois[6].

À partir de juin 2011, Gugu Mbatha-Raw donne la réplique à Kiefer Sutherland et Danny Glover dans Touch[7]. Elle y tient le rôle de Clea Hopkins, une assistante sociale. Cette même année elle est Talia au cinéma dans Il n'est jamais trop tard, un film écrit et réalisé par Tom Hanks. Et l'année suivante, elle décroche ses premiers rôles au cinéma.

 
Lors de l'avant première du film Belle, au Festival international du film de Toronto, en 2013.

L'année 2013 la lance au cinéma : tout d'abord, elle joue le rôle-titre du drame historique Belle. Elle y tient le rôle principal, celui de Dido Elizabeth Belle. Elle reçoit les éloges pour son interprétation ce qui lui vaut plusieurs prix et citations lors de cérémonies de remises de prix[1],[8].

Parallèlement, elle tient le premier rôle féminin de la romance Beyond the Lights de Gina Prince-Bythewood, qui reçoit de bonnes critiques.

Elle tente alors de confirmer avec des gros projets : en 2015 sortent le blockbuster de science-fiction Jupiter : Le Destin de l'univers, de Lana et Andy Wachowski, puis le drame Seul contre tous, qui lui permet de donner la réplique à la star Will Smith. Cependant, le premier est un flop critique et commercial[9], et le second passe inaperçu, malgré des critiques satisfaisantes [10].

Passage au premier plan, blockbusters et télévision (2016-)Modifier

En 2016, elle défend plusieurs projets : tout d'abord, elle tient le troisième rôle du drame The Whole Truth, aux côtés de Keanu Reeves et Renée Zellweger[11]. Elle donne ensuite la réplique à Matthew McConaughey pour le drame historique The Free State of Jones, de Gary Ross[12]. Ensuite, elle seconde Jessica Chastain et Mark Strong pour le thriller politique Miss Sloane, de John Madden. Un succès critique [13].

Enfin, elle surprend en tenant l'un des rôles principaux de l'épisode San Junipero de la saison 3 de la série britannique à succès Black Mirror, disponible exclusivement sur Netflix.

Après cette année très chargée, elle se contente en 2017 d'un second rôle dans le blockbuster musical et fantastique La Belle et la Bête, porté par la jeune star des adolescents, Emma Watson. Le long-métrage est une adaptation en prise de vue réelle du classique d'animation des studios Disney, La Belle et la Bête, sorti en 1991[14]. Le film est un succès colossal lors de sa sortie en salles, réussissant à dépasser le milliard de recettes au box office[15],[16].

En 2018, elle est ainsi la tête d'affiche de deux longs-métrages diffusés directement sur la plateforme Netflix : le thriller de science-fiction The Cloverfield Paradox, de Julius Onah[17], puis la romance Mon âme sœur, de Stephanie Laing [18]. Au cinéma, elle est au casting du blockbuster Un raccourci dans le temps, d'Ava DuVernay [19]. Un flop critique et commercial. En revanche, elle est la vedette d'un film indépendant acclamé par la critique [20], Fast Color, co-écrit et réalisé par Julia Hart. Elle est également à l'affiche du drame, présenté au Festival international du film de Toronto, Farming de et avec Adewale Akinnuoye-Agbaje ainsi que Kate Beckinsale, qui raconte l'histoire vraie d'un afro-américain devenu le chef d'une bande de skinheads[21].

La même année, elle rejoint la distribution principale d'une série développée par la plateforme de streaming d'Apple, attendue pour 2019, aux côtés d'acteurs tels que Reese Witherspoon, Jennifer Aniston et Billy Crudup[22]. La série raconte les coulisses d'un talk-show matinal[23]. Mimi Leder assure la réalisation de tous les épisodes de la première saison.

FilmographieModifier

CinémaModifier

Courts métragesModifier

Longs métragesModifier

TélévisionModifier

TéléfilmsModifier

Séries téléviséesModifier

DistinctionsModifier

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[8].

RécompensesModifier

NominationsModifier

  • NAACP Image Awards 2011 : Meilleure actrice dans une série télévisée dramatique pour Undercovers

Voix françaisesModifier

En France, Fily Keita est la voix française la plus régulière de Gugu Mbatha Raw. Céline Ronté l'a également doublée à trois reprises.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Biographie », sur IMDb
  2. (en) « Gugulethu » (consulté le 25 septembre 2012)
  3. a et b « CV de Gugu Mbatha-Raw », sur RADA (consulté le 25 septembre 2012) (transite par wayback.archive)
  4. (en) Lyn Gardner, « Romeo and Juliet », sur The Guardian,
  5. (en) Georgia Dehn, « Hamlet at Wyndham's Theatre: Gugu Mbatha-Raw is mad for it », sur The Telegraph,
  6. « Undercovers », sur AlloCiné (consulté le 25 septembre 2012)
  7. « Gugu Mbatha-Raw rejoint le casting de Touch », sur AlloCiné (consulté le 25 septembre 2012)
  8. a et b (en) « Gugu Mbatha-Raw Awards », sur IMDb
  9. https://www.rottentomatoes.com/m/jupiter_ascending_2014
  10. https://www.rottentomatoes.com/m/concussion_2015
  11. https://www.rottentomatoes.com/m/the_whole_truth_2016
  12. https://www.rottentomatoes.com/m/free_state_of_jones
  13. https://www.rottentomatoes.com/m/miss_sloane
  14. Vanessa Roux, « Gugu Mbatha-Raw rejoint La Belle et la Bête », sur Comme au cinéma,
  15. « La belle et la bête (2017) », sur JP's Box-Office
  16. « La Belle et la Bête atteint le milliard de dollars au box-office », sur Le point,
  17. https://www.rottentomatoes.com/m/the_cloverfield_paradox
  18. https://www.rottentomatoes.com/m/irreplaceable_you
  19. https://www.rottentomatoes.com/m/a_wrinkle_in_time_2018
  20. https://www.rottentomatoes.com/m/fast_color
  21. Stéphanie Belpeche, « Kate Beckinsale électrise le Festival du cinéma américain de Deauville », sur Europe 1 : Le JDD,
  22. (en) Nellie Andreeva, « Billy Crudup & Gugu Mbatha-Raw Join Apple’s Morning Show Series », sur Deadline,
  23. Albin Duvert, « Reese Witherspoon, Jennifer Aniston, reboot de Spielberg… tout ce que prépare Apple pour sa plateforme de streaming », sur Télé-Loisirs,

Liens externesModifier