Amma Asante

Amma Asante, née le à Lambeth, est une scénariste, réalisatrice et actrice britannique.

Amma Asante
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web
Distinctions

BiographieModifier

Amma Asante est née en septembre 1969 à Lambeth (Londres), de parents ghanéens : sa mère était une entrepreneuse qui possédait sa propre entreprise de cosmétiques et d'épicerie africaine, et son père était comptable[1],[2],[3].

Elle fréquente, à 10 ans, la Barbara Speake Stage School (en) à Acton, où elle suit une formation en danse et en théâtre[4]. Elle a ensuite l'opportunité de participer à plusieurs tournages comme la série télé Grange Hill (en)[4], et d'autres. Elle est aussi présentatrice de The Children's Channel (en) pendant un an.

Devenue scénariste et productrice de sitcoms[4], elle parvient à réaliser ensuite plusieurs films, dont A Way of Life (en) (2004)[5], Belle (2013)[6], ou A United Kingdom (2016), inspiré par la vie de Seretse Khama[7],[8].

Elle a également réalisé deux épisodes de la série The Handmaid's Tale : La Servante écarlate en 2019.

FilmographieModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Laura Fox, et Sean Doherty, « Lambeth-born film director Amma Asante casts her vote for Oscar winners in move to increase diversity », SW Londoner,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Emma Jacobs, « Film-maker Amma Asante on race, Brexit and meeting Prince », Financial Times,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Emine Saner, « 'Mum and dad never showed fear' », Evening Standard,‎ (lire en ligne)
  4. a b et c (en) Bonnie Greer, « From Grange Hill to the valleys », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Peter Bradshaw, « A Way of Life », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  6. « Belle », sur Télérama
  7. Thomas Sotinel, « « A United Kingdom » : condensé de décolonisation britannique, à base d’eau-forte et d’eau de rose », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  8. « "A United Kingdom": un film sur le combat oublié du roi du Botswana », Le Point,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier