Groupe des Républicains indépendants (Sénat)

Groupe des Républicains indépendants (Sénat)
Image illustrative de l’article Groupe des Républicains indépendants (Sénat)
Chambre Sénat
Fondation 1959 (RI)
1977 (UREI)
1993 (RI)
Disparition 2002
Partis membres CNIP, FNRI, PR, UDF
Positionnement Centre droit
Idéologie Libéral-conservatisme

Le groupe des Républicains indépendants — devenu l'Union des républicains et des indépendants en 1977 et le groupe des Républicains et Indépendants en 1993 — est un groupe parlementaire de centre droit ayant existé au Sénat français entre 1959 et 2002.

HistoriqueModifier

Le groupe est fondé en [1].

Dans les années 1960, il regroupe à la fois des membres du CNIP et de la FNRI. À la différence du groupe RI à l’Assemblée nationale, les Républicains indépendants du Sénat se montrent longtemps hostiles à la majorité gaulliste[2]. Ce n’est qu’après les élections sénatoriales de 1971 qu’ils rejoignent la majorité en portant à leur tête Louis Courroy[2].

En , après le remplacement de la FNRI par le Parti républicain (PR), le groupe est renommé en « Union des républicains et des indépendants » (UREI)[1]. En 1993, l’UREI devient le groupe des Républicains et Indépendants, une dénomination très proche de celle de 1959-1977[1].

PrésidentsModifier

Mandats Noms
1959-1961 Raymond Pinchard
1961-1964 Edmond Barrachin
1964-1971 François Schleiter
1971-1974 Louis Courroy
1974-1984 Philippe de Bourgoing
1984-1995 Marcel Lucotte
1995-1995 Jean-Claude Gaudin
1995-2002 Henri de Raincourt

RésultatsModifier

Année Sièges
1959
70 / 309
1962
65 / 274
1965
60 / 274
1968
54 / 283
1971
59 / 283
1974
58 / 283
1977
52 / 295
1980
52 / 304
1983
50 / 317
1986
54 / 319
1989
52 / 321
1992
47 / 321
1995
46 / 321
1998
49 / 321
2001
40 / 321

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier