Grannos
Dieu de la mythologie celtique
Inscription mentionnant le dieu Grannus.
Inscription mentionnant le dieu Grannus.
Caractéristiques
Autre(s) nom(s) Grannus
Fonction principale Dieu guérisseur
Parèdre Sirona
Associé(s) Vesunna
Équivalent(s) par syncrétisme Apollon, Mac Greine

Grannos (latinisé en Grannus) est, dans la mythologie celtique gauloise, un dieu solaire comparable à Belenos, dont il n’est peut-être qu’un surnom ou une représentation.

Appelé aussi Borvo, c’est un dieu guérisseur, il est considéré comme une équivalence du dieu grec Apollon, à l’époque gallo-romaine. Son épouse est Sirona et sa parèdre Damona. Son culte semble avoir débuté chez les Ligures, puis chez les Leuques à Grand, puis a essaimé dans toute la Gaule.

La relation est parfois faite avec Mac Greine, surnommé « fils du Soleil », dans la mythologie celtique irlandaise.

Selon Dion Cassius (Histoire romaine, LXXVIII, 15, 6), l’empereur romain Caracalla (186 - 217), lui aurait rendu un culte[1].

C'est à Grand que Constantin aurait eu sa fameuse vision du Chrisme (qui en réalité était un labaron surmonté d'un symbole solaire) avec les mots "par ce signe tu vaincras".

Divinités associéesModifier

Grannos est peut-être associé à la déesse locale Vesunna[2] (Vésuve).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier


Notes et référencesModifier

  1. Jeanne-Marie Demarolle, « Caracalla consulte Apollon Grannus en 213 : À Grand ou à Faimingen (Rhétie) ? », La mosaïque de Grand : actes de la table ronde de Grand, 29-31 octobre 2004, p. 63-82
  2. (en) John Arnott MacCulloch, The Religion of the Ancient Celts, The Floating Press, , 574 p. (ISBN 9781775414018), p. 69.