Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile de Monaco 1996

course automobile

QualificationsModifier

Pos. No  Pilote Écurie Temps Écart
1 1   Michael Schumacher Ferrari min 20 s 356
2 5   Damon Hill Williams-Renault 1 min 20 s 866 + 0 s 510
3 3   Jean Alesi Benetton-Renault 1 min 20 s 918 + 0 s 562
4 4   Gerhard Berger Benetton-Renault 1 min 21 s 067 + 0 s 711
5 8   David Coulthard McLaren-Mercedes 1 min 21 s 460 + 1 s 104
6 11   Rubens Barrichello Jordan-Peugeot 1 min 21 s 504 + 1 s 148
7 2   Eddie Irvine Ferrari 1 min 21 s 542 + 1 s 186
8 7   Mika Häkkinen McLaren-Mercedes 1 min 21 s 688 + 1 s 332
9 15   Heinz-Harald Frentzen Sauber-Ford 1 min 21 s 929 + 1 s 573
10 6   Jacques Villeneuve Williams-Renault 1 min 21 s 963 + 1 s 607
11 19   Mika Salo Tyrrell-Yamaha 1 min 22 s 235 + 1 s 879
12 17   Jos Verstappen Arrows-Hart 1 min 22 s 327 + 1 s 971
13 14   Johnny Herbert Sauber-Ford 1 min 22 s 346 + 1 s 990
14 9   Olivier Panis Ligier-Mugen-Honda 1 min 22 s 358 + 2 s 002
15 18   Ukyo Katayama Tyrrell-Yamaha 1 min 22 s 460 + 2 s 104
16 12   Martin Brundle Jordan-Peugeot 1 min 22 s 519 + 2 s 163
17 10   Pedro Diniz Ligier-Mugen-Honda 1 min 22 s 682 + 2 s 326
18 21   Giancarlo Fisichella Minardi-Ford 1 min 22 s 684 + 2 s 328
19 20   Pedro Lamy Minardi-Ford 1 min 23 s 350 + 2 s 994
20 16   Ricardo Rosset Arrows-Hart 1 min 24 s 976 + 4 s 620
21 22   Luca Badoer Forti-Ford 1 min 25 s 059 + 4 s 703
22 23   Andrea Montermini Forti-Ford 1 min 25 s 393 + 5 s 037

ClassementModifier

Pos. No  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 9   Olivier Panis Ligier-Mugen-Honda 75 2 h 00 min 45 s 629
(124,014 km/h)
14 10
2 8   David Coulthard McLaren-Mercedes 75 + 4 s 828 5 6
3 14   Johnny Herbert Sauber-Ford 75 + 37 s 503 13 4
4 15   Heinz-Harald Frentzen Sauber-Ford 74 Retrait volontaire 9 3
5 19   Mika Salo Tyrrell-Yamaha 70 Collision 11 2
6 7   Mika Häkkinen McLaren-Mercedes 70 Collision 8 1
7 2   Eddie Irvine Ferrari 68 Collision 7
Abd. 6   Jacques Villeneuve Williams-Renault 66 Collision 10
Abd. 3   Jean Alesi Benetton-Renault 60 Suspension 3
Abd. 22   Luca Badoer Forti-Ford 60 Collision 21
Abd. 5   Damon Hill Williams-Renault 40 Moteur 2
Abd. 12   Martin Brundle Jordan-Peugeot 30 Accident 16
Abd. 4   Gerhard Berger Benetton-Renault 9 Boîte de vitesses 4
Abd. 10   Pedro Diniz Ligier-Mugen-Honda 5 Transmission 17
Abd. 16   Ricardo Rosset Arrows-Hart 3 Sortie de piste 20
Abd. 18   Ukyo Katayama Tyrrell-Yamaha 2 Accélérateur 15
Abd. 1   Michael Schumacher Ferrari 0 Accident 1
Abd. 11   Rubens Barrichello Jordan-Peugeot 0 Accident 6
Abd. 17   Jos Verstappen Arrows-Hart 0 Sortie de piste 12
Abd. 20   Pedro Lamy Minardi-Ford 0 Collision 19
Abd. 21   Giancarlo Fisichella Minardi-Ford 0 Collision 18
Np. 23   Andrea Montermini Forti-Ford Accident au warm up 22

Pole position et record du tourModifier

  • Pole position : Michael Schumacher en min 20 s 356 (vitesse moyenne : 149,097 km/h).
  • Meilleur tour en course : Jean Alesi en min 25 s 205 au 59e tour (vitesse moyenne : 140,611 km/h).

Tours en têteModifier

Faits marquantsModifier

 
Le trophée.

Sur une piste humide mais s'asséchant, un grand nombre de pilotes part à la faute, tandis que les leaders successifs abandonnent les uns après les autres. Le poleman Michael Schumacher part à la faute dès le premier tour puis Damon Hill, longtemps leader, est trahi par une casse moteur. Jean Alesi, qui croit atteindre sa deuxième victoire en Grand Prix, est stoppé par une rupture de suspension. Finalement, Olivier Panis gagne son unique Grand Prix.

Ce Grand Prix de Formule 1 se distingue par le fait que seules trois monoplaces franchissent le drapeau à damiers, battant le record du Grand Prix de Monaco 1966 que seuls 4 pilotes avaient terminé. L'édition de 1966 conserve le record du peu de pilotes classés, car en 1996 7 pilotes le sont (tout participant ayant fini les tours représentant 90 % de ceux du vainqueur est classé, qu'il finisse la course ou non).

De plus, la course n'a pas été terminée selon le nombre de tours prévus, mais en terminant le tour du leader 2 heures après le départ. Cette situation se produit régulièrement depuis l'introduction de la règle des deux heures, en cas de pluie à Monaco.

David Coulthard, dont les visières de casque trop fumées étaient inadaptées à la luminosité lors de l'épreuve, a pris part au Grand Prix avec un des casques de Michael Schumacher, les sponsors de l'Allemand étant caviardés[1].

StatistiquesModifier

  • Unique victoire pour Olivier Panis.
  • 1re victoire pour Mugen-Honda en tant que motoriste.
  • 9e et dernière victoire pour Ligier en tant que constructeur.

RéférencesModifier