Graignes

ancienne commune française du département de la Manche

Graignes
Graignes
Ancienne église de Graignes
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Saint-Lô
Commune Graignes-Mesnil-Angot
Intercommunalité Saint-Lô Agglo
Statut Ancienne commune
Code postal 50620
Code commune 50216
Démographie
Population 617 hab. (1999 en diminution de -21.2 % par rapport à 1962)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 14′ 21″ nord, 1° 12′ 01″ ouest
Superficie 14,27 km2
Élections
Départementales Pont-Hébert
Historique
Date de fusion 2007
Commune(s) d'intégration Graignes-Mesnil-Angot
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Manche
Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Graignes
Géolocalisation sur la carte : Manche
Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Graignes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Graignes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Graignes

Graignes est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche (ancien canton de Saint-Jean-de-Daye) et la région Normandie.

GéographieModifier

Le village de Graignes se trouve par longitude 01° 12' 01" Ouest et par latitude 49° 14' 21" Nord. Avant la fusion, sa superficie était de 14,27 km2. L'altitude varie de 0 à 35 m, avec une altitude moyenne de 5 m[1].

ToponymieModifier

Le nom de la localité est attesté sous les formes Grania entre 1109 et 1113, Sancto Michaele in Grania en 1277[2], Graignes entre 1753 et 1785[3].

François de Beaurepaire rapproche les formes anciennes de Graignes de celles de Grand (Vosges; Granno à l'époque mérovingienne) et de Grane (Drôme)[4]. L'auteur estime que l'on retrouve également le radical gran-, dans le nom de Guernesey (Greneroi au XIe siècle) et se référant à Grannos, dieu celtique.

On notera que le -s final de Graignes, non étymologique, est d'apparition très tardive : on le relève en effet pour la première fois sur la carte de Cassini (1753/1785), puis il s'impose rapidement à l'époque de la Révolution[3].

Voir Graignes-Mesnil-Angot.

HistoireModifier

La commune a connu un évènement tragique lors de la Seconde Guerre mondiale entre le 11 et le , après le débarquement allié, des éléments de la 17e SS-Panzergrenadier-Division Götz von Berlichingen ont perpétré des crimes de guerre sur des civils et des prisonniers américains : 32 habitants de la commune et 34 Américains sont assassinés[5].

Le , Graignes a fusionné avec Le Mesnil-Angot pour former la nouvelle commune de Graignes-Mesnil-Angot[6].

AdministrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1848 1848 Nicolas Birée    
1848 1872 Jean-François Bayeux    
1872 1884 Ferdinand Folliot    
1884 1885 Georges Fromond    
1885 1917 Auguste Lescalier    
1919 1944 Albert Defortescu    
1944 1977 Alphonse Voydie    
1977 1989 Octave Marie    
1989 1995 Pierre Drion    
1995 28 février 2007 Denis Small SE  
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 1201 0331 2061 1991 1871 2171 2321 2081 163
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1461 1321 1511 1581 1721 1261 0671 0811 050
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 004996920818849795776712782
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 - -
783677602588534617fusion--
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Sources : EHESS[7])

Notes et référencesModifier

  1. Les altitudes mini et maxi, les coordonnées et la superficie viennent de la page sur Graignes sur le site de l'Institut géographique national
  2. Ernest Nègre - 1990 - Toponymie générale de la France - Volume 1 - Page 624.
  3. a et b Carte de Cassini.
  4. François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 125.
  5. Voir l'article en anglais : Battle of Graignes
  6. Journal officiel no 56 (), p. 4378, texte no 26.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Graignes », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier