Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouvernement Pierre Mauroy.
Gouvernement Pierre Mauroy III

Ve République

Description de l'image defaut.svg.
Président François Mitterrand
Premier ministre Pierre Mauroy
Formation
Fin
Durée 1 an, 3 mois et 25 jours
Composition initiale
Coalition politique PS-PCF-MRG-PSU
Ministres 14
Secrétaires d'État 28
Femmes 6
Hommes 36
Représentation
VIIe législature
333 / 491
Drapeau de la France

Cet article présente la composition du gouvernement français sous le Premier ministre Pierre Mauroy du au , pendant la présidence de François Mitterrand (1981-1995). Il s’agit du troisième gouvernement de Pierre Mauroy.

Le troisième gouvernement Pierre Mauroy est le 17e gouvernement de la Ve République française.

Sommaire

Composition initialeModifier

Pierre Mauroy est nommé Premier ministre par un décret du [1] et les membres du Gouvernement par un décret en date du [2],[3] et du [4],[5].

Premier ministreModifier

Image Fonction Nom Parti
  Premier ministre Pierre Mauroy PS

MinistresModifier

Image Fonction Nom Parti
  Ministre de l'Économie et des Finances Jacques Delors PS
  Ministre des Affaires sociales et de la Solidarité nationale Pierre Bérégovoy PS
  Ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation Gaston Defferre PS
  Ministre des Transports Charles Fiterman PCF
  Garde des Sceaux, ministre de la Justice Robert Badinter PS
  Ministre des Relations extérieures Claude Cheysson PS
  Ministre de la Défense Charles Hernu PS
  Ministre de l'Agriculture Michel Rocard PS
  Ministre de l'Industrie et de la Recherche Laurent Fabius PS
  Ministre de l'Éducation nationale Alain Savary PS
  Ministre du Commerce extérieur et du Tourisme Édith Cresson PS
  Ministre de l'Urbanisme et du Logement Roger Quilliot PS
  Ministre du Commerce et de l’Artisanat Michel Crépeau MRG
  Ministre de la Formation professionnelle Marcel Rigout PCF

Ministres déléguésModifier

Image Fonction Nom Parti
  Ministre délégué à la Culture Jack Lang PS
  Ministre déléguée chargée de la Jeunesse et des Sports Edwige Avice PS
  Ministre déléguée chargée des Droits de la femme Yvette Roudy PS
  Ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement André Labarrère PS
  Ministre délégué chargé des Affaires européennes André Chandernagor PS
  Ministre délégué chargé de la Coopération et du Développement Christian Nucci PS
  Ministre délégué chargé des P.T.T. Louis Mexandeau PS
  Ministre délégué chargé de l'Emploi Jack Ralite PCF

Secrétaires d'EtatModifier

Image Fonction Nom Parti
  Secrétaire d'État, porte-parole du gouvernement Max Gallo PS
  Secrétaire d'État Jean Le Garrec PS
  Secrétaire d'État chargé de la Fonction publique et des Réformes administratives Anicet Le Pors PCF
  Secrétaire d'État chargé des Techniques de la Communication Georges Fillioud PS
  Secrétaire d'État chargé du Budget Henri Emmanuelli PS
  Secrétaire d'État chargée de la Consomnation Catherine Lalumière PS
  Secrétaire d'État chargé de la Sécurité publique Joseph Franceschi PS
  Secrétaire d'État chargé des Départements et territoires d'outre-mer Georges Lemoine PS
  Secrétaire d'État de la Défense François Autain PS
  Secrétaire d'État chargé des Anciens combattants Jean Laurain PS
  Secrétaire d'État chargé de l'Énergie Jean Auroux PS
  Secrétaire d'État chargé de la Santé Edmond Hervé PS
  Secrétaire d'État chargée de la Famille, de la Population et des Travailleurs immigrés Georgina Dufoix PS
  Secrétaire d'État chargé des Personnes âgées Daniel Benoist PS
  Secrétaire d'Etat chargé des Rapatriés Raymond Courrière PS
  Secrétaire d'État chargée de l'Environnement et de la Qualité de vie Huguette Bouchardeau PSU
  Secrétaire d'État Roger-Gérard Schwartzenberg MRG
  Secrétaire d'État chargé de l'Agriculture et de la Forêt René Souchon PS
  Secrétaire d'État chargé du Tourisme Roland Carraz PS
  Secrétaire d'État chargé de la Mer Guy Lengagne PS

Féminisation du gouvernementModifier

RemaniementsModifier

Remaniement du 4 octobre 1983Modifier

Élus sénateurs le , Roger Quilliot et François Autain démissionnent[6]. Ce sont les raisons du remaniement du [7] :

Remaniement du 7 décembre 1983Modifier

Nommé premier président de la Cour des comptes[8], André Chandernagor démissionne[9].

Le poste de ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures, chargé des Affaires européennes est supprimé.

Remaniement du 18 décembre 1983Modifier

Roland Dumas (PS) devient ministre des Affaires européennes[10].

Remaniement du 18 juin 1984Modifier

Max Gallo démissionne le . Il est remplacé comme porte-parole du gouvernement par Roland Dumas (PS), ministre des Affaires européennes[11].

DémissionModifier

Le gouvernement démissionne à la suite du retrait du projet de loi Savary (JO du 18 juillet 1984).

La démission de ce gouvernement est publiée au JO du , à la suite du retrait du projet de loi Savary. Laurent Fabius est alors nommé par François Mitterrand comme nouveau Premier ministre et forme le gouvernement Laurent Fabius.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Lien externeModifier