Ouvrir le menu principal

Edmond Hervé

homme politique français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hervé.

Edmond Hervé
Illustration.
Edmond Hervé sur la place de la Mairie à Rennes, le 6 mai 2012 à l'occasion de l'élection de François Hollande.
Fonctions
Sénateur français

(5 ans, 11 mois et 29 jours)
Circonscription Ille-et-Vilaine
Maire de Rennes

(31 ans et 5 jours)
Élection 20 mars 1977
Réélection 13 mars 1983
19 mars 1989
18 juin 1995
18 mars 2001
Prédécesseur Henri Fréville
Successeur Daniel Delaveau
Député français

(5 ans et 6 jours)
Élection
Circonscription 2e d'Ille-et-Vilaine
Législature XIe (Cinquième République)
Groupe politique Socialiste (SOC)
Prédécesseur Yvon Jacob
Successeur Philippe Tourtelier

(4 ans, 9 mois et 9 jours)
Réélection
Circonscription 2e d'Ille-et-Vilaine
Législature IXe (Cinquième République)
Groupe politique Socialiste (SOC)
Prédécesseur Scrutin proportionnel
Successeur Yvon Jacob

(2 ans, 1 mois et 12 jours)
Réélection
Circonscription Ille-et-Vilaine
Législature VIIIe (Cinquième République)
Groupe politique Socialiste (SOC)
Successeur Scrutin majoritaire

(22 jours)
Élection
Circonscription 1re d'Ille-et-Vilaine
Législature VIIe (Cinquième République)
Groupe politique Socialiste (SOC)
Prédécesseur Jacques Cressard
Successeur Clément Théaudin
Secrétaire d'État chargé de la Santé

(2 ans, 11 mois et 24 jours)
Président François Mitterrand
Gouvernement Mauroy III
Fabius
Prédécesseur Jack Ralite
Successeur Michèle Barzach
Ministre délégué chargé de l'Énergie

(1 an, 8 mois et 27 jours)
Président François Mitterrand
Gouvernement Mauroy II
Prédécesseur Georges Lemoine (secrétaire d'État)
Successeur Jean Auroux (secrétaire d'État)
Ministre de la Santé

(1 mois)
Président François Mitterrand
Gouvernement Mauroy I
Prédécesseur Jacques Barrot
Successeur Jack Ralite
Biographie
Date de naissance (76 ans)
Lieu de naissance La Bouillie, Côtes-du-Nord (France)
Nationalité Française
Parti politique PS
Diplômé de Université de Paris

Edmond Hervé, né le à La Bouillie (Côtes-du-Nord, auj. Côtes-d'Armor), est un homme politique français membre du Parti socialiste, maire de Rennes de 1977 à 2008 et sénateur de 2008 à 2014 du département d'Ille-et-Vilaine. Il occupa plusieurs postes, dont celui de ministre de la Santé sous le premier septennat de François Mitterrand.

Sommaire

BiographieModifier

Fils de paysans métayers, il est licencié en droit public à l'Université de Paris. Il est aussi titulaire d'un diplôme d'études supérieures en droit public et d'un autre en sciences politiques. Il devient maître de conférences en droit administratif et en droit constitutionnel en 1969. Il est le père de trois enfants : une fille et deux garçons jumeaux, dont Marc (né en 1983), conseiller général d'Ille-et-Vilaine et conseiller municipal de la ville de Rennes depuis 2008.

Maire de RennesModifier

Il devient maire de Rennes en 1977. Deux ans plus tard, il abandonne son métier d'enseignant pour se consacrer exclusivement à son mandat.

Président du District de Rennes, devenu par la suite la communauté d'agglomération Rennes Métropole, il entame une politique urbaine intensive : mixité sociale, soutien à la culture, écologie, plateau piétonnier, développement des transports en commun (notamment avec le métro automatique de type VAL) et de la recherche liée aux nouvelles technologies (technopole Rennes Atalante).

Rennes est régulièrement classée par les magazines (L'Express, Le Point, Le Nouvel Observateur) comme une des villes les plus agréables de France.

Il annonce officiellement le qu'il ne briguera pas de sixième mandat aux municipales de 2008[1].

Le maire sortant de Saint-Jacques-de-la-Lande, Daniel Delaveau, est désigné le par le PS pour mener la liste socialiste lors de ces élections[2]. Daniel Delaveau est élu maire de Rennes le , à la suite des élections municipales de 2008.

Affaire du sang contaminéModifier

Dans l'affaire du sang contaminé, Edmond Hervé est acquitté pour cinq chefs d'inculpation sur sept, mais condamné pour les deux autres, par la Cour de justice de la République : manquement à une obligation de sécurité ou de prudence. Il est cependant dispensé de peine, car, selon la Cour, il « n’a pu bénéficier totalement de la présomption d’innocence » et il a été « soumis, avant jugement, à des appréciations souvent excessives »[3]. Edmond Hervé est défendu par Patrick Maisonneuve.

Détail des fonctions et mandatsModifier

Fonctions localesModifier

Fonctions parlementairesModifier

Premier signe de son désengagement de la vie politique, il ne se représente pas lors des législatives de 2002, et laisse son siège de député au maire socialiste de La Chapelle-des-Fougeretz, Philippe Tourtelier.

Fonctions ministériellesModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • La permanence de Jaurès, L'Encyclopédie du socialisme, 2006.
  • Dans le sillage d'Edmond Hervé, de La Bouillie à Rennes, Philippe Delacotte (texte), Bernard Cornu (photos), Editions Astoure, 2008, 84 pages.

DocumentaireModifier

  • « Edmond Hervé 30 ans pour une ville » documentaire de 52 min diffusé en 2008 sur France 3 et TVR qui retrace le parcours d'Edmond Hervé.

Ce film réalisé par Thibaut Boulais a été tourné durant la dernière année de mandat du maire. (Coproduction : Mille et Une Film / France 3 Ouest / TVR)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier