Gotthard Kettler

Gotthard Kettler (aussi francisé en Gothard), né le sans doute au château Eggeringhausen près de Soest en Westphalie, et mort le à Mittau, est le dernier maître de l'ordre des Chevaliers teutoniques en Livonie. À la suite du traité de Vilnius signé en 1561, il devient le premier duc de Courlande, après sa conversion à la religion luthérienne et la sécularisation des terres de la Confédération livonienne.

Gotthard Kettler
Image dans Infobox.
Fonction
Régent
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Eggeringhausen Castle (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
JelgavaVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Gotthard von KettlerVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
House of Kettler (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Gotthard Kettler zu Melrich (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Sibylle von Nesselrode (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Wilhelm von Ketteler (d)
Johan Kettler zu Nesselradt (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Anne de Mecklembourg (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Guillaume Kettler
Anna von Kettler (en)
Frédéric Ier Kettler
Elisabeth von Kettler (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Wapen hertogen van Koerland Kettler groot.svg
blason

BiographieModifier

Descendant de la noble famille Kettler ou Ketteler, ministériels dans le duché de Westphalie, Gotthard a 20 ans lorsqu'il rejoint l'Ordre Teutonique. En 1551, il est nommé gestionnaire du patrimoine de l'Ordre livonien et accueillait la foi luthérienne. Il fut commandeur de Dunebourg à partir de 1554 et de Fellin dès 1557.

Pendant la guerre de Livonie et l'entrée des forces du tsarat de Russie, il a été élu coadjuteur aux côtés du maître livonien Johann Wilhelm von Fürstenberg. Fürstenberg avait été un des acteurs principaux des traités de Pasvalys conclus les 5 et mettant les territoires de la Confédération livonienne sous protection polono-lituanienne. Ce traité a été reçu par le tsar Ivan IV de Russie comme un casus belli qui eut pour conséquence le début de la guerre.

En 1559, Johann Wilhelm von Fürstenberg présente sa démission et est fait prisonnier, l'année suivante, par le prince russe André Kourbski durant la prise de la ville de Fellin où il s'était retiré comme gouverneur. Kettler a été désigné pour lui succéder. Cinquantième et dernier maître de l’Ordre livonien, il a négocié le traité de Vilnius conclu le confirmant le patronage de Sigismond II Auguste, roi de Pologne et grand-duc de Lituanie.

 
La Livonie 1560-1585, le duché de Courlande en bleu.

Finalement, par le second pacte de Vilnius signé le , le territoire livonien reconnait la suzeraineté du roi de Pologne et du grand-duc de Lituanie (Pacta subiectionis). En retour Sigismond II Auguste s'engage à protéger ses nouveaux sujet des armées du tsar de Russie et reconnait les privilèges de la diète livonnienne (Privilegium Sigismundi Augusti).

Le territoire livonien qui n'est pas occupé par les forces suédoises et danoises a été scindé en deux : le duché de Livonie et le duché de Courlande. Converti au luthéranisme, Kettler devient le premier duc héréditaire de Courlande, vassal de Sigismond II Auguste. Il sécularise ses moines-soldats et se met officiellement sous la protection du roi de Pologne. Le reste du pays est placé sous administration lituanienne.

Le nouveau duc établit sa résidence à Mitau. Néanmoins, le petit duché de Courlande reste un pion pour les grandes puissances dans la région de la mer Baltique. Kettler s'est battu en premier lieu pour une autonomie régionale. Toutefois bien qu'il est soumis à la forte influence de la noblesse locale, il peut organiser une gestion efficace sur le modèle du duché de Prusse. En 1570, il introduit officiellement la Réforme protestante. Il soutienne la construction d'églises et d'écoles et a continué de s'occuper des pauvres et des malades.

Gotthard Kettler meurt le à Mitau. Ses descendants régnèrent sur la Courlande jusqu'en 1737.

Mariage et descendanceModifier

 
Gotthard Kettler et son épouse Anne de Mecklembourg (1584).

Le Gotthard Kettler, épouse Anne (1533-1602), une fille du duc Albert VII de Mecklembourg-Güstrow.

Ils ont deux fils :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier