Gojko Mitić

acteur allemand
Gojko Mitić
Description de cette image, également commentée ci-après
Gojko Mitić, en .
Nom de naissance Гojкo Митић
Surnom Gojko, Georg Mitic
Gojko Mitiæ
Naissance (82 ans)
Strojkovce, Yougoslavie[1]
Nationalité serbe
Profession Acteur, cascadeur, réalisateur
Site internet Site officiel

Gojko Mitić (serbe cyrillique : Гojкo Митић) est un acteur, cascadeur et réalisateur serbe, né le à Strojkovce en Yougoslavie[1]. Il est connu pour ses rôles dans les westerns des productions Deutsche Film AG d'Allemagne de l'Est.

BiographieModifier

Jeunesse et formationsModifier

Gojko Mitić est né à Strojkovce en Yougoslavie[1], qui fait maintenant partie de la ville de Leskovac dans le sud de la Serbie. Il est le fils de Timka et Zivojin Mitić, un agriculteur qui combat pendant la Seconde Guerre mondiale si bien que Gojko Mitić et son frère Dragan grandissent avec leurs grands-parents dans un village au Morava[2].

En 1960, il entre à la faculté des sports de Belgrade pour devenir professeur. À cette époque, bon nombre de productions internationales viennent tourner en Yougoslavie, et bien souvent les figurants sont des étudiants sportifs de l'Université de Belgrade : Gojko Mitić participe alors en tant que doubleur et cascadeur à des productions britanniques et italiennes[2].

CarrièreModifier

Débuts très prometteursModifier

En 1963, il double l'acteur-réalisateur américain d'origine hongroise Cornel Wilde dans le rôle de Lancelot pour son film Lancelot, Chevalier de la reine (Lancelot and Guinevere) et décroche un petit rôle non crédité dans La Révolte des indiens apaches (Winnetou - 1. Teil) de Harald Reinl, d'après le roman de Karl May. Le producteur de Rialto Film GmbH, Horst Wendlandt, lui confie alors, en 1964, un rôle secondaire dans Parmi les vautours (Unter Geiern) d'Alfred Vohrer, sous le nom germanisé de Georg Mitic[2].

Avec la Deutsche Film AG (DEFA)Modifier

 
Gojko Mitić signant les autographes, en .

Grâce à la production Deutsche Film AG (DEFA), Gojko Mitić obtient finalement un rôle principal dans Le Fils de la Grande Ourse de Josef Mach (1965), dont le tournage a lieu en Yougoslavie. Il y joue le jeune chef indien Tokei-Ihto de la tribu des Dakotas chassée de leur réserve par des colons blancs corrompus, sadiques et égoïstes. Grâce à ce succès, sa carrière démarre avec la Deutsche Film AG (DEFA) pour laquelle il interprète des personnages d'amérindiens dans douze films stéréotypés jusqu'en 1984, dans lesquelles il réalise ses cascades lui-même. En revanche, la production décide de le doubler bien qu'il parle couramment allemand pour éviter de stigmatiser les Indiens[2].

En , il remporte le Prix d'Artur-Becker-Medaille pour sa représentation artistique[3].

Afin échapper à son image de « DEFA-Chefindianers » (Chefs indiens de la DEFA), il se tourne vers d'autres genres comme la science-fiction, avec en 1970, Signal, une aventure dans l'espace (Signale - Ein Weltraumabenteuer) de Gottfried Kolditz, d'après le roman de Carlos Rasch. En 1972, il se lance dans la télévision avec une mini-série d'aventure en cinq parties Das Geheimnis der Anden (que l'on peut traduire par Le Secret des Anden) réalisée par Rudi Kurz, aux côtés d'Erwin Geschonneck. En 1974, il retrouve Alfred Müller, quatre ans après Signal de Gottfried Kolditz, dans un téléfilm, Visa für Ocantros, de Kurt Jung-Alsen. En 1977, il est Fabiano Fabiani dans Die Liebe und die Königin, une adaptation théâtrale de Marie Tudor de Victor Hugo (1833)[2].

Entre 1981 et 1989, le comédien écrit et réalise cinq épisodes de la série télévisée pour enfants Jan und Tini auf Reisen, diffusés sur Deutscher Fernsehfunk[2]. Il joue dans d'autres films pour enfants, notamment Der lange Ritt Schule zur et Das Herz des Piraten où il incarne son propre mythe.

Il reprend le personnage du roman de Karl May, en 1988, dans un téléfilm de DEFA en deux parties Präriejäger in Mexiko. C'est son dernier rôle pour la télévision de la République démocratique allemande[2].

Post-DEFAModifier

Après la réunification de l’Allemagne, la production DEFA étant fermée et les acteurs n'ayant plus d'emploi, Gojko Mitić travaille beaucoup pour la télévision et peu pour le cinéma[4], décrochant des petits rôles comme, en 1993, Der Kinoerzähler de Bernhard Sinkel et, en 1994, La Poursuite infernale (Burning Life) de Peter Welz.

À l'automne 2001, en compagnie du réalisateur Ramon Kramer, il part pendant trois semaines aux États-Unis, au Dakota du Sud et au Montana, pour tourner un documentaire télévisé intitulé Der Berufsindianer - Gojko Mitić in der Prärie, visitant les réserves et les lieux de commémoration des indiens avec lesquels il passe quelques jours[5].

Aux côtés de Jutta Hoffmann et Winfried Glatzeder, en 2006, il reçoit le Prix Goldene Henne (Prix Poule d'Or) en hommage aux acteurs de DEFA, au Friedrichstadt-Palast à Berlin[6].

Comédien de théâtreModifier

 
Gojko Mitić en pleine scène de Rinaldo Rinaldini en 1984.

Gojko Mitić entre au Théâtre de la montagne de Thale en Allemagne, en 1975. Son premier rôle-titre est Spartacus ainsi qu'entre autres, D'Artagnan dans Les Trois Mousquetaires (Die drei Musketiere, 1979) d'après Alexandre Dumas (1844), Robin des Bois (Robin Hood, 1981) et Rinaldo Rinaldini (1984). Il y met aussi en scène Die Jagd nach dem Stiefel en 1978.

En 1991, il succède à Pierre Brice, endossant à nouveau le costume de Winnetou au Festival Karl May de Bad Segeberg dans le théâtre de plein air du mont Kalkberg, jusqu'en 2006[2].

Au Théâtre Schwerin, en 2007, d'après le roman de Ken Kesey (1962), la pièce de Broadway (1963) et le film de Milos Forman (1975), il reprend le rôle du Chef Bromden, le géant indien, pour la fameuse scène Vol au-dessus d'un nid de coucou (Einer flog über das Kuckucksnest).

Vie privéeModifier

En 1974, en plein tournage de Ulzana, Gojko Mitić rencontre l'actrice allemande Renate Blume, divorcée du réalisateur Frank Beyer[4], avec laquelle il vit pendant deux ans[7].

Il ne s'est jamais marié et n'a pas de famille. Dans une interview russe, en 2008, il déclare qu'il était populaire en Allemagne de l'Est, mais pas en Yougoslavie, son pays natal, parce que ses films n'y ont jamais été projetés[4].

Il vit actuellement à Köpenick à Berlin[2].

FilmographieModifier

Année Film Titre original Rôle En tant que Note
Acteur Scénariste
1963 Lancelot chevalier de la reine Lancelot and Guinevere   Non crédité — Doubleur de Cornel Wilde
La Révolte des indiens apaches Winnetou - 1. Teil  
1964 Les Cavaliers rouges Old Shatterhand Apache   Non crédité
Le Trésor des montagnes bleues Winnetou - 2. Teil Oiseau blanc   Non crédité
Parmi les vautours Unter Geiern Wokadeh   Sous le pseudonyme de Georg Mitic
1965 Sur la piste des desperados Winnetou - 3. Teil Jicarilla   Non crédité
1966 Le Fils de la Grande Ourse Die Söhne der großen Bärin Tokei-Ihto  
1967 Chingachgook, die grosse Schlange Chingachgook, die Große Schlange Chingachgook  
1968 Spur des Falken Spur des Falken Weitspähender Falke   Sous le pseudonyme de Gojko
1969 Les Loups blancs Weisse Wölfe Faucon Agile  
1970 Erreur fatale Tödlicher Irrtum Tête Rasée  
Signal, une aventure dans l'espace Signale - Ein Weltraumabenteuer Terry  
1971 Osceola Osceola Osceola  
1972 L'Homme qui remplaçait la grand-mère Der Mann, der nach der Oma kam Traumerscheinung  
Das Geheimnis der Anden Felipe   Mini-série
1973 Les Apaches Apachen Ulzana    
1974 Ulzana Ulzana    
Visa für Ocantros Maha   Téléfilm
1975 Frères de sang Blutsbrüder Harter Felsen  
1976 Najdolgiot pat  
1977 Die Liebe und die Königin Fabiano Fabiani   Téléfilm
Zweite Liebe - ehrenamtlich   Téléfilm
1978 Ich will euch sehen Muratow  
Severino Severino  
1980 Archiv des Todes Boris   Série télévisée (13 épisodes)
Alma schafft alle Hannes   Téléfilm
Radiokiller Vogel   Téléfilm
1981 Aus der Franzosenzeit Anführer der Chasseure   Téléfilm
1982 Der lange Ritt zur Schule Rote Milan  
Maxe Baumann Ondras Nocz   Série télévision (1 épisode)
1983 Der Scout Plume Blanche  
1984 Front ohne Gnade Pablo Calvo   Série télévisée (7 épisodes)
1985 Außenseiter Klaus Grunow   Téléfilm
1986 Das wirkliche Blau Lorenzo   Téléfilm
Weihnachtsgeschichten Weihnachtsmann   Téléfilm
1988 Präriejäger in Mexiko : Benito Juarez Häuptling Bärenauge  
Das Herz des Piraten Vater Jakko  
Präriejäger in Mexiko : Geierschnabel Häuptling Bärenauge  
Bereitschaft Dr. Federau Ferry Kurz   Série télévisée (1 épisode)
1990 Volio bih da sam golub  
1991 Ein kleiner Knall am Nachmittag Herr Winter   Téléfilm
1993 Salto postale Arthur Miller   Série télévisée (1 épisode)
Nyomkeresö Öreg indián   Sous le pseudonyme de Gojko Mitiæ
Der Kinoerzähler Reiter  
Zirri - Das Wolkenschaf Kutscher  
1994 La Poursuite infernale Burning Life Tankwart  
1996 Ärzte Joel Cutter   Série télévisée (1 épisode)
1997 Friedrich und der verzauberte Einbrecher Hunter   Série télévisée (1 épisode)
Amour interdit Verbotene Liebe Roberto Fiorani   Série télévisée (3 épisodes)
1999 Helden wie wir Yvonnes Vater  
Küstenwache Smutje   Série télévisée (1 épisode)
2000 La Preuve par quatre Aus gutem Haus Werner Meister   Série télévisée (1 épisode)
2001 Der Solist - Niemandsland Enrico Nadlini   Téléfilm
In aller Freundschaft Lupanitsch   Série télévisée (1 épisode)
2002 The Antman Fumigimo  
Im Tal des Todes Winnetou   Téléfilm
2003 Old Surehand Winnetou   Téléfilm
2004 Unter Geiern - Der Sohn des Bärenjägers Winnetou   Téléfilm
2005 Winnetou und das Geheimnis der Felsenburg Winnetou   Téléfilm
2006 Esperanza Albert  
Une équipe de choc Ein starkes Team Svetozar   Série télévisée (1 épisode)
Winnetou III Winnetou   Téléfilm
2007 Tierärztin Dr. Mertens Le directeur du cirque   Série télévisée (1 épisode)
2008 Une Famille en Bavière Forsthaus Falkenau Singender Bär   Série télévisée (2 épisodes)
Küstenwache Maxim Leo Graf   Série télévisée (1 épisode)
Julia - Wege zum Glück Docteur Tecumseh   Série télévisée (1 épisode)
Entführt - Ich hol dich da raus Antonin Sokurov   Série télévisée (1 épisode)
2010 Commissaire Brunetti Donna Leon Tanovic   Série télévisée (1 épisode)
Notruf Hafenkante Peter Ravani   Série télévisée (1 épisode)
In aller Freundschaft Gojko Lapanitsch   Série télévisée (1 épisode)
2019 Frontière balkanique Балканский рубеж  

ThéâtreModifier

 
Le Bergtheater Thale
Harzer Bergtheater de Thale, en Allemagne
  • 1975 : Spartacus
  • 1976 : Diener zweier Herren
  • 1978 : Die Jagd nach dem Stiefel
  • 1979 : Les Trois Mousquetaires (Die drei Musketiere)
  • 1981 : Robin des Bois (Robin Hood
  • 1983 : Les Trois Mousquetaires (Die drei Musketiere)
  • 1984 : Rinaldo Rinaldini
  • 1991 : Winnetou I
 
Le stade de Bad Segeberg
Kalkbergstadion de Bad Segeberg
  • 1992 : Les Cavaliers rouges (Old Surehand)
  • 1993 : Der Ölprinz
  • 1994 : Der Schatz im Silbersee
  • 1995 : Winnetou I
  • 1996 : Winnetou et le scout
  • 1997 : Winnetou und Old Firehand
  • 1998 : Parmi les vautours (Unter Geiern)
  • 1999 : Halbblut
 
Le Théâtre Schwerin
  • 2000 : Der Ölprinz
  • 2001 : Der Schatz im Silbersee
  • 2002 : Im Tal des Todes
  • 2003 : Les Cavaliers rouges (Old Surehand)
  • 2004 : Der Sohn des Bärenjägers
  • 2005 : Winnetou und das Geheimnis der Felsenburg
  • 2006 : Winnetou III
Mecklenburgischen Staatstheater de Schwerin
  • 2007 : Vol au-dessus d'un nid de coucou (Einer flog über das Kuckucksnest)
  • 2009 : Alexis Sorbas

DistinctionsModifier

 
Gojko Mitić reçoit le Prix Artur-Becker-Medaille, en 1969, à Berlin.
  • Artur-Becker-Medaille 1969, à Berlin[3] : Prix pour sa représentation artistique
  • UCI Filmpreis 1997[8] : Prix du cinéma pour l'acteur le plus populaire
  • Goldene Henne 2006, au Friedrichstadt Palast à Berlin[6] : Prix Goldene Henne pour les acteurs de DEFA
  • Gebrüder Karic 2010, au Théâtre national de Belgrade[9] : Prix Gebrüder Karic
  • Goldene Nadel für Diaspora 2010, à Belgrade[9] : Prix Goldene Nadel für Diaspora

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (de) Anonyme, « Biographie », sur GojkoMitic (consulté le )
  2. a b c d e f g h et i (de) F. B. Habel, « Gojko Mitic - Schauspieler, Stuntman, Autor, Regisseur », sur CineGraph (consulté le )
  3. a et b (de) Anonyme, « Berlin, Erich-Weinert-Medaille an Gojko Mitic », sur V Like Vintage (consulté le )
  4. a b et c (en)/(de) Anonyme, « The chief Indian of the Soviet Union. Gojko Mitic / Der Chefindianer der Sowjetunion. Gojko Mitic », sur Dean Reed Site, (consulté le )
  5. (de) Anonyme, « Der Berufsindianer - Gojko Mitić in der Prärie », sur BuffaloMedia (consulté le )
  6. a et b (de) Anonyme, « Rückblick 2006 », sur Goldene Henne (consulté le )
  7. (de) Anonyme, « DEFA Filmsterne Biographie », sur DEFA Filmsterne (consulté le )
  8. (de) « Gojko Mitic », sur Agentur Astrid Rahn (consulté le ).
  9. a et b (de) Bärbel Beuchler, « Goldene Nadel für den Chefindianer », sur SUPERillu, (consulté le ).

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier