Ouvrir le menu principal

Signal, une aventure dans l'espace

film sorti en 1970
Signal, une aventure dans l'espace
Titre original Signale - Ein Weltraumabenteuer
Réalisation Gottfried Kolditz
Scénario Gottfried Kolditz
Claus-Ulrich Wiesner
d'après l'œuvre de
Carlos Rasch
Acteurs principaux
Sociétés de production Deutsche Film AG
PRF Zespol Filmowy
Pays d’origine Drapeau de l'Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est
Drapeau de la Pologne Pologne
Genre science-fiction
Durée 91 minutes
Sortie 1970

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Signal, une aventure dans l'espace (en allemand : Signale – Ein Weltraumabenteuer) est un film de science-fiction germano-polonais écrit et réalisé par Gottfried Kolditz, sorti en 1970.

Il s'agit d'une adaptation cinématographique du roman Asteroidenjaeger de Carlos Rasch (1961). Ce film n'a jamais été distribué en France, mais a fait l’objet d’une diffusion télévisée.

Pour le bloc de l'Est, ce film se voulait une sorte de 2001, l'Odyssée de l'espace[1] de Stanley Kubrick (1968).

Sommaire

SynopsisModifier

Au XXIe siècle, le vaisseau spatial Ikarios, dont l'équipage est cosmopolite et multiculturel, mesure le vide intergalactique. Les ordinateurs interceptent soudain un étrange signal extraterrestre : c'est une pluie d'astéroïdes s'abattant sur l'Ikarios, ce qui prive ce dernier de toute communication avec la Terre.

Les scientifiques s'inquiètent de leur silence : les membres de l'Ikarios sont-ils morts ?

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

 
Gojko Mitić en 1969.

ProductionModifier

DéveloppementModifier

Le réalisateur Gottfried Kolditz achète les droits d'adaptation du premier roman Asteroidenjäger (littéralement Les Chasseurs d'astéroïdes) du brésilien germanisé Carlos Rasch, publié en 1961.

TournageModifier

Le studio Deutsche Film AG s'associe avec la société polonaise PRF Zespol Filmowy[2] pour pouvoir réaliser le film.

MusiqueModifier

 
Le Subharchord II a été utilisé pour le besoin du film.

La musique de film est réalisée par l'un des compositeurs allemands les plus importants et les plus connus de la République démocratique allemande, Karl-Ernst Sasse (1923-2006), en utilisant les instruments de musique électronique, notamment le Subharchord (en)[3]. Avant de travailler sur la musique de ce film, le compositeur avait secrètement regardé 2001, l'Odyssée de l'espace sans prendre aucune conscience sur la musique classique de Richard Strauss, Johann Strauss fils, György Ligeti ou Aram Khatchaturian, mais sur les sons électroniques[3].

Bien que le film soit sorti en 1970, aucune bande originale de ce film n'a existé à l'exception d'une présence dans une compilation appelée Kosmos : Soundtracks of Eastern Germany's Adventures in Space sortie en [4], et laquelle réuni les musiques des films Der Schweigende Stern, Eolomea, Im Staub Der Sterne et, bien sûr, Signale - Ein Weltraumabenteuer.

No Titre Durée
1. B-Alarm 1:37
2. Die Erde Grüßt Euch Kosmonauten - Main Title 2:14
3. Wir Rufen Die Venus 0:19
4. Orbit Swing 2:02
5. Juana & Terry 0:57
6. Finale 1:38
7. Sounds And Dialogues 5:15
8. Kosmos-Marsch 1:16

AccueilModifier

Sorties internationalesModifier

 
Le cinéma Kosmos.

Signal, une aventure dans l'espace sort d'abord le au grand écran de Kosmos[2] dans la Karl-Marx Allee à Berlin, qui a été le plus grand cinéma de la RDA et utilisé jusqu'en 1989 comme une salle de cinéma de premier plan, où beaucoup de films du studio Deutsche Film AG avaient leur avant-première, avant qu'il ne sorte onze jours plus tard dans toute la République démocratique allemande.

Ce film fait partie l'un des plus importants de l'histoire du cinéma allemand, démontrant la possibilité technique, notamment sur les images des corps flottants en apesanteur dans l'espace[5]. C'est aussi un exemple particulièrement intéressant qui rappelle clairement le film 2001, l'Odyssée de l'espace de Stanley Kubrick, sorti en 1968.

Quant à la Pologne, il sort sous le titre Sygnały MMXX, le .

FestivalModifier

L'association du Festival international de science-fiction de Nantes choisit ce film sous le titre Signal: A Space Adventure pour parfaire le thème « L'Invasion vient de Marx ! » au besoin d'Utopiales 2006 à la Cité des congrès de Nantes[6].

Notes et référencesModifier

  1. (de) « WELTRAUMKINO - EINE RETROSPEKTIVE », sur Deutsches Historisches Museum (consulté le 22 avril 2011)
  2. a et b (de) « Signale - Ein Weltraumabenteuer - Fakten », sur FilmFreunde (consulté le 22 avril 2011)
  3. a et b (de) « Karl-Ernst Sasse: « Wenn ich das geahnt hätte… » », sur Subhardchord.com, (consulté le 30 mai 2011)
  4. (en) « Kosmos: Soundtracks Of Eastern Germany's Adventures In Space », Soundtrack Collector
  5. (de) Dr. Olaf R. Spittel, « Science Fiction-Filme der DDR », sur Spittel.de, (consulté le 22 avril 2011)
  6. Emmanuel Beiramar, « Programme des Utopiales 2 », sur Utopiales, (consulté le 29 juin 2011)

AnnexesModifier