Ouvrir le menu principal

Gilbert Sauvan

homme politique français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sauvan.

Gilbert Sauvan
Illustration.
Fonctions
Président du conseil général puis départemental des Alpes-de-Haute-Provence

(4 ans, 10 mois et 27 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Jean-Louis Bianco
Successeur Nathalie Ponce-Gassier (intérim)
Député de la 1re circonscription des Alpes-de-Haute-Provence

(5 ans)
Élection 17 juin 2012
Législature XIVe
Groupe politique SRC (2012-2016)
SER (2016-2017)
Prédécesseur Jean-Louis Bianco
Successeur Delphine Bagarry
Maire de Castellane

(4 ans, 6 mois et 17 jours)
Prédécesseur Michel Carle
Successeur Jean-Pierre Terrien
Maire de Peyroules

(25 ans et 2 jours)
Successeur Jean-Marie Aussel
Conseiller général puis départemental des Alpes-de-Haute-Provence
élu dans le canton de Castellane

(19 ans, 5 mois et 25 jours)
Élection 22 mars 1998
Réélection 21 mars 2004
20 mars 2011
29 mars 2015
Prédécesseur Michel Carle
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Peyroules (Alpes-de-Haute-Provence)
Date de décès (à 61 ans)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste
Profession Technicien territorial au Conseil départemental des Alpes-de-Haute-Provence

Gilbert Sauvan, né le à Peyroules (Alpes-de-Haute-Provence) et mort le [1], est un homme politique français, membre du Parti socialiste.

Sommaire

BiographieModifier

Natif de Peyroules dans le sud des Alpes-de-Haute-Provence, Gilbert Sauvan est fils d'agriculteurs. Il est marié et père d'une fille[2].

Il fait carrière à la Direction départementale de l'équipement des Alpes-Maritimes, département limitrophe de sa commune natale, comme contrôleur des travaux publics de l'État à la subdivision de l’équipement de Saint-Auban - Coursegoules (Alpes-Maritimes). D'abord syndiqué à la CGT, il prend sa carte au Parti socialiste en 1980[3]. Il est depuis 2007 technicien territorial au Conseil général des Alpes-Maritimes.

En 1983, il est élu maire de Peyroules, puis réélu en 1989, 1995 et 2001. Il est ensuite élu conseiller général dans le canton de Castellane en 1998, réélu en 2004 et 2011[3].

Il est élu le , député de la 1re circonscription des Alpes-de-Haute-Provence face à la candidate UMP, Éliane Barreille, maire de Malijai.

Le , il est élu président du Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence succédant ainsi à Jean-Louis Bianco qui a renoncé à ses fonctions[4]. Le cumul de ces deux mandats étant incompatible, il abandonne la mairie de Castellane[3].

En mars 2015, il est élu conseiller départemental[5] du canton de Castellane en tandem avec Alberte Vallée[6]. Ils ont pour suppléants Thierry Collomp et Nadine Grac[7].

Le 28 août 2017, il annonce sa démission de la présidence du département, à compter du 1er septembre[8].

Gilbert Sauvan meurt le à l'âge de 61 ans, des suites d'une longue maladie[1].

MandatsModifier

Député
Conseiller municipal / Maire
Conseiller général / départemental
Autres mandats et fonctions

Notes et référencesModifier

  1. a et b Guillaume Messien, « Alpes-de-Haute-Provence : Gilbert Sauvan est décédé » sur hauteprovenceinfo.com, 16 septembre 2017
  2. Blog de Gilbert Sauvan
  3. a b et c « D'une victoire à l'autre, le parcours d'un militant », La Marseillaise, 16 octobre 2012, p. 4
  4. HPI 04/10/2012
  5. http://www.mondepartement04.fr/lannuaire/elus/gilbert-sauvan.html
  6. http://www.mondepartement04.fr/lannuaire/elus/alberte-vallee.html
  7. http://www.mondepartement04.fr/lannuaire/cantons/castellane.html
  8. Tanguy Cohen, « Alpes de Haute-Provence : Gilbert Sauvan quitte le Conseil départemental », La Provence,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier