Ouvrir le menu principal
Geoff Duke
Geoff Duke (1951).jpg
Geoff Duke
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
Île de ManVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Britannique, Britannique (jusqu'au )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Distinction
Officier de l'ordre de l'Empire britannique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duke.

Geoffrey Ernest Duke OBE est un pilote de moto britannique né le à St Helens et mort le (à 92 ans) à Douglas sur l'île de Man[1]. Il a été six fois champion du monde de moto entre 1951 et 1955. Il courut pour plusieurs marques NSU, Norton, Benelli ou BMW[2]

BiographieModifier

Geoff Duke est né dans le Lancashire en mars 1923. Il débute à moto en 1949 où il devient rapidement une figure légendaire. Il gagne en effet dès 1950 sur une Norton puis il remporte le titre 500 cm3 et de 350 cm3. Puis en 1953 il part en Italie chez Gilera, où il est rémunéré, ce qui lui vaut une suspension de six mois pour professionnalisme. Il remporte le titre trois années de suite en 500 cm3. Puis la suspension l'empêche de réaliser le quadruplé, mais il met à profit sa suspension pour passer à l'automobile en compagnie de Peter Collins. Il participe aux 12 Heures de Sebring, où il abandonne. Il met progressivement un terme à sa carrière à la fin des années 1950 après s'être blessé à plusieurs reprises. Il crée ensuite le Team Duke qui concourt dans les années 1960. Il a un fils, Peter, qui fonde Duke Video (en) et se fait un nom dans la production de documentaires sur les sports mécaniques.

Rapport particulier entre Duke et le Tourist TrophyModifier

Si on peut associer Duke à une course, c'est bien au Tourist Trophy qu'on peut le faire. Il fut le premier à dépasser les 160 km/h de moyenne au tour, soit 100 miles/h. Il se fait remarquer sur cette course en étant le premier à porter une combinaison en cuir fabriquée par un tailleur local. Il est associé à plusieurs virages qui portent son nom. Enfin il est nommé « sportif britannique de l'année 1951 ». Il est aussi connu pour sa rivalité avec John Surtees à la fin de sa carrière.

PalmarèsModifier

Six fois champion du monde :

  • deux titres en 350 cm3, en 1951, 1952
  • quatre titres en 500 cm3, en 1951, 1953, 1954, 1955

Notes et référencesModifier

Lien interneModifier

Liens externesModifier