Ouvrir le menu principal

Stambach
Image illustrative de l’article Gare de Stambach
L'ancien bâtiment voyageurs, en 2015.
Localisation
Pays France
Commune Haegen
Hameau Stambach
Adresse Route de Baerenbach
67700 Haegen
Coordonnées géographiques 48° 43′ 12″ nord, 7° 18′ 53″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Particulier (BV) / SNCF
Services (Gare fermée)
Caractéristiques
Ligne(s) Noisy-le-Sec à Strasbourg-Ville
Voies 2
Altitude 203 m

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Stambach

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

(Voir situation sur carte : Grand Est)
Stambach

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

(Voir situation sur carte : Bas-Rhin)
Stambach

La gare de Stambach est une gare ferroviaire française de la ligne de Noisy-le-Sec à Strasbourg-Ville, située au hameau de Stambach, sur le territoire de la commune de Haegen, dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Elle est fermée à tout trafic.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 203 mètres d'altitude, la gare fermée de Stambach est située au point kilométrique (PK) 453,474 de la ligne de Noisy-le-Sec à Strasbourg-Ville (dite ligne Paris – Strasbourg), entre les gares ouvertes de Lutzelbourg et de Saverne[1].

L'axe de l'ancien bâtiment voyageurs (situé peu après un passage à niveau) marque une transition de limite de vitesse, cette dernière étant relevée de 120 à 130 km/h en direction de Strasbourg (et inversement vers Paris)[2].

HistoireModifier

La gare de Stambach est construite par la Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine (EL)[Quand ?].

Le , la gare entre dans le réseau de l'Administration des chemins de fer d'Alsace et de Lorraine (AL), à la suite de la victoire française lors de la Première Guerre mondiale. Puis, le , cette administration d'État forme avec les autres grandes compagnies la SNCF, qui devient concessionnaire des installations ferroviaires de Stambach. Cependant, après l'annexion allemande de l'Alsace-Lorraine, c'est la Deutsche Reichsbahn qui gère la gare pendant la Seconde Guerre mondiale, du jusqu'à la Libération (en 1944 – 1945).

En 1962, la gare dispose d'un quai militaire[3]. Par ailleurs, une scierie disposait d'un embranchement particulier[2].

Au service d'été 1966, la gare de Stambach est desservie quotidiennement par un omnibus Sarrebourg - Saverne à 7 h, par un omnibus Strasbourg - Sarrebourg à 7 h 11, 11 h 10 et 14 h 35 (les samedis), par un direct Strasbourg - Metz à 7 h 34 (uniquement les dimanches et fêtes), par des omnibus Sarrebourg - Strasbourg à 8 h 16, 12 h 03 et 17 h 55, par des omnibus Saverne - Sarrebourg à 18 h 20 et 19 h 26, par un omnibus Sarrebourg - Saverne à 19 h 04 et par un direct Metz - Strasbourg à 20 h 23[4].

Au service d'été 1975, la gare de Stambach est desservie quotidiennement par un omnibus Sarrebourg - Strasbourg à 7 h 08 et par un omnibus Saverne - Sarrebourg à 18 h 16[5].

En 1979, la gare est quotidiennement desservie par quelques trains omnibus, effectuant des missions entre les gares de Sarrebourg et de Saverne (voire Strasbourg-Ville)[6].

La gare ouverte la plus proche est celle de Saverne.

L'ancien bâtiment voyageurs est victime d'un incendie le 25 novembre 2019[7].

Patrimoine ferroviaireModifier

L'ancien bâtiment voyageurs a été vendu à un particulier et est devenu une habitation privée. Selon la SNCF, le bâtiment était désaffecté lors de l'incendie du 25 novembre 2019.

Notes et référencesModifier

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français, vol. 1 : lignes 001 à 600, La Vie du rail, , 238 p. (ISBN 978-2918758341), « (070/5) Sarrebourg - Strasbourg », p. 53.
  2. a et b Pioupiou67, « Stambach Ex BV », sur lrpresse.com, (consulté le 11 décembre 2015).
  3. S.N.C.F. RÉGION DE L’EST, « CARNET DE PROFILS ET SCHÉMAS : PL. 14 » [PDF], sur Index of /~bersano, (consulté le 20 avril 2019), p. 15.
  4. La desserte voyageurs de la ligne 1 au service d'été applicable du 22 mai au 24 septembre 1966 sur le forum LR Presse.
  5. Desserte voyageurs de la ligne 1 au service d'été 1975 sur le forum LR Presse.
  6. D'après Maurice Testu, cheminot retraité.
  7. L'ancienne gare de Stambach victime d'un incendie, article des Dernières Nouvelles d'Alsace du 25 novembre 2019.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :