Gare de Rohrbach-lès-Bitche

gare ferroviaire française

Rohrbach-lès-Bitche
Image illustrative de l’article Gare de Rohrbach-lès-Bitche
Localisation
Pays France
Commune Rohrbach-lès-Bitche
Adresse Rue du Chemin de Fer
57410 Rohrbach-lès-Bitche
Coordonnées géographiques 49° 03′ 20″ nord, 7° 15′ 52″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Services Fermée
Caractéristiques
Ligne(s) Haguenau à Hargarten - Falck (en partie HS)
Voies 1
Quais 1
Altitude 363 m
Historique
Mise en service
Fermeture (provisoire)
(définitive)
Correspondances
Cars TER voir Service routier de substitution
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Rohrbach-lès-Bitche
Géolocalisation sur la carte : Lorraine
(Voir situation sur carte : Lorraine)
Rohrbach-lès-Bitche
Géolocalisation sur la carte : Moselle
(Voir situation sur carte : Moselle)
Rohrbach-lès-Bitche

La gare de Rohrbach-lès-Bitche est une gare ferroviaire française, fermée, de la ligne de Haguenau à Hargarten - Falck, située sur le territoire de la commune de Rohrbach-lès-Bitche, dans le département de la Moselle en région Grand Est.

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), fermée provisoirement à partir du à la suite d'un glissement de terrain. Sur décision des autorités de transport, la ligne ferroviaire est définitivement fermée en et reportée sur la route[1].

Situation ferroviaireModifier

Établie à 363 mètres d'altitude, la gare de Rohrbach-lès-Bitche est située au point kilométrique (PK) 64,783 de la ligne de Haguenau à Hargarten - Falck, entre les gares de Petit-Réderching et de Wœlfling-lès-Sarreguemines[2]. Elle se trouve sur la section inexploitée de la ligne, entre Niederbronn-les-Bains et Sarreguemines.

HistoireModifier

La gare de Rohrbach est mise en service le , lorsque la compagnie des chemins de fer de l'Est ouvre à l'exploitation la section de Sarreguemines à Niederbronn-les-Bains de la ligne d'Haguenau à Hargarten - Falck[3].

En , la ligne est endommagée par un glissement de terrain entre Lemberg et Bitche. Dégagée et consolidée, la voie ne permet plus qu'une vitesse limitée à 10 km/h sur un tronçon d'environ 300 mètres. Les autorités des transports : ministère, SNCF et région reculent devant le coût présenté par Réseau ferré de France (RFF) pour la remise en état de la voie, environ 40 millions d'euros[4], et décident de fermer la ligne au service voyageurs en reportant la desserte sur route[5].

Service routier de substitutionModifier

Depuis la fermeture de la halte ferroviaire le , Rohrbach est desservie par des autocars TER Lorraine de la ligne Sarreguemines - Bitche[4].

Notes et référencesModifier

  1. « La ligne SNCF entre Bitche et Sarreguemines définitivement fermée », Le Républicain lorrain,‎ (lire en ligne, consulté le 29 septembre 2016).
  2. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, Paris, La Vie du rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), « [159/1] Haguenau - Sarreguemines », p. 73
  3. François Palau et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 3 (1864-1870), Paris, Palau, , 239 p. (ISBN 2-9509421-3-X), « 12.23 Sarreguemines-Niederbronn : 8 décembre 1869 », p. 188.
  4. a et b Jonathan Breuer, « Ligne SNCF : la messe est dite », Le Républicain lorrain,‎ , p. 3 (lire en ligne, consulté le 29 septembre 2016).
  5. AGIRR FNAUT Lorraine, « Voie ferrée Sarreguemines - Bitche : le coup de grâce ? », sur FNAUT Lorraine, (consulté le 29 septembre 2016).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier