Ouvrir le menu principal

Gare de Morhange

gare française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morhange.

Morhange
Image illustrative de l’article Gare de Morhange
Bâtiment voyageurs côté voies.
Localisation
Pays France
Commune Morhange
Adresse Rue de la gare
57340 Morhange
Coordonnées géographiques 48° 56′ 12″ nord, 6° 39′ 33″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER
Caractéristiques
Ligne(s) Réding à Metz-Ville
Voies 2 (+ voies de service)
Quais 2
Transit annuel 90 920 voyageurs (2014)
Altitude 266 m
Historique
Mise en service

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Morhange

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

(Voir situation sur carte : Grand Est)
Morhange

Géolocalisation sur la carte : Moselle

(Voir situation sur carte : Moselle)
Morhange

La gare de Morhange est une gare ferroviaire française de la ligne de Réding à Metz-Ville, située sur le territoire de la commune de Morhange, dans le département de Moselle, en région Grand Est.

Elle est mise en service en 1877 par la Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine (EL).

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains régionaux du réseau TER Grand Est.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 266 mètres d'altitude, la gare de Morhange est située au point kilométrique (PK) 109,121 de la ligne de Réding à Metz-Ville, entre les gares ouvertes de Bénestroff et de Rémilly. S'intercale les gares fermée de Rodalbe - Bermering en direction de Bénestroff et de Landroff, Brulange, Lesse et Baudrecourt en direction de Rémilly[1].

HistoireModifier

En 1873, la Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine (EL) produit un projet de tracé, pour la création d'une ligne de Rémilly à Berthelming, qui passe à 4 kilomètres du bourg centre de la commune. La municipalité réagit lors de l'enquête sur les stations, en proposant une variante passant par la vallée de la Nied qui permet d'établir la station très proche du bourg. Le , elle produit un autre projet qui permet d'édifier la station à 1,8 kilomètre. C'est cette dernière proposition qui est acceptée par EL, après le refus de la première par la commission de l'enquête des stations lors de sa réunion du [2].

La station de Morhange est mise en service le par l'EL, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Rémilly à Berthelming de sa future ligne de Metz à Réding[3].

Au début des années 2000, le trafic fret de la gare est menacé : le trafic bois est le premier à être arrêté en , tandis que le trafic en wagons isolés de la zone industrielle, qui est de seulement 73 wagons au premier semestre, est également interrompu le . Seule se poursuit la desserte par trains complets, notamment la réception de trains d'engrais[4]. Elle est finalement totalement fermée au trafic du fret le [5]. Cependant, le document de référence du réseau (DRR) pour l'horaire de service 2019 indique que la cour marchandises de Morhange est « accessible après diagnostic et remise en état éventuelle »[6].

En 2014, la SNCF estime la fréquentation de la gare à 90 920 voyageurs[7].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert du lundi au vendredi. Elle est équipée d'un automate pour l'achat de titres de transport TER[8].

DesserteModifier

Morhange est desservie par des trains du réseau TER Grand Est, effectuant les relations Metz-Ville – Strasbourg-Ville et Metz-Ville – Sarrebourg[8].

IntermodalitéModifier

Un parking est aménagé à ses abords[8].

Un arrêt est desservi par des cars[8].

Patrimoine ferroviaireModifier

 
Ancienne halle à marchandises, bâtiment voyageurs, voies et quais.

Le bâtiment voyageurs est en service, tandis que la halle à marchandises, désaffectée, subsiste[9].

Notes et référencesModifier

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), « [140] Reding - Metz », p. 70.
  2. André Schontz, Arsène Felten et Marcel Gourlot, 1999, p. 186.
  3. André Schontz, Arsène Felten et Marcel Gourlot, 1999, p. 187.
  4. Ministère de l'équipement, des transports, de l'aménagement du territoire, du tourisme et de la mer, « Question écrite n° 14494 de M. Jean Louis Masson », sur Sénat, 2004/2005 (consulté le 14 janvier 2019).
  5. Site Fret SNCF : la gare de Morhange (consulté le ) ; cette page est une archive.
  6. DRR - Horaire de service 2019, Annexe 8.1 - Liste des terminaux de marchandises, sur le site de SNCF Réseau (consulté le ).
  7. Fréquentation gare de Morhange sur SNCF Open Data (consulté le ).
  8. a b c et d « Gare Morhange », sur ter.sncf.com/grand-est (consulté le 14 janvier 2019).
  9. Document vidéo : (en) / (fr) « Strasbourg to Paris – Driver's eye view », parcours en cabine de conduite de la rame TGV Réseau 511 assurant le train 2424 ; publié par Video 125 en 2011.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Metz-Ville Metz-Ville TER Grand Est Sarrebourg
ou Réding
Strasbourg-Ville
Metz-Ville Rémilly TER Grand Est Bénestroff
ou Sarrebourg
Sarrebourg