Gare de Maisons-Laffitte

gare ferroviaire française

Maisons-Laffitte
Image illustrative de l’article Gare de Maisons-Laffitte
Le bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Maisons-Laffitte
Adresse Place de la Libération
78600 Maisons-Laffitte
Coordonnées géographiques 48° 56′ 45″ nord, 2° 08′ 39″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services (RER)(A) TransilienLigne L du Transilien
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Saint-Lazare au Havre
Grande ceinture de Paris
Voies 4
Quais 2
Transit annuel 6 517 192 voyageurs (2016)
Zone 4 (tarification Île-de-France)
Correspondances
Transdev Conflans (BUS) Transdev Conflans 2 6 12
RATP (BUS) RATP 262
Noctilien (N) N152 NOCTILIEN.png
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Maisons-Laffitte
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Maisons-Laffitte

La gare de Maisons-Laffitte est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre, située sur le territoire de la commune de Maisons-Laffitte, dans le département des Yvelines, en région Île-de-France.

Elle est mise en service en 1843 par la compagnie du chemin de fer de Paris à Rouen. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains de la ligne A du RER et de la ligne L du Transilien.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 35 mètres d'altitude, la gare de Maisons-Laffitte est située au point kilométrique (PK) 16,799 de la ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre, entre les gares de Sartrouville et de Achères - Grand-Cormier. Elle est également située au PK 16,841 de la ligne de la grande ceinture de Paris, entre Achères - Grand-Cormier et Sartrouville.

HistoireModifier

 
La gare vers 1905.

La première gare ferroviaire de Maisons-Laffitte est située sur la ligne ancienne dite de Paris à Saint-Germain (qui en réalité se termine au Pecq, situé au bas de Saint-Germain), concédée le et ouverte le [1]. À l'époque, la commune se nomme Maisons-sur-Seine. Jacques Laffitte y est propriétaire du château et de son immense parc. Lui-même et surtout son neveu Charles Laffitte ont un rôle déterminant dans l'organisation du chemin de fer en provenance de Paris. On dit que Jacques est à l'origine de l'existence de la gare de Maisons-sur-Seine sur la ligne Paris – Saint-Germain. Il est un des investisseurs du chemin de fer de Paris à la mer, dont son neveu Charles est un des principaux organisateurs, porteur du projet de la « Ligne de la Vallée » qui l'emporte finalement sur la « Ligne des Plateaux » défendue par les ingénieurs des Ponts-et-Chaussées[2]. Ainsi, la ligne Paris – Rouen qui passe par Maisons-sur-Seine est concédée en 1841 et inaugurée en 1843 tandis que la ligne Rouen – Le Havre est concédée en 1844. De 1834 à 1844, Jacques Laffitte démembre le parc du château de Maisons, dont il est propriétaire, sous forme de lotissement qu'il vend, engrangeant ainsi une plus-value considérable. Ce démembrement sera poursuivit par sa fille Albine, jusqu'à sa conclusion en 1850. L'usage est alors déjà de désigner la ville par Maisons-Laffitte. Il sera consacré officiellement en 1882[3].

De 1898 à 1939, la gare est à l'origine d'un embranchement spécial assurant la desserte de l'hippodrome les jours de rencontres hippiques, la ligne de Maisons-Laffitte à Champ-de-Courses.

En 2016, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 6 517 192 voyageurs, après 6 690 600 voyageurs en 2015 et 6 674 211 voyageurs en 2014[4].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

DesserteModifier

La gare est desservie par les trains de la ligne A du RER dont elle est la gare de bifurcation des branches A3 (Cergy) et A5 (Poissy) et par ceux de la ligne L du Transilien. Les trains du RER A sont en provenance ou à destination de Cergy-le-Haut ou Poissy d'un côté, et en provenance ou à destination de Boissy-Saint-Léger, Torcy ou Marne-la-Vallée - Chessy de l'autre. Les trains de la ligne L sont en provenance ou à destination de Paris-Saint-Lazare et y font terminus. Cependant, aux heures de pointes en semaine (et un train par heure aux heures creuses), certains d'entre eux continuent ou sont amorcés à Cergy-le-Haut. Ces trains ne desservent alors pas la gare de Maisons-Laffitte dans le sens de la contrepointe. Le premier train vers Paris et le dernier en provenance de Paris de la ligne J desservent la gare[5].

IntermodalitéModifier

La gare est desservie par les lignes 2, 6 et 12 de l'établissement Transdev de Conflans, par la ligne 262 du réseau de bus RATP et, la nuit, par la ligne N152 du service de bus de nuit Noctilien.

Notes et référencesModifier

  1. Marc-André Dubout, « Le rail à Saint Germain-en-Laye », sur www.cfchanteraines.fr (consulté le 22 novembre 2019).
  2. « Histoire des chemins de fer dans la région mantaise », Le Mantois,‎ , p. 10-14 (lire en ligne).
  3. « UN PEU D'HISTOIRE… », sur maisonslaffitte.fr (consulté le 21 novembre 2019).
  4. « Fréquentation en gares – Maisons Laffitte », sur SNCF Open Data (consulté le 2 avril 2018).
  5. [PDF] [1] [2] Fiches horaires Transilien à partir du 15 décembre 2019 (consultées le 5 janvier 2020).

BibliographieModifier

  • Françoise VIEUX, « D'une gare à l'autre », Bulletin de la Société des Amis du Château de Maisons no 4, Maisons-Laffitte : 2009

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Cergy-le-Haut Achères-Ville     Sartrouville Torcy
ou Marne-la-Vallée - Chessy
ou Boissy-Saint-Léger
Poissy Achères - Grand-Cormier     Sartrouville Torcy
ou Marne-la-Vallée - Chessy
ou Boissy-Saint-Léger
Cergy-le-Haut
ou Terminus
Achères-Ville
ou Terminus
    Sartrouville Paris-Saint-Lazare