Ouvrir le menu principal

Gare de Dole-La Bedugue

gare française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gare de Dole.

Dole-La Bedugue
Image illustrative de l’article Gare de Dole-La Bedugue
L'ancien bâtiment voyageurs
Localisation
Pays France
Ville Dole
Quartier La Bedugue
Adresse Rue de Crissey
39100 Dole
Coordonnées géographiques 47° 05′ 02″ nord, 5° 29′ 45″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF (jusqu'en 2005)
Services Train de voyageurs (jusqu'en 1938)
Fret SNCF (jusqu'en 2005)
Caractéristiques
Ligne(s) Dole-Ville à Poligny
Altitude 231 m
Historique
Mise en service 20 août 1884
Fermeture 5 mai 1938 (voyageurs)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Dole-La Bedugue

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

(Voir situation sur carte : Bourgogne-Franche-Comté)
Dole-La Bedugue

Géolocalisation sur la carte : Jura

(Voir situation sur carte : Jura)
Dole-La Bedugue

La gare de Dole-La Bedugue est une gare ferroviaire française (fermée) de la ligne de Dole-Ville à Poligny, située sur la commune de Dole, sous-préfecture du Jura, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Mise en service en 1884, elle est fermée aux voyageurs en 1938.

Sommaire

Situation ferroviaireModifier

Cette gare est située au point kilométrique 364,24 de la ligne de Dole-Ville à Poligny. Son altitude est de 202 m.

HistoireModifier

La gare de Dole-La Bedugue, commandée par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Lyon, est mise en service le 20 août 1884 et inaugurée le 30, par le président Jules Grévy.

Dès son ouverture, des instructions sont données au chef de gare, pour la maintenir dans un parfait état de propreté et entretenir les parterres d'iris, de pensées, de roches, etc., plantés sur les quais.

La fermeture aux voyageurs de la ligne de Dole-Ville à Poligny, le 5 mai 1938, aboutit à celle de la gare ferroviaire de La Bedugue.

Durant l'année 1966, elle sert de décor au film La Ligne de démarcation, de Claude Chabrol, en tant que gare de Mouchard.

Le bâtiment voyageur abrite de nos jours plusieurs logements sociaux[1].

La gareModifier

Jusqu'aux années 1950, la gare de Dole-La Bedugue sert de point de ravitaillement en eau aux locomotives à vapeur[2].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

La gare accueille des voyageurs jusqu'en 1922, dans trois salles d'attente, chacune réservée à l'une des trois classes de confort existantes, puis dans une grande salle commune, jusqu'à la fermeture du bâtiment en 1938.

Elle est aussi dotée de plusieurs guichets ainsi que d'un kiosque de presse, et une brasserie est ouverte à proximité[1].

DesserteModifier

La gare est desservie par les trains de voyageurs de la ligne de Dole-Ville à Poligny, jusqu'en 1938, et par ceux du fret, jusqu'en 2005[1].

CorrespondancesModifier

Pas de correspondance connue depuis cette gare.

IntermodalitéModifier

Pas de pôle d'échanges dans cette gare.

Service des marchandisesModifier

Cette gare est ouverte, jusqu'en , au service du fret[1] de l'entreprise américaine Ideal Standard, dont l'usine doloise est fermée depuis le [3].

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • José Banaudo, Trains oubliés, vol. 2 : Le P.L.M, Menton, Éditions du Cabri, , 171 p.
  • Joseph Bécu, De la montagne du Jura à la plaine de Saône : Lignes de Dôle-Châlon-sur-Saône, Lons-le-Saunier-Châlon-sur-Saône, Besançon, Bécu, , 469 p. (ISBN 2-9514790-3-4)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier