Ouvrir le menu principal

Guichet (architecture)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guichet.
Guichet ouvert dans une porte cochère.

Le guichet désignait une ouverture pour le passage des piétons dans une porte cochère ou porte charretière, un petit battant en découpe dans un grand battant.

Guichets du Louvre.

Cela a donné leur nom aux « Guichets du Louvre » par exemple, bien qu'ils soient des portes simples sur des ouvertures maçonnées séparées entre les piétons et les voitures.

Il fut aussi une petite ouverture dans un mur pour déposer les objets, souvent munie d'un volet de fermeture ou d'une tablette. Le guichet fut notamment utilisé dans les hospices pour recevoir les bébés abandonnés, le système était parfois avec deux volets, un de chaque côté, pour préserver l'anonymat de la personne qui déposait.

Il est aussi devenu un comptoir servant aux flux d'objets avec enregistrement, souvent situé entre deux locaux d'un bâtiment et accédé selon son côté par des personnes aux fonctions différentes : client et vendeur, postier, banquier.

Le guichet désigne maintenant aussi bien les meubles de l'aménagement du local que le local et il est synonyme aussi de distributeur sans présence humaine s'il s'agit d'une machine GAB, automate délivrant des billets de banque.

Dans le monde du spectacle (artistique ou sportif), l'expression « jouer à guichets fermés » indique que tous les billets d'entrée ont été vendus les jours précédant celui de la manifestation et que la salle est comble.