Ouvrir le menu principal

Galerie d'art moderne de Milan

musée d'art moderne à Milan, Italie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Galerie d'art moderne.
Galleria d'Arte Moderna
Galleria d'arte moderna (Milano).JPG
Entrée, via Palestro
Informations générales
Ouverture
Site web
Collections
Collections
Peinture et sculpture de l'Ottocento
et collections Treves, Ponti, Grassi, Vismara du Novecento
Bâtiment
Protection
Bien culturel en Italie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
16 via Palestro, Milan
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Italie
voir sur la carte d’Italie
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Milan
voir sur la carte de Milan
Red pog.svg

La Galerie d'art moderne de Milan (en italien : Galleria d'Arte Moderna, dit aussi GAM) est un musée d'art moderne dont les collections sont hébergées dans la Villa Reale situé au 16, via Palestro à Milan (Italie).

Sommaire

HistoireModifier

 
Photo par Paolo Monti, 1970 (Fondo Paolo Monti, BEIC).

La Villa royale de Milan a été réalisée entre 1790 et 1796 en tant que résidence du comte Lodovico Barbiano di Belgiojoso (it) en style néoclassique milanais d'après les plans de l'architecte autrichien Leopoldo Pollack (it), collaborateur de Giuseppe Piermarini.

Peu de temps après l'achèvement de sa construction, la Villa devient la résidence officielle de Jean Murat, gouverneur militaire français de Milan, elle est le lieu de somptueux déjeuners et de soirées dansantes, elle est connue sous le nom de « Villa Bonaparte ». En 1806, après avoir accueilli les invités de marque tels que Camillo et Pauline Borghèse, et Letizia Ramolino, mère de l'empereur, la villa devint la résidence du couple vice-royal formé par Eugène de Beauharnais, le fils adoptif de Napoléon et la princesse Amélie de Bavière, qui embellissent le piano nobile[1].

En 1921, la villa a été transformée afin de conserver les collections milanaises d’art moderne.

Artistes exposésModifier

Principales œuvres des collectionsModifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Notice du lieu et du site officiel

SourcesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :