Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Calderon.

Gabriel Calderón
Image illustrative de l’article Gabriel Calderón
Biographie
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance (59 ans)
Lieu Rawson (Argentine)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 1976-1994
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1976Drapeau de l'Argentine El Porvenir 025 0(3)
1977-1980Drapeau de l'Argentine Racing Club 113 (16)
1978 Drapeau de l'Argentine CA Lanús 024 0(0)
1981-1983Drapeau de l'Argentine Independiente 074 (15)
1983-1987Drapeau de l'Espagne Betis Séville 160 (45)
1987-1990Drapeau de la France Paris SG 113 (23)
1990-1992Drapeau de la Suisse FC Sion 049 (17)
1992-1993Drapeau de la France SM Caen 041 0(3)
1993-1994Drapeau de la Suisse FC Lausanne-Sport 031 0(5)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1982-1990 Drapeau : Argentine Argentine 23 (1)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1997Drapeau : France SM Caen
2002-2003Drapeau : Suisse FC Lausanne-Sport
2004-2005Drapeau : Arabie saoudite Arabie saoudite
2007-2008Drapeau : Oman Oman
2008-2009Drapeau : Arabie saoudite Al Ittihad Djeddah
2010-2011Drapeau : Arabie saoudite Al Hilal Riyad
2011-2012Drapeau : Émirats arabes unis Banis Yas
2012-2013Drapeau : Bahreïn Bahreïn
2014Drapeau : Espagne Betis Séville
2014-2016Drapeau : Émirats arabes unis Al Wasl Dubaï
2017-2018Drapeau : Qatar Qatar Sports Club
2019-Drapeau : Iran Persépolis
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Gabriel Humberto Calderón, né le à Rawson, est un footballeur international argentin, devenu entraîneur. Il est également consultant pour la FIFA.

CarrièreModifier

Décrit comme un milieu de terrain élégant, technique[1] et rapide, Calderón évolue au cours de sa carrière pour plusieurs clubs prestigieux, dont le Racing et Independiente en Argentine (il remporte le championnat argentin avec Independiente en 1983), le Betis Séville en Espagne et le Paris Saint-Germain en France. Adoré et brillant à Séville, son transfert au PSG, estimé à 3,6 millions de francs[2], provoque la colère des supporters espagnols qui s'en prennent au président du club[1]. A Paris, il dispute 113 matchs et marque 23 buts. Il est proche de remporter le championnat en 1989 mais les Parisiens sont finalement devancés par l'Olympique de Marseille.

Vainqueur de la Coupe du monde des moins de 20 ans 1979 aux côtés de Diego Maradona, il compte 23 sélections officielles en équipe nationale, et 38 au total[1]. Il participe notamment aux coupes du monde de 1982 et 1990. Titulaire lors de cette dernière compétition, il en dispute cinq matchs, dont la finale perdue face à l'Allemagne[3].

Après la Coupe du monde, il ne prolonge pas son contrat à Paris et se trouve sans club. Il rejoint finalement le FC Sion, en Suisse, où il reste deux ans. Il y remporte la coupe nationale en 1991 et le championnat en 1992. Les deux saisons, il est élu 2e meilleur joueur du championnat[4]. En 1992 il signe au SM Caen, qui s'est qualifié pour la Coupe UEFA et recherche des joueurs d'expérience[5]. L'année suivante, il repart en Suisse où il termine sa carrière.

En 1997 il entame une reconversion comme entraîneur au SM Caen, un de ses derniers clubs, mais est remplacé après seulement quelques semaines. Après une nouvelle expérience à Lausanne en 2002-2003, il devient sélectionneur de l'Arabie saoudite en 2004, qu'il qualifie pour la coupe du monde 2006 avant de se faire licencier. Il devient par la suite sélectionneur d'Oman puis entraîneur d'Al Ittihad Djeddah, avec lequel il remporte le Championnat d'Arabie saoudite en 2009 avant d'être licencié au début de 2010.

En parallèle, il fait partie du groupe d'études techniques de la FIFA depuis 2003[6].

En janvier 2014, il devient entraîneur du Real Betis qui pointe à la dernière place du championnat d'Espagne. Les résultats du Betis s'améliorent sensiblement.

StatistiquesModifier

JoueurModifier

Statistiques de Gabriel Calderón [7],[8],[9],[10]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
1976   Club El Porvenir D2 25 3 - - - - - 25 3
1977   Racing Club Avellaneda D1 28 3 - - - - - 28 3
1978   CA Lanús D2 24 0 - - - - - 24 0
1979   Racing Club Avellaneda D1 40 5 - - - - - 40 5
1980   Racing Club Avellaneda D1 45 8 - - - - - 45 8
1981-1983   CA Independiente D1 74 15 - - - - - 74 15
1983-1984   Real Betis D1 33 7 5 1 - - - 38 8
1984-1985   Real Betis D1 29 5 11 2 C3 0 0 40 7
1985-1986   Real Betis D1 32 8 8 2 - - - 40 10
1986-1987   Real Betis D1 37 18 5 2 - - - 42 20
1987-1988   Paris S-G D1 32 4 2 0 - - - 34 4
1988-1989   Paris S-G D1 38 7 4 2 - - - 42 9
1989-1990   Paris S-G D1 32 9 1 0 C3 4 1 37 10
1990-1991   FC Sion D1 22 8 - - - - - 22 8
1991-1992   FC Sion D1 25 9 - - C2 2 0 27 9
1992-1993   SM Caen D1 36 2 3 1 C3 2 0 41 3
1993-1994   Lausanne-Sport D1 31 5 - - - - - 31 5
Total sur la carrière 583 116 39 10 - 8 1 630 127

EntraîneurModifier

PalmarèsModifier

En sélectionModifier

En clubModifier

RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a b et c « Calderon Gabriel - Paris.canal-historique », sur Paris.canal-historique (consulté le 20 janvier 2016)
  2. « PSG70 : Gabriel CALDERON », sur psg70.free.fr (consulté le 20 janvier 2016)
  3. Statistiques de Calderón, fifa.com
  4. « Switzerland - Footballer of the Year », sur www.rsssf.com (consulté le 20 janvier 2016)
  5. « 1992/93 : l'Europe à Venoix », sur Petite histoire du SM Caen (consulté le 20 janvier 2016)
  6. Portrait de Gabriel Calderón, fifa.com
  7. (en) « Gabriel Calderón », sur www.national-football-teams.com (consulté le 20 janvier 2016)
  8. « Ficha Estadistica de GABRIEL CALDERON -gabriel humberto calderon- (perfil, ficha, profile, stats) », sur www.bdfa.com.ar (consulté le 20 janvier 2016)
  9. « Fiche de Gabriel Calderón », sur footballdatabase.eu
  10. (es) « CALDERÓN », Beticopedia (consulté le 20 janvier 2016)

Liens externesModifier