Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ermler.
Fridrikh Ermler
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalités
Activités
Autres informations
Parti politique
Membre de
Union des cinéastes en URSS (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Prix StalineVoir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée
Prix Staline
Ordre du Drapeau rouge du Travail
Médaille du Mérite au travail de la Grande Guerre patriotique (en)
Artiste du peuple de l'URSS
Ordre de Lénine
Artiste émérite de la République socialiste fédérative soviétique de Russie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Могила народного артиста СССР Фридриха Эрмлера.JPG
Vue de la sépulture.

Fridrikh Markovitch Ermler (en russe : Фридрих Маркович Эрмлер), de son vrai nom Vladimir Markovitch Breslav, né le à Rēzekne en Lettonie (Empire russe) et mort le (à 69 ans) à Léningrad (aujourd'hui Saint-Pétersbourg), en Union soviétique, est un réalisateur soviétique. Il utilise parfois la graphie allemande de son nom Friedrich Ermler, on trouve parfois la graphie lettone : Frīdrihs Ermlers.

Sommaire

BiographieModifier

Né dans la famille d'ouvriers, Fridrikh Ermler sert dans l'Armée rouge lors de la guerre civile russe et plus tard collabore avec la Tchéka. En 1923-1924, il étudie à l'actuel Institut d'État du cinéma et de la télévision de Saint-Pétersbourg, mais ne finit pas le cursus et commence à travailler aux studios Sevzapkino, qui plus tard deviendra Lenfilm. Son premier long métrage Katka, petite pomme reinette coréalisé avec Edouard Ioganson sort en 1926. En 1932, avec Sergueï Ioutkevitch, il réalise avec le premier film sonore soviétique Contre-plan, un film de propagande consacré aux exploits des ouvriers de Leningrad relevant le défi d'un contre-plan, visant à dépasser les objectifs de planification économique gouvernementale. En 1940, Fridrikh Ermler devient directeur artistique de Lenfilm.

La Palme d'or du festival de Cannes lui est décerné pour le film Le Tournant décisif en 1946.

Mort à Léningrad, Fridrikh Ermler est inhumé au cimetière Bogoslovskoïe.

FamilleModifier

Fridrikh Ermler est le père du chef d'orchestre Mark Ermler.

DistinctionsModifier

  • prix Staline de 2e classe : 1941, pour le film de propagande Le grand citoyen (Великий гражданин, 1937, 1939)
  • prix Staline de 2e classe : 1946, pour le film Elle défend sa Patrie (Она защищает Родину, 1943)
  • prix Staline de 1er classe : 1946, pour le film Le Tournant décisif (Великий перелом, 1945)
  • prix Staline de 3e classe : 1951, pour le film La Grande force (Великая сила, 1949)
  • Artiste du peuple de l'URSS : 1948

Filmographie partielleModifier

RéalisateurModifier

Directeur artistiqueModifier

Liens externesModifier