Ouvrir le menu principal

Francesco Severi (pilote automobile)

Francesco Severi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Une Maserati 6M, championne et vice-championne d'Italie voiturettes en 1937 (collection Pannini Maserati à Modène - 27 exemplaires construits).

Francesco Severi, né le et décédé le à près de 73 ans, est un pilote automobile italien spécialiste de courses d'endurance sur voitures de sport de l'entre-deux-guerres.

BiographieModifier

Son activité en sport automobile couvre l'ensemble des années 1930 (premières apparitions aux Mille Miglia, et au Grand Prix d'Alexandrie en 1931 -10e-, et dernière à la Targa Abruzzi en 1939) durant plus d'une trentaine de courses, pour les écuries Scuderia Ferrari (1931 à 1937), Officine Alfieri Maserati (1938), et Alfa Corse (redevenant pilote d'appoint pour cette dernière en 1938 et 1939).

PalmarèsModifier

 
Alfa Romeo 8C 2900...
 
...sous plusieurs angles...
 
...(modèle type 1938 Mille Miglia).
 
Version sport fermée (1938, tourisme).

Tourisme:

(également 8e des Mille Miglia 1935 avec Cortese, 9e en 1937 (de), et 11e en 1931)
Grand Prix (voiturettes 1,5 L.):

  • 2e du Championnat d'Italie en 1937 (sur Maserati 6CM, organisé cette fois en septembre au Favorita Park de Palerme, avec trois courses donnant accès à une finale - champion d'Italie Giovanni Rocco, aussi sur Maserati 6CM);
  • 2e du Grand Prix de Gênes en 1937 (sur Maserati 6CM);
  • 2e du Grand Prix de Milan en 1938 (sur Alfa Romeo 158);
  • 3e du Grand Prix de Tripoli en 1937 (sur Maserati 6CM);
  • 4e de la Coppa Acerbo en 1937 (Maserati 6CM), puis 1938 et 1939 (Alfa Romeo 158), à Pescara;

Grand Prix:

RemarqueModifier

  • Les références bibliophiliques "Giulio", "Guido", et "Luigi" Severi (essentiellement anglo-saxonnes) se rapportent toutes à ce même -et unique- pilote[1].

Notes et référencesModifier

  1. Rudiger de Jonghe, Alessandro Silva, et Alessandro Grimaldi, pour The Golden Era of Grand Prix Racing, sur Kolombus.

BibliographieModifier

  • Storia della Scuderia Ferrari, Pino Casamassima, éd. Nada, Vimodrome, 1998, (ISBN 88-7911-179-5).

Liens externesModifier